Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

234 articles avec citations

Le fétiche, c'est le désir même

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le fétiche, c'est le désir même. Le refouler, c'est étouffer son désir. Il ne faut pas l'envisager pour ce qu'il exclut, il n'est pas une phobie, ce n'est pas lui qui dicte les «ceci ou cela s'abst. », mais positivement, pour ce qu'il recherche. Il ne faut pas non plus le considérer au niveau individuel, chez chacun d'entre nous séparément, mais globalement, chez l'ensemble des acteurs de la vie sexuelle. Frappe alors son extrême diversité, semblable à celle des goûts, dont il n'est qu'une variante un peu plus têtue.

 

Renaud Camus, Chroniques achriennes, p.43-44

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

Le voyage fournit des occasions de s’ébrouer

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le voyage fournit des occasions de s’ébrouer mais pas – comme on le croyait – la liberté. Il fait plus éprouver une sorte de réduction ; privé de son cadre habituel, dépouillé de ses habitudes comme d’un volumineux emballage, le voyageur se trouve ramené à de plus humbles proportions. Plus ouvert aussi à la curiosité, à l’intuition, au coup de foudre.

 

Nicolas Bouvier

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

comme une bête morte

Publié le par lesdiagonalesdutemps

On croyait partir pour pour saint-Jacques-de- Compostelle ou les iles, on termine au bout du jardin, comme une bête morte.

 

Gilles Sebhan, Tony Duvert, L'enfant silencieux

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

LES SOLITAIRES INTEMPESTIFS

Publié le par lesdiagonalesdutemps



"Nous avons trente ans.
Nous croisons parfois quelques gamins qui nous disent : "de ton temps..."
Nous sommes nés à la fin de la Guerre Froide, nous parents ont l'âge de Brigitte Bardot, Johnny Hallyday et Pierrot le Fou.
Ils auraient l'âge de Jean Seberg si elle avait voulu.
Nous sommes les petits frères des fameux enfants de Marx et de Coca-Cola et nos écoles sont restées fermées pendant le mois de mai 1968.
Nous sommes devenus sans nous en rendre compte les aînés de la Génération morale.
Nous faisons l'amour en pensant à la Mort et nous sommes inquiets de la Paix.
Nous sommes Fabrice à Austerlitz : nous ne voyons rien des batailles et des réalités du monde.
Nous sommes amusés de notre propre nostalgie. Nous sommes nourris de nos livres et des livres de ceux qui nous précédèrent.
Nous aimons les chansons qui nous parlent de chansons et les films qui nous parlent de cinéma.
Nous marchons paisiblement dans la peur et la beauté des catastrophes ou des utopies les plus terribles.
Nous ne sommes faits que des souvenirs qu'on nous inculqua.
Nous ne sommes pas des références."


Jean-Luc Lagarce 

Publié dans citations

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 21 22 23 24