Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

93 articles avec animalia

Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903
un grand merci à Bruno pour m'avoir fait découvrir cette terrible histoire

un grand merci à Bruno pour m'avoir fait découvrir cette terrible histoire

 

Puis dans le numéro du Petit Parisien du lendemain, on pouvait lire: "Le Drame duJardin des Plantes: Les obsèques du malheureux gardien Lancel, qui asuccombé à l'hôpital de la Charité aux suites des horribles blessures que lui a faites l'hippopotame mâle du Jardin des plantes, auront lieu samedi, à midi. Hier matin, les deux hippopotames ont été laissés à l'intérieur de la rotonde. On a vidé le bassin de la cage extérieure pour y chercher le porte-monnaie du gardien Lancel, car l'hippopotame y avait plongé en gardant dans la gueule des lambeaux devêtements. Le porte-monnaie a été retrouvé. Dans l'après-midi, on afait sortir les deux hippopotames et les curieux sont venus en foulepour voir le féroce Gusko, complètement insouciant du terrible malheur qu'il a causé la veille."

Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903

kako le terrible L'histoire de Kako a donné l'idée  à Emmanuelle Polack d'en faire un livre sous le titre Kako le terrible.

Le 22 août 1896, Séraphin accueille aux JARDINS DES PLANTES un bébé hippopotame venu d'Afrique. Le gardien bichonne l'animal, en lui administrant quinze litres de lait de chèvre par jour. Au bout de huit mois, Kako pèse 200 kilos et se porte comme un charme. Les années passent et le public se presse désormais pour le regarder faire son show dans son enclos. Quand l'animal est de belle humeur, il baille en découvrant ses deux gigantesques canines. En 1903, au lendemain du bal du 14 juillet, l'idylle entre le gardien et son protégé prend fin tragiquement : Kako, dans un mauvais jour, bouscule Séraphin qui tombe à terre et succombe à ses blessures.

Emmanuelle Polack s'est inspirée d'un terrible fait divers qui s'est produit aux Jardins des Plantes à Paris au siècle passé. A l'époque, nous relate Michel Saint Jalme, l'actuel directeur de la ménagerie du Jardin des Plantes dans la préface de l'ouvrage, tous les animaux ou presque étaient capturés dans la nature. Kako ne faisait pas exception. Dès lors, on imagine aisément les risques que comportait le métier de gardien de zoo… Séraphin en a fait l'amère expérience. Pour illustrer cette histoire vraie, Barroux mixe les genres (dessins, photos, collages) avec audace et originalité. Un récit percutant qui fait aujourd'hui encore parlé de lui.

 
Kako un hippo vindicatif au jardin des plantes en 1903

Publié dans animalia

Partager cet article

Repost 0

Le thé de Clara

Publié le par lesdiagonalesdutemps

décembre 2014

décembre 2014

Partager cet article

Repost 0

le bébé vautour du Jardin des plantes

Publié le par lesdiagonalesdutemps

le bébé vautour du Jardin des plantes
le bébé vautour du Jardin des plantes
le bébé vautour du Jardin des plantes
Paris, juin 2012

Paris, juin 2012

Partager cet article

Repost 0

une journée au zoo de Londres

Publié le par lesdiagonalesdutemps

une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
une journée au zoo de Londres
Londres, novembre 2011

Londres, novembre 2011

Partager cet article

Repost 0

Retour au zoo de Vincennes (3)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Retour au zoo de Vincennes (3)
Vincennes, aout 2014

Vincennes, aout 2014

Partager cet article

Repost 0

Retour au zoo de Vincennes

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Retour au zoo de Vincennes
Vincennes, aout 2014

Vincennes, aout 2014

Partager cet article

Repost 0

Sur l’usage des moustaches chez le chat et chez plusieurs autres animaux

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Clara, juillet 2014

Clara, juillet 2014

M. B. ayant disséqué avec soin sur un gros chat les rameaux de la 5e paire, qui se rendent aux moustaches, remarqua qu’un filet considérable se rendait à chaque bulbe, et que ces filets se perdaient dans l’intérieur de chaque poil. On conserve au musée Huntérien une semblable préparation faite sur le phoque. M. Andral fils, dans un des nos du Journal de physiologie expérimentale, a décrit, il y a déjà quelque temps, les filets nerveux qui se rendent aux moustaches de cet animal. La grosseur de ces nerfs ayant fait penser à M. B. que les moustaches sont des organes destinés à transmettre certaines sensations, il a fait quelques expériences pour vérifier cette supposition. Il rangea des livres sur le parquet, de manière à former des chemins disposés comme les rues d’une ville; puis, ayant bandé les yeux d’un jeune chat, il observa que cet animal se dirigea très-bien en appliquant sa tête sur le parquet, et évita les angles et les murs formés par les livres. On coupa ensuite les moustaches de ce chat, sans qu’il parut souffrir, et alors il fut évident, dit M. B., que l’animal, qui avait toujours les yeux bandés, eut peine à suivre la route formée par les livres; il se heurta à plusieurs reprises contre les livres et aux détours qu’ils formaient. D’après ces faits, M. B. pense que les moustaches servent aux animaux à éviter de se heurter dans l’obscurité contre les divers corps qu’ils peuvent rencontrer. Il n’est pas fort exact de comparer les moustaches du chat,» comme le fait l’auteur, aux bras de la sépia, aux antennes des insectes et des crustacés, ou aux tentacules du limaçon.D. F.

S. D. Broughton, « Sur l’usage des moustaches chez le chat et chez plusieurs autres animaux », Lond. med. and phys. Journ., mai 1823, p. 397, rapporté par le Bulletin général et universel des annonces et des nouvelles scientifiques dédié aux savans de tous les pays, t. 4, 1823.

Partager cet article

Repost 0

Les chats de Seiji Mamiya

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.16.36.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.21.32.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.22.22.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.22.55.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.23.27.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.23.43.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.24.25.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.24.44.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.25.12.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.25.32.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-22-a-18.25.50.jpg

 

D'autres images de chats de ce photographe: http://www.boredpanda.org/japanese-photographer-takes-beautiful-sun-kissed-photos-of-cats/

Publié dans animalia

Partager cet article

Repost 0

Safari au Salon de l'Agriculture 2014

Publié le par lesdiagonalesdutemps

ayaka-0001.JPG

 

ayaka-0004.JPG

 

ayaka-0005.JPG

 

ayaka 0008

 

ayaka 0009

 

ayaka 0010

 

ayaka-0011.jpg

 

ayaka-0012.JPG

 

ayaka-0014.jpg

 

ayaka-0017.JPG

 

ayaka-0018.JPG

 

ayaka-0019.JPG

 

ayaka-0020.JPG

 

ayaka-0025.jpg

 

ayaka-0028.jpg

 

ayaka 0030

 

ayaka-0031.jpg

 

ayaka-0035.JPG

 

ayaka-0036.jpg

 

ayaka-0037.JPG

 

ayaka-0039.jpg

 

ayaka 0041

Paris, février 2014

Publié dans animalia

Partager cet article

Repost 0

Les mouettes des Tuileries

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Publié dans animalia

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>