Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Que la jeunesse...

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Bruce Weber - Broken Noses, 1987

Bruce Weber - Broken Noses, 1987

Ph. Herbert List - Fisherman on the Isle of Capri, 1935

Ph. Herbert List - Fisherman on the Isle of Capri, 1935

Que la jeunesse...
Ph. Esther Miguez

Ph. Esther Miguez

Ph. Jean-François Carly

Ph. Jean-François Carly

Ph. Kris de Chicago - Paul Ferguson, condamné pour l'assassina de Ramon Novarro en 1968

Ph. Kris de Chicago - Paul Ferguson, condamné pour l'assassina de Ramon Novarro en 1968

Ph. Sebastian Gherrë

Ph. Sebastian Gherrë

Ph. Sebastian Gherrë

Ph. Sebastian Gherrë

Ph. Sebastian Gherrë

Ph. Sebastian Gherrë

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Ph. Ton Huijbers

Ph. Ton Huijbers

Que la jeunesse...
Ph. Julie Mack

Ph. Julie Mack

Joland Novaj

Joland Novaj

Ph. Ryan Eloy Wibawa

Ph. Ryan Eloy Wibawa

photo Oleg videmin

photo Oleg videmin

Ph. Will McBride

Ph. Will McBride

ph. Stéphane Gizard

ph. Stéphane Gizard

Niclas Nilsson par Larry Schwarz

Niclas Nilsson par Larry Schwarz

Ph. Edmund Teske

Ph. Edmund Teske

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...

Publié dans adolescent

Partager cet article

Repost 0

Ernst Deutsch-Dryden (1887-1938)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 Ernst Deutsch-Dryden (1887-1938) est né à Vienne et est mort à Los Angeles. En arrivant aux Etats-Unis il a changé son nom de Deutsch en Dryden . Apparemment, Deutsch-Dryden  était personnellement aussi élégant que les sujets qu'il peignait avec tant d' élégance. Ses sujets étaient généralement les dames et les automobiles avec pour ces dernière une prédilection pour les Bugattis. 


ce Blaupunkt (Blue Dot) n'était pas une marque d'appareils radio mais de cigarettes.
 
Affiche pour Bugatti comportant un Type 35.
 
couverture Dame Die (The Lady) magazine.avec une Bugatti en arrière - plan.

 
Die Dame automobile couverture du numéro de Novembre 1928.
 
 Die Dame  couverture pour son numéro de Noël 1926.
 
Die Dame illustration de couverture.
 
scène élégante.
 
 illustration de mode avec une voiture Bugatti bien sûr
 
illustration de mode avec Venise comme décor
 

Jane Régny était le pseudonyme d'un créateur de mode  spécialisé dans les vêtements de sport.
 

Publié dans illustration

Partager cet article

Repost 0

Pierre de Mougins

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Pierre de Mougins

Pierre de Mougin est né en 1966 dans la région parisienne. Non je n'ai pas fait d'erreur, il n'est pas né en 1900 et pourtant la plus grande partie de ses tableaux semblent avoir été peints en 1930, tant par le style que par les sujets. Pierre de Mougins déclare avoir été fortement influencé par Chirico, en ce qui me concerne je vois plus dans ces toiles l'ombre de Tamara de Lempicka. Depuis quelques années il vit et travaille à Berlin où sa peinture a un peu changé de direction outre qu'il y a commencé à peindre sur pierre, son inspiration semble désormais plus surréaliste que passéiste. 

De fête au café
 

Au Lapin Agile
Le Lapin Agile était le repaire d'artistes à Montmartre au tournant du 20e siècle. Il existe encore.
 

billard
 

Combien de temps est maintenant
 

Rue de la soie
 

Jazz club
 

La Grande Parade
 

Suze
Il y a peut être un jeu de mots dans le titre si la référence à l'apéritif est évident il y a peut être aussi une évocation discrète de Suzy Solidor la célèbre chanteuse des années 1930 à qui la femme blonde ressemble fortement.
 

scène Riviera
 

derrière la scène
 

Danseur
 

Dans la salle de vente

Pierre de Mougins

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Les portes du Duomo de Florence

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Les portes du Duomo de Florence
Florence, juillet 2010

Florence, juillet 2010

Les portes du Duomo de Florence
Florence, juillet 2010

Florence, juillet 2010

Partager cet article

Repost 0

Le Christ mort, Rosso Fiorentino, 1525-1526

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le Christ mort, Rosso Fiorentino, 1525-1526

Le Christ mort, 1525-1526, Rosso Fiorentino, (Boston, Museum of Fine Arts). Tableau d’autel, objet liturgique donc, le « Christ mort » illustre à la lettre le thème de l’adoration du Corpus Christi. Rosso exploite même un thème iconographique ancien, celui du Christ mort soutenu par des anges que le Quattrocento finissant plaçait au registre supérieur du retable. Mais, en concentrant l’attention sur le corps lui-même, en effaçant presque toute allusion à la Passion (les clous, la plaie et la couronne d’épines sont à peine visibles), en ôtant aux anges toute expression de douleur pour ne faire voir que leur amour devant ce corps plus alangui que mort, en affichant sa capacité à combiner la force michélangelesque et la grâce lisse de la « venustà » raphaélesque, le peintre détourne l’adoration de sa finalité première : l’équivoque est au cœur de l’image.

