Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

368 articles avec grandes expositions et musees

une visite à la Tate Modern

Publié le par lesdiagonalesdutemps

une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern

Ma dernière escapade à Londres avait entre autres comme prétexte, celle de découvrir l'extension de la Tate Modern. L'ajout du nouveau bâtiment à l'ancien est très réussi. A l'intérieur il offre de belles échappées sur le dehors et parfois un peu vertigineuses sur l'intérieur. Mais cette adjonctions de belles et grandes salles renforce encore l'impression de vide que l'on avait déjà lorsque l'on parcourait la Tate Modern, première mouture. On a un sentiment de froideur et de solitude en particulier lorsqu'on arpente coursives et couloirs. Les nouvelles salles semblent pour l'instant surtout dévolues aux installations.

Encore plus que dans d'autres musées, la Tate Modern contraint le visiteur à de grands écarts visuels et intellectuels qui me paraissent une saine gymnastique pour les neurones. J'espère avoir réussi dans mon petit reportage à faire ressentir ces constants hiatus.  

salle Louise Bourgeois

salle Louise Bourgeois

 Louise Bourgeois

Louise Bourgeois

une échappée sur l'extérieur

une échappée sur l'extérieur

et cette fois sur l'intérieur, attention au vertige...

et cette fois sur l'intérieur, attention au vertige...

une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
Tanguy

Tanguy

une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
J'aime beaucoup Pierre Roy, un surréaliste qui savait peindre, ce qui n'est pas si fréquent mais nul n'est prophète dans son pays, adage qui se vérifie souvent car si j'ai vu ses tableaux dans des musées en Suède, en Italie, en Espagne, au Potugual et aux Etats-Unis je ne les ai presque jamais croisés dans les musées français...

J'aime beaucoup Pierre Roy, un surréaliste qui savait peindre, ce qui n'est pas si fréquent mais nul n'est prophète dans son pays, adage qui se vérifie souvent car si j'ai vu ses tableaux dans des musées en Suède, en Italie, en Espagne, au Potugual et aux Etats-Unis je ne les ai presque jamais croisés dans les musées français...

une visite à la Tate Modern
Dali

Dali

Tanguy

Tanguy

Sutherland, avec ce tableau on voit tout ce que Bacon doit à Sutherland

Sutherland, avec ce tableau on voit tout ce que Bacon doit à Sutherland

une visite à la Tate Modern
une visite à la Tate Modern
Pollock

Pollock

Bridjet Riley

Bridjet Riley

Bridjet Riley

Bridjet Riley

Rothko

Rothko

Rothko

Rothko

Rothko

Rothko

Rothko

Rothko

Kapoor, Londres, novembre 2016

Kapoor, Londres, novembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)

Il est à craindre qu'un visiteur de la rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, qui aurait été préservé de la légende qui obscurcit la réception de l'oeuvre de Bernard Buffet, ne comprenne pas les polémiques autour de cet artiste au vu de ce qui y est exposé. Durant les deux premiers tiers de cette rétrospective qui couvre les dix premières années de la carrière de l'artiste, dans un ordre chronologique,  il verrait un grand peintre marqué par la dureté de son époque, la guerre et l'immédiate après-guerre, et par son homosexualité. Dans la suite de l'exposition qui résume à grands pas une quarantaine d'années, il découvrirait un illustrateur atteint de mégalomanie tartinant des toiles gigantesques (je laisse toutes ces grandes machines pour le crapaud, comme par hasard cette peinture appartient à Pierre Bergé, qui, homme de gout est propriétaire des meilleures peintures), avec bonheur parfois comme pour son interprétation de Vingt milles lieues sous les mers, mais aussi produisant des croutes sidérantes comme celles de la série des oiseaux ou celles des scènes de bordel. Mais il ne serait certainement pas devant des toiles manquant d'ambition et de talent. Malheureusement pour l'objectivité mais pas pour le plaisir du visiteur l'exposition fait l'impasse sur la foultitude de toiles alimentaires (d'un format modeste) que Buffet produisait pour assurer son fastueux train de vie et surtout ceux de sa femme et de son marchand... On aperçois ces tristes croutes représentant des voitures paraissant en carton ou des bretagnes étiques quand ce ne sont pas des vues bitumeuses de Paris... On les aperçoit en contrebande, au détour des photos qui sont montrées dans les vitrines. Ne barguignons pas, disons le crument, la décadence de la peinture de Buffet date clairement du jour où Annabelle lui a mis le grappin dessus. Chez Buffet sa stupéfiante facilité à peindre n'allait pas de paire avec la force de caractère.  

