Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

234 articles avec citations

est raciste, aussitôt, tout ce dont l'antiracisme décide que ce l'est

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Au lieu que l'antiracisme se définisse par rapport à quelque chose de stable et de préexistant, de moralement et intellectuellement bien circonscrit dont il serait si l'on ose dire l'“antité”, c'est le racisme, au contraire, qui est défini par rapport à l'antiracisme et par ses soins – est raciste, aussitôt, tout ce dont l'antiracisme décide que ce l'est, à commencer bien sûr par tout ce qui se permet de contester son pouvoir.
Renaud Camus, Le Communisme du XXIe siècle.

http://www.juanasensio.com

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

l’Histoire...

Publié le par lesdiagonalesdutemps

l’Histoire semble bien vaine, quand on voit ceux qui la connaissent, mais elle semble bien nécessaire quand on voit ceux qui la méconnaissent.

Emmanuel Berl, Structure et destin de l’Europe (1946)

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

Saint-Germain-des-Prés, petit émirat des lettres désunies

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Saint-Germain-des-Prés, petit émirat des lettres désunies dont le pouvoir réel est infiniment plus étendu que le territoire concerné tel qu'il apparaît sur une carte, l'essentiel, dans cette Zone dont la disparition nous permettrait, enfin, de pouvoir écouter le silence dans sa plénitude, l'essentiel, à Saint-Germain, se nomme Philippe Sollers, le Doge de la Bêtise auquel mènent, comme à Rome, tous les chemins.

Stalker

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

Le carrousel de la charité

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le carrousel de la charité, cent avions attendant leur tour d'atterrir sous le ciel plombé de l'équateur. La curée ! Un morceau de choix de bons sentiments. Une pièce montée d'altruisme. Un chef-d'œuvre de pâtisserie humanitaire, fourrée d'antiracisme à la crème, nappé d'égalitarisme sucré, lardé de remords à la vanille, avec cette inscription gracieuse festonnée en guirlandes de caramel : mea culpa ! Un gâteau particulièrement écœurant. Chacun voulut être le premier à y mordre.

Jean Raspail, Le Camp des Saints, p. 188.

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

La tendance des conservateurs, en général, à soutenir ceux qui les combattent

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La tendance des conservateurs, en général, à soutenir ceux qui les combattent sournoisement, est bien connue. […] On s’imagine qu’il est moins dangereux de combattre, de biais, un fléau, que de le combattre de front; alors que c’est le contraire qui est vrai. Le biais est un parage dangereux, où foisonnent les dupeurs et les aigrefins. Combien en avons-nous vu, de ces braves gens du centre-droit, qui, se croyant de profonds Machiavels, n’étaient au fond que des Gribouilles ! (...) Le libéralisme, c’est l’individualisme, donc l’anarchie édulcorée. Il aboutit, en fait, à la finance, à la pire et à la plus dure des tyrannies : celle de l’or. Inutile d’insister sur le mécanisme par lequel il annihile toute originalité de pensée, puisqu’il ne table jamais que sur des moyennes.

Léon Daudet

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

ils voudraient qu'un grand changement fût fait, et ils défendent qu'on hasarde même d'en faire un petit

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Ils voudraient qu'un grand changement fût fait, et ils défendent qu'on hasarde même d'en faire un petit; ils voudraient qu'on arrangeât tout, sans déranger rien; leur inerte et défaillant amour de l'ordre finit par exiger seulement qu'on respecte le désordre établi : il faudrait, pour les contenter, bâtir durant leur sommeil un palais qu'ils trouveraient achevé en rouvrant les yeux, mais ces fééries n'ont pas lieu dans la politique.

Abel Bonnard, Le drame du présent. Les Modérés.

http://www.juanasensio.com

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

A Vassakaïa, les garçons ressemblent à l'été

Publié le par lesdiagonalesdutemps

« A Vassakaïa, les garçons ressemblent à l'été, qui est doux, rêveur et blond. Des épis de soie courent sur leurs épaules, au creux de leur poitrine, sur le dur méridien de leur ventre plat et puis se nouent en boucles, champ mouillé après le saccage des reins, d'où leur vient un goût de sauge...

Ils aiment qu'on les prenne, et qu'on leur donne des noms de fleurs inconnues, dont ils imagineront les formes et la couleur et le parfum les nuits d'hiver, ô mélancolie, en écoutant sur le seuil enneigé des granges le mince pipeau des vachers. »

Claude Michel Cluny
in Hérodote éros, éditions Fata Morgana, 48 pages, 1984, ISBN : 2851941739

http://culture-et-debats.over-blog.com/

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

Il y a du Don Juan dans tout grand lecteur

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Il y a du Don Juan dans tout grand lecteur

Il y a du Don Juan dans tout grand lecteur, en quête effrénée d'une aventure à peine une autre terminée... quand il n'en mène pas plusieurs de front! Quant il explique que son plus grand plaisir est de lire en même temps deux romans et un essai, n'entend-on pas le séducteur impénitent avouer sa jouissance à entretenir plusieurs relations simultanées?

Michel Field, Le soldeur

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

sa bibliothèque s'était peu à peu imposée comme l'interlocutrice privilégiée de son existence.

Publié le par lesdiagonalesdutemps

septembre 2014

septembre 2014

Depuis des années sa bibliothèque s'était peu à peu imposée comme l'interlocutrice privilégiée de son existence. Elle était à la fois sa compagne, sa confidente, sa meilleure amie. Sa mémoire, puisque chaque période de sa vie était déposée là, sur quelque étagère. Son présent, la chose allait de soi. Et son avenir: chaque livre en appelait un autre, toute lecture exigeait une suivante et, plus il lisait, plus l'infini de ce qu'il n'avait pas lu, qui eût pu l'accabler, l'invitait au contraire à intensifier sa quête. Elle avait fini par avantageusement remplacer son rapport aux autres.

Michel Field, Le soldeur

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

La vogue du steak tartare

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La vogue du steak tartare

La vogue du steak tartare… est une opération d’exorcisme contre
l’association romantique de la sensibilité et de la maladivité : il y a dans
cette préparation tous les états germinants de la matière : la purée
sanguine et le glaireux de l’oeuf, tout un concert de substance molles et
vives, une sorte de compendium significatif des images de la préparturition.

Roland Barthes

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>