Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tintin à Londres

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Tintin à Londres

Partager cet article

Repost 0

skate à Héraklion

Publié le par lesdiagonalesdutemps

skate à Héraklion
skate à Héraklion
skate à Héraklion
skate à Héraklion
skate à Héraklion
skate à Héraklion
skate à Héraklion
skate à Héraklion
skate à Héraklion
Héraklion, Crète, mai 2016

Héraklion, Crète, mai 2016

Partager cet article

Repost 0

Gleyre au Musée d'Orsay

Publié le par lesdiagonalesdutemps

autoportrait

autoportrait

Gleyre au Musée d'Orsay
Gleyre au Musée d'Orsay
Gleyre par Sébastien Cornu, 1827

Gleyre par Sébastien Cornu, 1827

Gleyre au Musée d'Orsay
La pudeur égyptienne, 1838

La pudeur égyptienne, 1838

Gleyre au Musée d'Orsay
Gleyre au Musée d'Orsay
Pompéi, 1834

Pompéi, 1834

1835

1835

intérieur du temple d'Amon à Karnak, 1835

intérieur du temple d'Amon à Karnak, 1835

Gleyre au Musée d'Orsay
Les romains passant sous le joug, 1858

Les romains passant sous le joug, 1858

Les romains passant sous le joug, 1858 (détail)

Les romains passant sous le joug, 1858 (détail)

Penthée poursuivi par les Ménades, 1869

Penthée poursuivi par les Ménades, 1869

Hercule et Omphale, 1862

Hercule et Omphale, 1862

Le retour de l'enfant prodigue, 1873

Le retour de l'enfant prodigue, 1873

Le retour de l'enfant prodigue, 1873 (détail)

Le retour de l'enfant prodigue, 1873 (détail)

étude pour Le retour de l'enfant prodigue, 1873

étude pour Le retour de l'enfant prodigue, 1873

Gleyre au Musée d'Orsay
Gleyre au Musée d'Orsay
Sapho, 1867

Sapho, 1867

La danse des bacchantes, 1849      -     Paris, juillet 2016

La danse des bacchantes, 1849 - Paris, juillet 2016

Partager cet article

Repost 0

Like it is un film de Paul Oremland

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Like it is un film de Paul Oremland

Grande Bretagne, 1998, 1h 30 mn

 

Réalisation: Paul Oremland, scénario: Robert Gray

 

avec: Roger Daltrey, Ian Rose 

Like it is un film de Paul Oremland

Résumé:

 

Craig est un jeune boxeur.  Il a 21 ans et vit à Blackpool dans le nord de l'Angleterre. Il gagne sa vie en pratiquant un sport illégal, violent, sanglant : la boxe à mains nues. Craig est incapable d'affronter ses désirs, c'est à dire de rentrer dans un club gay ou de passer à l'acte avec le garçon qu'il a eu l'audace d'approcher l'instant d'avant. Matt est cynique, blasé. Il vit dans Soho, le quartier le plus sophistiqué de Londres, et travaille dans le milieu musical.

Les deux garçons se rencontrent à Blackpool où Matt est venu présenter son dernier show dans un club gay. Coup de foudre.Matt réussit à convaincre Craig de le suivre à Londres mais Kelvin, son patron, n'a que du mépris pour ce “prolo nordique” et Paula, sa colocataire, est de plus en plus jalouse. Rejeté par tous, Craig retourne à Blackpool pour un dernier combat sanglant. 

 

L'avis critique

 

Le film est très touchant et délicat lorsqu'il se limite au portrait de Craig ou qu'il s'attache a décrire l'histoire d'amour entre Craig et un organisateur de soirées, deux gays aux modes de vie très dissemblable. Il est moins réussi lorsqu'il s'aventure dans les milieux du show-biz et de la pop musique. Il est toutefois interessant qu'un tel film mette en avant ses intentions sociales.

Roger Daltrey est excellent dans le rôle d'un patron de show-biz cynique désireux d'exploiter les jeunes mâles aussi bien professionnellement que sexuellement.

Paul Oremland s'attarde avec gourmandise sur le corps musclé sec de son jeune acteur.

La bande annonce

Le film

Publié dans cinéma gay

Partager cet article

Repost 0

Que la jeunesse...

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Herbert List

Herbert List

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...