Réhabiliter la peinture de Bernard Buffet est une bonne action en regard de l'histoire de l'art mais il n'était pas souhaitable que ce soit au prix d'une dissimulation.  

Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Pierre Bergé

Pierre Bergé

Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Rétrospective Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (1)
Paris, décembre 2016

Paris, décembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Une visite au Musée d'Orsay

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Boutet de Montvel

Boutet de Montvel

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Delville, L'école de Platon (détail)

Delville, L'école de Platon (détail)

Delville, L'école de Platon (détail)

Delville, L'école de Platon (détail)

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées

Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées

Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées (détail)

Frank Craig, Jeanne d'Arc à la tête de ses armées (détail)

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay
Frédéric, Les âges de l'ouvrier (détail)

Frédéric, Les âges de l'ouvrier (détail)

Une visite au Musée d'Orsay
Une visite au Musée d'Orsay

Cette toile de Luigi Nono "première pluie" m'a beaucoup ému. J'ai même versé une larme, en toute tranquillité puisque ce tableau est exposé et bien, dans une belle salle mais qui semble très peu visitée. La toile représente une mère de famille venue abriter, avec un grand parapluie, la tombe de son enfant, récemment enterré, pour qu'il ne soit pas mouillé car il pleut pour la première fois depuis qu'il est là.

Luigi Nono est né le  à Fusina, localité de la commune de Venise en Italie. Il est mort le  Venise. C'est un peintre appartenant à l'école vénitienne du XIX ème siècle.

Il est le grand-père du compositeur Luigi Nono.

Une visite au Musée d'Orsay
au fond  Cain par Cormon   Paris, décembre 2016

au fond Cain par Cormon Paris, décembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris

La monnaie de Paris présente une sélection très éclairante des oeuvres de Maurizio Cattelan qui sont particulièrement bien traitées dans ce lieu qui n'est pourtant pas facile à habiter. Chaque sculpture-installation a un espace qui la met bien en valeur. Les habitués des foires internationales d'art ou les visiteurs de la pointe de la douane à Venise ne feront pas beaucoup de découverte mais appréhenderont probablement les gestes artistiques de Cattelan différemment une fois parcouru les différentes salles de l'exposition. Mais y-a-t-il une cohérence dans tout cela? Hormis une pointe de morbidité et un narcissisme assumé. Faut-il prendre Cattelan au sérieux? C'est en tout cas ce qu'on fait les différents commentateurs variés qui s'expriment dans les cartouches qui se trouvent plus ou moins à proximité de l'oeuvre, parfois il faut chercher pour les trouver. Ces textes vont de l'émouvant au grotesque. J'en donne quelques exemple ci-dessous... Curieusement cette exposition semble drainer une clientèle familiale qui mate l'entiaré chamboulé - réjouissant-... 

Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris
Paris, décembre 2016

Paris, décembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
La musicienne des rues (une des rare scène de rue parisienne peinte par Bazille.)

La musicienne des rues (une des rare scène de rue parisienne peinte par Bazille.)

