Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

234 articles avec citations

photographier les odeurs

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Je suis triste de ne pouvoir photographier les odeurs. J’aurai voulu, hier, photographier celles de l’armoire à épicerie de Grand-Mère.
Jacques-Henri Lartigue

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

Quelle chose étonnante que la lecture qui abolit le temps

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Quelle chose étonnante que la lecture qui abolit le temps, transvase l’espace vertigineux sans pour cela suspendre le souffle, ni ravir la vie au lecteur ! On est emporté sur un tapis volant. Le bonnet enchanté de Fortunatus vous coiffe la tête. On se croit invisible, absent, bien qu’étant partout présent, fébrile, ce livre à la main, que l’on dévore, que l’on mange des yeux, comme une opération de magie blanche, pour se nourrir l’esprit. Et la lecture est en effet une opération magique de la conscience qui révèle une des facultés les plus méconnues de l’homme et qui lui confère un grand pouvoir : la faculté de bilocation et le pouvoir de s’isoler, de s’abstraire, de sortir de sa propre vie sans perdre contact avec la vie, bref de communier avec tout, même quand on ne croit plus à rien.

Blaise Cendrars, L’Égoutier de Londres (nouvelle parue dans Histoires vraies), 1937

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

saints sans le savoir

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Il existe toujours sur terre quatre mille personnes qui sont des saints sans le savoir… Des âmes loyales, douces, désintéressées, douées d’une intuition naturelle du bien et d’une inclination naturelle à le rechercher, soutien et réconfort de ceux qui goûtent la bénédiction de leur compagnie, et qui lorsqu’elles s’en sont allées, sont peut-être canonisées dans le cœur d’un ou deux qui les aimaient…

René Barjavel, La charrette bleue, 1980

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

cette grande page blanche de l’oubli

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Mais c’est sans doute la vocation du romancier, devant cette
grande page blanche de l’oubli, de faire ressurgir quelques mots à
moitié effacés, comme ces icebergs perdus qui dérivent à la surface
de l’océan.

Patrick Modiano, dernière phrase de son discours lors la remise de son Prix Nobel

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

L'éphèbe, l'âge préféré de l'artiste grec

Publié le par lesdiagonalesdutemps

L'éphèbe, l'âge préféré de l'artiste grec, celui où le jeune homme vigoureux vient d'acquérir la plénitude de son développement, ayant perdu la mollesse et la bouffissure de la première enfance, la gracilité et la gaucherie de la première adolescence, mais avant que la maturité n'ait encore empâté et alourdi les chairs.
(L'Art en Grèce, par de Ridder et Deonna. La Renaissance du livre, Paris, 1924, page 117).

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

Le chat par Pascal Quignard

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le chat n’a qu’une valeur dans l’âme, au bout de ses pattes, sur ses petites narines toutes roses : être libre. Fraternel et pourtant indomesticable. Tellement plus singulier que les hommes qui vivent en familles, en groupes, en nations peuvent l’être.

Vous restez seul dans votre coin. Vous restez seul sur le bord de votre toit, sur la tuile chaude, sur l’ardoise plus brûlante. Vous restez seul sur la marche de la cuisine. Dans le rayon que le soleil lance par hasard.


Pascal Quignard

Silver, La Varenne, été 1985

Silver, La Varenne, été 1985

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

d'être à être

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Si je crois tenir une vérité, j'aime ne la dire que d'être à être, à des êtres que j'aime, dans une chambre et de préférence dans un lit.

Henry de Montherlant, Mais aimons-nous ceux que nous aimons?

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

oisiveté et culture

Publié le par lesdiagonalesdutemps

oisiveté et culture

Une oisiveté éprise de culture me semble être l'idéal de vie le plus élevé – O. Wilde

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

Un pays pluri-ethnique

Publié le par lesdiagonalesdutemps

nous ne devons pas nous laisser coloniser, à aucun prix. Un pays pluri-ethnique, c’est toujours un pays raciste, un pays où la guerre raciale sévit en permanence.

Pierre Gripari

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

une sorte de génocide spirituel

Publié le par lesdiagonalesdutemps

la menace de dépérissement ou d’extinction qui peut peser sur la littérature sonne comme une extermination d’espèce, une sorte de génocide spirituel.

Roland Barthes, La Préparation du roman

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>