Publié dans adolescent

Partager cet article

Repost 0

Overgivelse

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Overgivelse
Norvège, 1988, 1h 05
 
Réalisateur: Per Bronken, scénario de Per Bronken d'après la nouvelle Surrender d'Oscar Braaten 
 
Avec: Minken Fosheim, Elias Karlsen, Sverre Anker Ousdal
 
Dans les année 20. Des parents conduisent leur fils de 13 ans dans un sanatorium. Ce dernier exclusivement réservé pour les jeunes garçons, est situé sur une ile. Le garçon ne parvient pas à s'acclimater dans ce curieux hopital d'autant qu'il n'a qu'une grosseur au cou. Il décide de s'évader de cette ile prison en construisant un radeau.
Belle image, bonne interprétation; le scénario laisse planer le doute sur la véritable maladie et sur la réelle nature de cet hopital...
La tranquille impudeur du filmage me semblerait tout à fait impossible aujourd'hui. D'autre part je recommande particulièrement ce film à ceux qui fantasment sur les pyjamas rétros... 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour voir le film cliquer sur la ligne ci-dessous

NRK TV - Overgivelse - 20.09.1988


http//i055.radikal.ru/1403//61d986226f11t.jpg http//s020.radikal.ru/i709/1403/ae/46cd07b21617t.jpg http//s020.radikal.ru/i723/1403/36/8213b2227244t.jpg
http//s019.radikal.ru/i603/1403/65/bbf5eb7c06a1t.jpg http//i019.radikal.ru/1403/e1/2c23a777bbe3t.jpg http//s52.radikal.ru/i135/1403/41/bfad37d65b87t.jpg
http//s018.radikal.ru/i515/1403/c8/302f2d52b5fdt.jpg http//s018.radikal.ru/i512/1403/b3/98c501c67228t.jpg http//s020.radikal.ru/i721/1403/02/50709311d5f3t.jpg
http//s010.radikal.ru/i311/1403/52/379fecb1409bt.jpg http//i055.radikal.ru/1403/e3/76dab3b67cf9t.jpg http//i023.radikal.ru/1403/0a/d554f6371fb7t.jpg
http//s52.radikal.ru/i137/1403/0a/7390d0afc417t.jpg http//i021.radikal.ru/1403/4e/fc5970a069t.jpg http//s019.radikal.ru/i639/1403/b3/52691ac92b8dt.jpg
http//s019.radikal.ru/i621/1403/62/1ea0e94dead6t.jpg http//i062.radikal.ru/1403/40/c0c8acd39831t.jpg http//s020.radikal.ru/i714/1403/9b/a081a1594413t.jpg
http//s018.radikal.ru/i508/1403/c4/3454c69f98aat.jpg http//s006.radikal.ru/i214/1403/62/43f60321e535t.jpg http//s019.radikal.ru/i621/1403/65/51b143c35a96t.jpg
http//s005.radikal.ru/i212/1403/fe/c983956d1129t.jpg http//s019.radikal.ru/i602/1403/f8/853e50d5act.jpg http//s019.radikal.ru/i628/1403/93/cde7888c5c33t.jpg
http//s52.radikal.ru/i137/1403/a7/45c82fc3ac89t.jpg http//s018.radikal.ru/i515/1403/06/671413a1bbd5t.jpg http//s020.radikal.ru/i708/1403/80/a85264773dcct.jpg
http//s020.radikal.ru/i714/1403/9c/643809fab7e2t.jpg http//s004.radikal.ru/i207/1403/99/756ff822c79et.jpg http//s020.radikal.ru/i710/1403/22/afeb8fe36f6et.jpg

 
Overgivelse
Overgivelse
Overgivelse
Overgivelse
Overgivelse
Overgivelse

Partager cet article

Repost 0

une visite au Musée d'Orsay

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Saint Sébastien, Alexandre Charpentier

Saint Sébastien, Alexandre Charpentier

John Flanagan

John Flanagan

Jules Clément Chaplain, l'inspiration

Jules Clément Chaplain, l'inspiration

Pierre Dautel

Pierre Dautel

Bugatti, deux lamas

Bugatti, deux lamas

le prince impérial

le prince impérial

Henri Levy, Sarpédon

Henri Levy, Sarpédon

Albert Maignan, départ de la flotte normande pour la conquête de l'Angleterre, Dives 1066

Albert Maignan, départ de la flotte normande pour la conquête de l'Angleterre, Dives 1066

Puvis de Chavannes, jeune noir à l'épée

Puvis de Chavannes, jeune noir à l'épée

une visite au Musée d'Orsay
une visite au Musée d'Orsay
une visite au Musée d'Orsay
une visite au Musée d'Orsay
André Allar, enfant des Abruzzes

André Allar, enfant des Abruzzes

Léon Bénouville; Martyrs chrétiens entrant à l'amphithéâtre

Léon Bénouville; Martyrs chrétiens entrant à l'amphithéâtre

une visite au Musée d'Orsay
En sortant du musée... Paris juillet 2016

En sortant du musée... Paris juillet 2016

Partager cet article

Repost 0

Kaleb, un court métrage d' Omar Flores Sarabia et Alberto Juarez

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Kaleb, un court métrage d' Omar Flores Sarabia et Alberto Juarez

 

Kaleb, le film
 
 

 

Réalisation: Omar Flores Sarabia et Alberto Juarez

avec: Pablo de la Rosa (Kaleb) et Alberto Juarez (le client)

Mexique, 2016, 22 mn

 
 
Kaleb, 2
 

Kaleb est un gigolo qui va à un rendez-vous dans un hôtel de passes. Quand-il arrive il s'aperçoit que son client est à la recherche de quelque chose de plus qu'une simple relation charnelle. Kaleb et son client commencent une relation affective, partagent leurs sentiments et leurs émotions, tous les deux à la recherche de chaleur  humaine. Le temps d'une nuit, les deux garçons tentent de guérir les blessures du passé...