Aigues-Mortes

Aigues-Mortes

les remparts d'Aigues-Mortes

les remparts d'Aigues-Mortes

Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
L'exposition présente quelques tableaux des amis de Bazille, Manet, Monet et ici Renoir avec ce garçon au chat

L'exposition présente quelques tableaux des amis de Bazille, Manet, Monet et ici Renoir avec ce garçon au chat

Adam

Adam

Le garçon endormi

Le garçon endormi

Le garçon endormi (détail)

Le garçon endormi (détail)

Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
dessin préparatoire pour Scène d'été

dessin préparatoire pour Scène d'été

Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay
Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme au Musée d'Orsay

Partager cet article

Repost 0

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Pissaro

Pissaro

Sisley

Sisley

Marquet

Marquet

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (2)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (2)
Cézanne

Cézanne

Gauguin

Gauguin

Gauguin

Gauguin

Gauguin

Gauguin

Picasso

Picasso

le douanier Rousseau Est-ce qu'Apollinaire et Marie Laurencin qui posèrent pour ce tableau, l'aimaient?

le douanier Rousseau Est-ce qu'Apollinaire et Marie Laurencin qui posèrent pour ce tableau, l'aimaient?

Matisse

Matisse

Matisse

Matisse

Derain

Derain

Picasso

Picasso

Picasso

Picasso

Picasso

Picasso

Picasso

Picasso

Cézanne

Cézanne

Partager cet article

Repost 0

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)

L'exposition commence par le portrait du maitre de maison qui souriant et affable vous invite à admirer ses trésors, car trésor il y a sur les vastes cimaises de la fondation Vuitton. Non seulement Chtchoukine avait un goût très sûr, il a compris la beauté des toiles de Matisse avant presque tout le monde mais il a su débusquer des oeuvres aussi belles de peintres qui n'ont pas encore aujourd'hui une grande notoriété. C'est en priorité ces peintures que j'ai photographiées; il faut bien faire un choix parmi toutes ces merveilles (je ne voyais pas très bien l'intérêt de reproduire une fois de plus "Le déjeuner sur l'herbe de Monet". Chez un peintre son choix est toujours intéressant voir inattendu par exemple le Burne-Jones et le Courbet. Il savait voir aussi ce qu'il y a de meilleur chez un artiste. Les tableaux de Derain et de Gauguin sont les plus beaux que j'ai pu voir. Chtchoukine faisait preuve d'une étonnante ouverture d'esprit pour son époque et surtout pour la Russie du début du XX ème siècle ainsi il n'hésitait pas à accrocher des nus sur les mur de son palais qui était largement ouvert aux visiteur. Les nus étaient scandaleux dans cette Russie de la révolution industrielle.

L'exposition suit l'accrochage du collectionneur qui avait aussi un grand talent pour faire dialoguer les tableaux sur ses murs. Mais heureusement on ne retrouve pas l'incroyable embouteillage de toiles qui se trouvait sur les cimaises du palais de Chtchoukine où les tableaux étaient à touche touche formant des sortes de fresques. La visite d'Icône de l'art moderne est l'occasion de s'apercevoir pour la première fois de la cohérence de la collection et de ce qu'il faut bien appeler le talent du collectionneur puisque qu'habituellement l'ensemble est divisé dans deux musées, l'un à Moscou, l'autre à Saint-Pétersbourg. En outre la plupart des toiles ne sont jamais sorti de Russie depuis leur achat par le collectionneur.

Comme je le souhaite pour vous, si vous allez visiter cette exposition qui fera date, achetez vos billets à l'avance cela vous évitera une très longue attente. Mais attention arrivez bien à l'heure indiquée sur votre billet car en cas de retard vous perdrez votre priorité. Il n'y a aucun problème pour faire des photos, sinon l'affluence devant les toiles...

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Picasso

Picasso

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Cézanne

Cézanne

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Picasso

Picasso

Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Les icones de l'art moderne, la collection Chtchoukine à la fondation Louis Vuitton (1)
Paris, décembre 2016

Paris, décembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Une visite à Kenwood house (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Une visite à Kenwood house (2)
Moore

Moore

Turner

Turner

Une visite à Kenwood house (2)
Rembrandt

Rembrandt

Vermeer

Vermeer

Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Une visite à Kenwood house (2)
Londres, novembre 2016

Londres, novembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Exposition Hergé au Grand Palais (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Exposition Hergé au Grand Palais (2)
Paris, novembre 2016

Paris, novembre 2016

Partager cet article

Repost 0

Exposition Hergé au Grand Palais (1)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Exposition Hergé au Grand Palais (1)
Tableaux de la main d'Hergé

