Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Henry Leland

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Capture-d-ecran-2012-08-23-a-17.44.52.jpg
Henry Leland est le type même d'un artiste promis à un grand avenir qu'un vulgaire et stupide accident réduisit à néant. Henry Leland est né à Walpole dans le Massachussetts en 1850. En 1874, après des études à Boston, il quitte les Etats-Unis pour venir étudier la peinture à Paris. Ce sera dans l'atelier de Léon Bonnat (1833-1922) maitre du classicisme. Leland expose au Salon de 1875 le portrait de madame d'Alembert et à celui de 1877, un chevalier au temps d'Henry III. Entre temps il est retourné à Boston où il peint deux portraits qu'il expose à la Philadelphia exposition, puis retourne à Paris. Le 5 décembre 1877 il y meurt dans la rue écrasé par une charrette...
 

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Liu Xiaodong, Baigneurs sous le soleil

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Le mastaba des manucures à Saqqarah

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Il y a très longtemps, vers 2400 avant J.C., Niankhkhnum et Khunumhotep s'aimait d'amour tendre. Ils étaient les manucures du pharaon Nyuserra. Venu le temps de l'éternité, il décidèrent de partager leur dernière demeure, un mastaba à Saqqara.

 



Étreintes et baisers sont rarement représentés dans l'Egypte ancienne.


 les deux amis sont enlassés et assis  à l'entrée de leur "Maison de l'Eternité"

 


C'est en 1964, dans la nécropole de Saqqarah, qu'un archéologue, Ahmed Moussa découvre une série de tombes taillées dans la roche, dans un passage dans la falaise, face à la digue qui mène à la pyramide d'Oumas. Dans l'une d'elles, on voit des scènes de la vie quotidienne dans lesquelles  figure un couple d'hommes, identifié comme celui des manucures Niankhkhnum et Khnoumhotep. On les voit se serrant affectueusement. Ils avaient été les serviteurs privilégiés dans le palais du roi Nyuserra (cinquième dynastie) autour de 2400 av J C. Les images des deux hommes dans la tombe étaient très semblables à ceux des couples hétérosexuels trouvés dans d'autres tombes de la même période.

 

Capture-d-ecran-2012-08-23-a-08.10.16.jpg

 

Dans le mastaba de Saqqara, de base rectangulaire, les deux hommes apparassent dans plusieurs scènes différentes de tendresse. Bien que dans l'ancienne Egypte on montrait rarement des relations d'affection et encore moins des images pouvant évoquer la sexualité. 

 

 


Les deux manucures sont montré embrassé dans une attitude ne pouvant évoquer que l'amour. Si certains égyptologues ont avancé l'idée que cela pouvait être deux frères, la plupart des historiens ont émis l'hypothèse qu'il s'agissait d'une représentation d'une relation homosexuelle d'autant que des inscriptions disent qu'ils sont «unis dans la vie et la mort ».

Leurs noms gravés dans la pierre à l'entrée de la tombe




Cette découverte est la plus ancienne qui indique l'existence de l'homosexualité dans l'Egypte ancienne. Elle a conduit à la confirmation que certains métiers liés à l'esthétique (manucure, maquilleur, coiffeur ...) ont été exercées souvent par des hommes homosexuels et que ceux-ci vivaient ouvertement comme un couple et ont été enterrés ensemble pour partager l'éternité. 

 

Mastaba de Nianjjnum et Jnumhotep.

 

Dans cette image on peut voir comment les deux nez se touchent, leurs torses et leurs jambes sont aussi en contacte, une étreinte éternelle.
Dans un éternel banquet, ils sont entourés de danseurs, de musiciens et de chanteurs.

Partager cet article

Repost 0

Delmas Howe

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Capture-d-ecran-2012-08-14-a-12.42.55.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-14-a-12.43.23.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-14-a-12.43.53.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-14-a-12.44.16.jpg

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Owen DeValk

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 













Publié dans modèles et mannequins

Partager cet article

Repost 0

Jésus était un garçon

Publié le par lesdiagonalesdutemps


 Ricardo Flecha

 

Miguel Angel Buonarotti
Miguel Angel Buonarotti 
Benvenuto Cellini 
Doménico Teotocopuli "El Greco", 
Max Klinger 1890
Lovis Corinth 1907
Sebastian Errazuriz

Publié dans sculpture

Partager cet article

Repost 0

La chimie amusante

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Capture-d-ecran-2012-08-20-a-10.15.03.jpg

Partager cet article

Repost 0

George Bellows

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.13.34.jpg 

 

À 22 ans, Bellows se forme chez le peintre new-yorkais Robert Henri. Il s'attache à représenter la ville américaine et la vie quotidienne de ses habitants. Ses scènes intenses de combats de boxe l'ont rendu célèbre. Il réalise aussi des paysages du Maine et de Rhode Island.