Une histoire sans grande originalité mais filmée dans un beau noir et blanc. Omar Flores Sarabia est le réalisateur de Peyote en 2013. 
 

Kaleb 1
 

Kaleb, 6
 

Kaleb 5
 

Kaleb, 4
 
 

 

 

La bande annonce

 

 

Le court métrage

 

 

télécharger le court métrage:  ICI

Publié dans cinéma gay

Partager cet article

Repost 0

paysage triste avec garçon frileux

Publié le par lesdiagonalesdutemps

je ne connais pas l'auteur.

je ne connais pas l'auteur.

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Mov og Funder, un film de Niels Graabol

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol

1992, 70mn

 

Réalisation: Niels Graabol, scénario: Niels Graabol et Per Daumiller 

 

Avec: Kasper AndersenAllan WintherDitte GråbølNiels SkousenMaster FatmanKristine Horn

 

Le film raconte l'histoire de l'amitié improbable entre un garçon de 11, 12 ans , Mov (Kasper Andersen), et un jeune délinquant. Mov (abréviation de Martin) passe beaucoup de temps livré à lui même. Ses parents sont séparés. Ils consacrent plus de temps à leurs nouveaux partenaires qu'à leur fils.

Une des premières images du film est essentielle pour notre compréhension de la personnalité de Mov. On voit une affiches du film  Terminator et des images d'amérindiens sur les murs de sa chambre, ce qui suggère un enfant imaginatif et aventureux qui aime la lecture et le cinéma films.

Mov et Rikke
Mov et Rikke

Mov a le béguin pour Rikke ( Kristine Horn ), une jeune fille qui habite son immeuble, il passe beaucoup de temps à l'épier, parfois non sans risque. Mais il ne sait pas comment procéder. Quand il la rencontre, le fard monte à ses joues. Alors Mov devient vantard et maladroit comme la plupart des jeunes garçons face à quelqu'un qu'ils aiment.

Un jour , mov assiste à une bagarre de rue qui setermine assez brutalement. Plus tard dans la journée, le garçon rencontre l'un des participants dà cette bagarre, Funder ( Allan Winther ), un S.D. F. de 22 ans qui a été blessé et se cache de la police dans le sous-sol de l'immeuble dans lequel vit Mov.

Lorsque Funder demande au garçon de l'aider, Mov décide de lui offrir sa chambre en guise de refuge. Impressionné par la ténacité de Funder, et sa philosophie de vie, mov développe très vite quelque chose de semblable au culte des héros envers son nouvel ami.

La situation se complique quand il devient clair que l'état de Funder exigerait les soins d'un médecin, en dépit que ceux-ci risque de le faire prendre par la police.

Kasper Andersen et Allan Winther forment un tandem d'acteur épatant, ce qui a permis au réalisateur du film de réaliser une délicieuse juxtaposition entre l'innocence du jeune mov et la manière rebelle de Funder. Les nombreux gros plans de caméra, combinée à une utilisation habile de l' éclairage, permettent  de bien faire ressentir les émotions des protagonistes, construisant ainsi, scène après scène leurs personnages.

ci-dessous une Scène du film

Mov de la Funder est court, seulement 70 minutes, son argument est simple mais en même temps il est riche  de nuances qui le rendent intéressant à regarder, tout comme son suspense qui ne se dément jamais. Le film parvient à représenter avec précision la première rencontre d'un jeune garçon avec le monde des adultes, avec tous ses périls et ses promesses. 

La chanson chantée sur le générique de fin dit l'apprentissage de l'expérience de l'un, ainsi que l'importance de l'amitié:

Vous n'êtes personne jusqu'à ce que vous tombiez en amour; vous n'êtes personne jusqu'à ce que vous vous souciez de quelqu'un. Vous pouvez être un roi et posséder tout l'or du monde, mais il ne saura pas vous apporter le bonheur dans la vieillesse. "

 

Cliquer sur les deux écrans immédiatement ci-dessous pour voir le film

 

Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol
Mov og Funder, un film de Niels Graabol

Publié dans cinéma gay

Partager cet article

Repost 0