Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Giovanni Giacometti (Suisse, 1868-1933)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Giovanni Giacometti (Suisse, 1868-1933) - ALBERTO UND DIEGO AM Silsersee [ALBERTO ET DIEGO À LAKE SILS] - Farbholzschnitt, 20 x 20 cm (Bild)

Giovanni Giacometti (Suisse, 1868-1933) - ALBERTO UND DIEGO AM Silsersee [ALBERTO ET DIEGO À LAKE SILS] - Farbholzschnitt, 20 x 20 cm (Bild)

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Le hérisson 2016 est arrivé

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le hérisson 2016 est arrivé
Le hérisson 2016 est arrivé
Le hérisson 2016 est arrivé
Le hérisson 2016 est arrivé
le jardin

le jardin

Partager cet article

Repost 0

François Guillois (1764) : Enfant donnant à manger à un serpent

Publié le par lesdiagonalesdutemps

François Guillois (1764) : Enfant donnant à manger à un serpent

Publié dans sculpture

Partager cet article

Repost 0

La loi du plus fort, un film de Fassbinder

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La loi du plus fort, un film de Fassbinder
La loi du plus fort, un film de Fassbinder

Réalisation et scénario: Fassbinder

 

avec: Fassbinder, Adrien Hoven, Harry Baer, Ingrid Caven, Karl Heinz Boehem, Peter Chatel

La loi du plus fort, un film de Fassbinder

L'un des des plus désespérés, films de Fassbinder et le seul dans lequel le réalisateur, homosexuel lui-même, attaque de front le sujet de l'homosexualité. Franz Bieberkopf, dit Fox (Fassbinder), est un prolétaire homosexuel employé par une entreprise qui travaille pour le carnaval de Munich en Bavière où il joue "Fox", une tête qui parle (d'où le titre en anglais). Après l'arrestation du propriétaire de l'entreprise où travaille Fox, pour fraude ficale, Fox perd son emploi précaire. En désespoir de cause, Frank joue 10 marks à la loterie et de façon inattendue, il en gagne 500.000. Devenu riche, il entre dans le monde de la bourgeoisie où elle se lie d'amitié avec Eugen Thies (Peter Chatel), qui tire parti de sa naïveté pour sauver son l'entreprise familiale chancelante, pour acheter un appartement et de profiter d'un séjour somptueux au Maroc. Abandonnée par Eugen, quand il a soutiré tout l'argent à Fox, qui le jette hors de l'appartement. Franz essaie de revenir dans son milieu prolétaire, mais qui maintenant le rejette...

Dans ce films de Fassbinder impitoyablement cruel, le réalisateur dénonce par le biais de cette histoire l'exploitation capitaliste et sa dynamique, en choisissant de mettre en évidence l'hypocrisie des bourgeois gay des années soixante-dix à Munich (on parlerait aujourd'hui de bobos). Apparemment choisi et pas seulement à cause de facteurs personnels (Fassbinder connaissait très bien ce monde et je détestais ces mécanismes) mais surtout par la nécessité de montrer comment les relations coercitives du pouvoir économique ne sont pas seulement entre les mains de ceux qui sont au pouvoir, mais aussi ceux des soi-disant «minorités ». Les questions de genre se retrouvent dans d'autres films de Fassbinder, comme "Les larmes amères de Petra Von Kant" et surtout dans son théâtre, il suffit de penser à "Gouttes sur des pierres brulantes". La critique de Fassbinder, cette fois est cependant encore plus radicale: son accusation prenant la cible le monde gay et sa passivité face à la violence sont l'objet, et même sa complicité avec une classe économique - culturelle - sociale dominante et qui détermine, sa propre gestion de la ghettoïsation de la condition homosexuelle. Ce discour très politique et très marqué par son époque, on est au moment des Brigades rouges en Allemagne, a mis mal à l'aise, ce qui a souvent conduit Fassbinder à être mal compris et même détesté par la communauté homosexuelle. 

Le picage, le film

 

 

 

Le picage 1

 

 

 

 

Le picage, 2

 

 

 

 

Le picage, 4

 

 

 

Le picage 5

 

 

 

Le picage 7

 

 

Bande-annonce

 

 

 

 

Voir et télécharger le film ICI

 

La loi du plus fort, un film de Fassbinder
La loi du plus fort, un film de Fassbinder
La loi du plus fort, un film de Fassbinder
La loi du plus fort, un film de Fassbinder
La loi du plus fort, un film de Fassbinder

Publié dans cinéma gay

Partager cet article

Repost 0

Que la jeunesse...

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...