Tableaux de la main d'Hergé

Hergé a peint le portrait de sa femme

Hergé a peint le portrait de sa femme

Tableaux de la main d'Hergé

Tableaux de la main d'Hergé

Il y a des merveilles dans cette exposition. Elles sont en plus très bien mises en valeur. On sent que les concepteurs de l'évènement ont eu à coeur de faire que chaque salle soit belle. L'exposition est une exposition de très bons décorateurs. Mais l'ordre des salles est inepte. Commencer par la fin de la carrière d'Hergé est absurde, cela ne me parait déjà pas très pertinent pour quelconque artiste mais cela ne l'est pas du tout pour Hergé dont les derniers albums sont les moins bons. En ce qui concerne la suite de l'ordre des salles je ne l'ai pas plus compris ce qui y préside. Il faut d'ailleurs être vigilant pour ne pas rater une salle, celle où trône la maquette du château de Moulinssart.

Plus grave les superbes planches des aventures de Tintin ne sont jamais contextualisées historiquement alors qu'il suffit de relire les albums, si possible dans l'ordre chronologique dans lequel, ils sont parus, pour savoir qu'Hergé par l'intermédiaire de son petit reporter s'est toujours engagé sur des questions d'actualité contemporaine à ses album et cela dés, bien sûr de Tintin chez les soviets, lourdement mais justement antisoviétique et plus subtilement à partir du "Lotus bleu" qui prend violemment position contre les japonais dans l'affaire de la Manchourie. 

En revanche l'exposition est très pédagogique dans tout ce qui concerne l'élaboration d'une bande dessinée. 

le fétiche qui se trouve habituellement dans un musée de Bruxelles et qui a inspiré Hergé pour celui de "L'oreille cassée".

le fétiche qui se trouve habituellement dans un musée de Bruxelles et qui a inspiré Hergé pour celui de "L'oreille cassée".

portrait d'Hergé par Warhol

portrait d'Hergé par Warhol

sur cette planche on voit qu'il a fallu recomposer la géographie des cases pour qu'elle corresponde au format des différentes éditions

sur cette planche on voit qu'il a fallu recomposer la géographie des cases pour qu'elle corresponde au format des différentes éditions

Le port de Saint Nazaire que j'ai connu ainsi...

Le port de Saint Nazaire que j'ai connu ainsi...

Exposition Hergé au Grand Palais (1)
La maquette de la fusée de "On a marché sur la lune"

La maquette de la fusée de "On a marché sur la lune"

Une des belles éditions d'avant guerre en noir et blanc et avec quelques pleines pages en couleurs. Ces albums valent aujourd'hui très très chers

Une des belles éditions d'avant guerre en noir et blanc et avec quelques pleines pages en couleurs. Ces albums valent aujourd'hui très très chers

Exposition Hergé au Grand Palais (1)
Exposition Hergé au Grand Palais (1)
Exposition Hergé au Grand Palais (1)
une accumulation sous forme de mur pour montrer combien Tintin est traduit dans le monde entier.

une accumulation sous forme de mur pour montrer combien Tintin est traduit dans le monde entier.

Exposition Hergé au Grand Palais (1)
Des exemplaires de feu le magazine Tintin formant une installation.

Des exemplaires de feu le magazine Tintin formant une installation.

Exposition Hergé au Grand Palais (1)
Le retour de Tintin dans le Soir en 1940, ce qui sera reproché à Hergé après la guerre

Le retour de Tintin dans le Soir en 1940, ce qui sera reproché à Hergé après la guerre

Une des trop rares maquettes de l'exposition. Pourquoi s'être privé du concours de Pixi?

Une des trop rares maquettes de l'exposition. Pourquoi s'être privé du concours de Pixi?

Jo, Zette et Jocko ont été créés pour le magazine français "Coeur vaillant"

Jo, Zette et Jocko ont été créés pour le magazine français "Coeur vaillant"

Exposition Hergé au Grand Palais (1)
Paris, novembre 2016

Paris, novembre 2016

Le château de Moulinsard très inspiré de celui de Cheverny

Le château de Moulinsard très inspiré de celui de Cheverny

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>