Le Christ mort, 1525-1526, Rosso Fiorentino, Boston, Museum of Fine Arts

Les cierges qui entourent le « Christ mort » sont sans doute le reflet des efforts de l’Oratoire de l’Amour divin, fondé sur un renouveau de la pratique religieuse, en faveur d’une illumination permanente de l’autel sur lequel est posé le Saint Sacrement et que domine le retable : relais figuratifs du cierge réel, ils contribuent à rendre spirituel le corps magnifique proposé à l’adoration. N’oublions pas que la perversion incontestable que l’œil du XXe siècle saisit dans cette image pourrait être due, dans une large mesure, au décalage historique et mental ; le commanditaire de l’œuvre, Leonardo Tornabuoni, évêque d’Arezzo, y a peut-être apprécié la mise en forme « moderne » d’une attitude dévotionnelle contemporaine.

Voilà ce que l'on peut lire à propos de ce tableau. C'est un bel exemple de chantournement d'un discours ne voulant pas admettre ce que l'on voit et mettant en garde contre un anachronisme du regard ce que je ne vais pas manquer de faire.

c'est curieux comme certains critique d'art on une incommensurable propension à prendre les autres pour de myopes imbéciles. Je doute beaucoup que le commanditaire de l’œuvre, Leonardo Tornabuoni, évêque d’Arezzo, n'ai pas perçu le sous-texte du tableau. Rosso était un provocateur, assure Vincent Droguet, conservateur en chef au château. On a dit que, lorsqu'on lui commandait des saints, il livrait des diables...

Pour ma part dans cette toile, je vois un monsieur déjà, en extase, se pâmant à l'avance, en pensant à ce que vont lui faire les quatre gigolos qu'il vient de lever du coté du Ponte vieccho. On ne saurais ne pas remarquer les cierges, symbole phallique évident, tenu par deux de ces mignons...

L'artiste étant roux en peignant le christ roux comme à son habitude il s'est peut-être aussi imaginé en peignant sa toile bénéficiaire d'une pareille bonne fortune...

La fin de l'artiste serait aussi romanesque que tragique. L'artiste avare aurait accusé son ami fidèle, Pellegrino d'avoir volé ses économies. Ce dernier soumis à la torture sauve son innocence. Le Rosso, désespéré d'avoir perdu son ami, se serait supprimé par empoisonnement à la fin de l'année 1540. La biographie rédigée par Giorgio Vasari qui s'appesantit sur cette fin tragique est aujourd'hui mise en doute. Une vie pour Dominique Fernandez dans la lignée de son roman, "La société du mystère".

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

L'art de Devi

Publié le par lesdiagonalesdutemps

L'art de Devi
L'art de Devi
L'art de Devi
L'art de Devi
L'art de Devi
L'art de Devi

Publié dans Bande-dessinée

Partager cet article

Repost 0

Que la jeunesse...

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
"Café gratuit servi sur le terrain de pique-nique le 4 Juillet à Vale, Oregon", 1941, photo de Russell Lee

"Café gratuit servi sur le terrain de pique-nique le 4 Juillet à Vale, Oregon", 1941, photo de Russell Lee

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Photgraph par Peter Christopherson

Photgraph par Peter Christopherson

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
© Herbert List , 1952, Parco dei Mostri, Palazzo Orsini, Bomarzo, Italie

© Herbert List , 1952, Parco dei Mostri, Palazzo Orsini, Bomarzo, Italie

Les jeunes hommes chevauchant un train de marchandises.

Les jeunes hommes chevauchant un train de marchandises.

Que la jeunesse...
garçons jouant cowboys

garçons jouant cowboys

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
par Frederick William Rolfe / Baron Corvo

par Frederick William Rolfe / Baron Corvo

Tony Patrioli

Tony Patrioli

Que la jeunesse...
Konrad Helbig

Konrad Helbig

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...

Publié dans adolescent

Partager cet article

Repost 0

"Camarades" - par Sir James Guthrie (1859-1930) - 1884-1885

Publié le par lesdiagonalesdutemps

"Camarades" - par Sir James Guthrie (1859-1930) - 1884-1885

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Morgan Weistling

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Morgan Weistling

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

une visite au salon de l'agriculture 2017

Publié le par lesdiagonalesdutemps

une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
l'homme est un animal comme les autres...

l'homme est un animal comme les autres...

la présidence de région mène à tout y compris à servir du fromage...

la présidence de région mène à tout y compris à servir du fromage...

une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
une visite au salon de l'agriculture 2017
Paris, mars 2017

Paris, mars 2017

Partager cet article

Repost 0