Publié dans adolescent

Partager cet article

Repost 0

Adolphe Jean Lavergne « Jeune pêcheur »

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Adolphe Jean Lavergne « Jeune pêcheur »

Publié dans sculpture

Partager cet article

Repost 0

The Tarot Reading

Publié le par lesdiagonalesdutemps

The Tarot Reading

Publié dans illustration

Partager cet article

Repost 0

Wild side, un film de Sébastien Lifshitz

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Wild Side, le film
 
France, 1h 50, 2004
 
Réalisation: Sébastien Lifshitz, image: Agnes Godard, production: Gilles Sandoz, scénario: Stéphane Bouquet, Sébastien Lifshitz, son: Jocelyn Pook, décor: Elizabeth Mehu      
 
avec: Yasmine Belmadi, Stéphanie Michelini, Edouard Mikitine, Josiane Stoléru (Liliane), Carinos Corentin (Small Stone), Perrine Stevenard (Caroline), Benoît Verhaert (père de Pierre), Fabrice Rodriguez (Client au club), Amine Adjina (le frère de Djamel), Christophe Sermet (Nicolas), Loïc Pichon (Farmer), Veronika Pereverzera (Mère de Mikhail), Antony Hegarty (Singer café), Gilles Forgeas (Client), Pierre Nahori (Client), Ozgur Tosunoglu (Client), Réjane Kerdaffrec (Femmes de la saison), Pierre-Arnaud Jolard (postes clients), Vladislas Laskevich (Piotr), Sasha Yatchin (Ovguéni)   

 

Le film a remporté le Teddy Bear au Festival de Berlin 2004 pour les films LGBT meilleur thème pour "la beauté et l'honnêteté intransigeante de son histoire et le portrait tendre de ses personnages.". Voilà qui est bien dit et très juste. L'histoire est centrée sur trois personnes aux caractères d'un équilibre instable: Il y a Sylvie (Stéphanie Michelini), un transsexuel, Mikhail (Edouard Mikitine), un immigrant russe, déserteur de la guerre en Tchétchénie et traumatisé par ce qu'il a vécu durant cette guerre et Jamel (Yasmine Belmadi), une jeune prostitué d'Afrique du Nord. Les trois se rencontrent et dans l'amour partagé, s'inventent difficilement un mode de vie possible. Dans la deuxième partie du film, les trois personnages sortent du stress de la vie parisienne pour visiter la mère de Sylvie qui a une maladie incurable. Dans une ferme dans le nord de la France, au milieu de l'hiver, le trio accompagne la vieille femme dans ses derniers jours. Durant le voyage et une fois arrivé dans le nord de la France, tous les trois se rappellent leur passé, comment ils se sont rencontrés, et d'examinent leur  vie actuelle, qui est très différente de celle qu'ils espéraient. 

Le titre du film fait allusion à Walk on the Wild Side, une chanson de Lou Reed.

Lifshitz pour raconter cette singulière histoire a employé non des acteurs professionnels mais des personnes jouant des rôles proche de ce qu'ils étaient ou avaient été dans la vie; à l'exception de Yasmine Belmadi (et encore) qui devait mourir accidentellement peu après le tournage de Wild sid. Belmadi était l'acteur fétiche du réalisateur. Il tenait le rôle principale dans le premier film de Lifshitz "Les corps ouverts"  et également dans" Les terres froides" (2001) que je tiens pour le chef d'oeuvre du réalisateur.  

Le film est réalisé sous forme de fragments, en dehors d'un ordre chronologique. Wild Side présente des personnages qui parviennent à dépasser leur existence chaotique grâce à la présence des deux autres et à l'amour.

Le film surtout bénéficie de l'image somptueuse d' Agnes Godard, une des plus grandes chefs op. du moment. Sa manière de filmer les paysages bucoliques du nord, dans une lumière dorée, est inoubliable comme l'érotisation du corp de Sylvie dont rien ne nous est caché. Dés le début du film on voit ses seins et son sexe d'homme. A ma connaissance Wild Side est le seul film a véritablement érotiser le transsexualisme. Lifshitz est revenu sur le sujet du transsexualisme dans son documentaire Bambi. Lors de la sortie du film Sébastien Lifshitz déclarait: << Ce qui m'intéresse particulièrement dans la transsexualité c'est la question de l'identité. J'ai le sentiment que ce que l'on est n'est pas quelque chose qui va de soi, au contraire. On devient ce que l'on est. J'assimile l'identité trans-genre à l'idée de liberté.>>. 

 

Pour retrouver Sébastien Lifshitz sur le blog:  Les invisibles, un film de Sébastien Lifshitz (réédition augmentée) ,  PLEIN SUD de Sébastien Lifshitz,  LES TERRES FROIDES, un film de Sébastien LifshitzWild side, un film de Sébastien Lifshitz, Sébastien Lifshitz - Les InvisiblesPresque rien, un film de Sébastien Lifshitz (réédition augmentée)
 

 

Wild Side 5

 

 

Wild Side, 3

 

 

Wild Side, 2

 

 

Wild Side, 4

 

 

Wild Side 1

 

 

Wild Side, 6
 

 

Bande-annonce VO

 

 

 

 

Voir le film et télécharger ICI

 

Publié dans cinéma gay

Partager cet article

Repost 0

skate, un matin à Agios Nikolaos

Publié le par lesdiagonalesdutemps

skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
skate, un matin à Agios Nikolaos
Agios Nikolaos, Crète, mai 2016

Agios Nikolaos, Crète, mai 2016

Partager cet article

Repost 0

André-François-Joseph Truphème (1820-88) : L'Oiseleur (1878)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

musée de Senlis

musée de Senlis

Publié dans sculpture

Partager cet article

Repost 0