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.15.19.jpg

 

George Bellows appartient à l'école des Ashcan painters. Comme eux, il est intéressé par la chronique et la lithographie. Puisqu'ils cherchent à capturer le réel, ces peintres se placent ainsi en photographes du réel, tentant de fixer l'instantané. Par un travail sur la composition, la peinture de Bellows, particulièrement expressive, explore les faits divers, les marges de la société et les milieux populaires et illustre la violence urbaine se faisant ainsi le reflet des tensions et des ambigüités de la société américaine de son temps. Ses scènes intenses de combats de boxe l'ont rendu célèbre.

 

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-21.21.16.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.03.12.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.02.40.jpg

 

 

Capture d’écran 2012-08-21 à 21.27.17

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.04.29.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.17.51.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.17.25.jpg

 

 

George Bellows peint et grave plusieurs scènes de bain et de jeux virils dans lesquels il montre tout son intérèt pour les corps masculins.

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-21.24.39.jpg

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.05.05.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.03.53.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.12.36.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.13.07.jpg


En 1913, il découvre l'œuvre de Matisse et des Fauves, qui amènent plus de vigueur à sa peinture. Il est aussi influencé par le style dépouillé d'un autre élève de Robert Henri, Edward Hopper.

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-17.55.52.jpg

la barricade

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-18.17.03.jpg


En plus de la peinture, Bellows a apporté une importantes contributions à la lithographie, dont il contribue à élargir l'utilisation et en l'imposant comme un art à part entière aux États-Unis. Il a installé une presse à lithographie dans son studio dès 1916 et entre 1921 et 1924, il collabore avec maître imprimeur Bolton Brown sur plus de cent images. Bellows a également illustré de nombreux livres dans sa carrière, dont plusieurs de H.G. Wells.

Sa carrière est interrompue brutalement par une péritonite mortelle en 1925. 

Bellows est enterré au Cimetière de Green-Wood à Brooklyn.

 

File:Bellows CliffDwellers.jpg

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-17.58.06.jpg

les constructeurs de bateaux

 

très bel article sur le peintre à cette adresse: http://www.lintermede.com/exposition-george-bellows-and-ashcan-painters-an-american-experiment-national-gallery-londres.php

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
toinelikesart: George BellowsShore House1911oil on canvas101.6 x 106.7 cm (40 x 42 in.)Private collection

 

Capture-d-ecran-2012-08-21-a-21.22.49.jpg

 

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Sakiko Nomura

Publié le par lesdiagonalesdutemps



Le photographe japonais Nomura Sakiko explore derrière l'apparence de ses modèles leur psychologie , révélant les peurs cachées, leur tristesse ou leur besoin de tendresse. Le modèle se révèle nu, à la fois physiquement et psychiquement, montrant sa fragilité. 






Il a travaillé comme assistant d' Araki, depuis plusieurs années, ili montre son travail et s'affirme comme un élève talentueux d'Araki. Ses prises de vues se caractérisent par un érotisme suggéré teinté de mélancolie tragique. 




Contrairement à ses nus en noir et blanc, les photos en couleurs de Nomura présentent des paysages qui semblent nous échapper, avec un rendu de l' éphémère, comme si on voyait une ville de la fenêtre d'un train lancé à pleine vitesse. 

pour plus d'Informations sur ce photographe visitez les sites dont les adresses sont ci-dessous. 

http://www.galerieaaa.com/artistes/sakiko/sakiko.htm
http://www.mhf.krakow.pl/dekada_2006/nomura/indexa.htm

Publié dans photographe

Partager cet article

Repost 0

Alix vu par ses dessinateurs

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Par ordre chronologique.

la

Jacques Martin

morales

Rafael Moralès

Henniquiau_alix

Marc Henniquiau

Hervan_2

Cédric Hervan

alix_lafon

Christophe Simon

ferry_alix

Ferry

Capturer

Marco Venanzi

71288432_p

Thierry Demarez

alix_par_marc_Jaillux

Marc Jailloux

 

Pour retrouver Alix et Jacques Martin sur le blog

Deux vidéos de Jacques Martin interviewé sur Youtube en 1 et en 2

Tous les Alix chroniqués sur le blog d'argoul 

Pour ne rien manquer de l'actualité "martinienne" il faut aller sur l'indispensable site alix mag



Publié dans Bande-dessinée

Partager cet article

Repost 0