Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

street art, HOPNN sur les berges de la Seine

Publié le par lesdiagonalesdutemps

clacla-0176.JPG

 

clacla-0171.JPG

 

clacla-0172.JPG

 

clacla-0173.JPG

 

clacla-0174.JPG

 

clacla-0175.JPG

 

clacla-0177.JPG

 

clacla-0178.JPG

 

clacla-0170.JPG

Paris, mars 2014

 

Street art sur le blog: street art à Montreuil,  Mosko et associés ou le street art français sur les murs de La Havane,  street art bruxellois,  Street art à Londres,  Le général Lee (?) en prison rue Vaneau,  Une après-midi le long du canal saint-Martin,  Einstein se promène rue de Buci,  Street art à Lisbonne,  Les monstres sont entrés dans Paris,  Pochoir parisien,  skate et street art au bord de la Tamise,  street art londonien,  Salvador Escalona, maitre du street art à La Havanestreet art, à La Havane,  street art, dans le XX ème,  Street art, Alechinsky rue Descartes,  street art, un serpentaire rue de Sèvres,  Street art à Cordoue,  chat et street art à Grenade,  street art à Sévillestreet art et garçons à Tokyo,  street art rue des rosiers,  street art du coté du XIX ème arrondissement,  Street art dans le XX ème arrondissement de Paris au dernier jour de l'année 2011,  street art parisien, 1985, signé Blek,  street art entre Bastille et Marais,  street art à Christiana, Copenhaguestreet art parisien,  street art sètois,  street art par Philippe Le Grand,  Street art parisien, septembre 2012 Les vitrines de Majane Satrapi illustrant l'anniversaire du Bon Marché hommage du street art parisien à Chris Marker,  street art à Bilbao,  street art à Bari,  Au-delà du street art au musée de la Poste,  street art à Amsterdam,  street art parisien dans l'hiver 2012-2013,  street art à Naples,  street art Paris, l'immeuble qui saigne,  street art, rue Saint-André-des-arts,  street art à Venise,  street art, un ara dans le XIX ème!,  street art à Saint-Germain des prés dans le bel été 2013,  street art à Paris dans le bel été 2013,  Le Paris 2013 de Bruno, street art,  Zilda, maitre du street artZilda, maitre du street art (2),  Le Paris 2013 de Bruno, street art (2) du coté de GainsbourgLéo & Pipo (street art) , Street art de Bruno du coté de la rue de Seine,  Street art au bord de la Tamise,  street art à Saint-Germain des prés, décembre 2013,  Le Street Art de Maldito Juanito Le street art en France vu par Ismau street art dans le 6 ème arrondissement en janvier 2014,  Street art vu par Rodolphe Sebbah,  street art à Paris et ses alentours vu par Bruno en janvier 2014,  street art à Paris en 1988,  Street art à Paris rive gauche, hiver 2014 par Bruno,  street art, Paris entre deux rives,  Street art à Londres,  street art dans le Marais au printemps 2010street art, HOPNN sur les berges de la Seine

Partager cet article

Repost 0

Charlie Wheelhouse photographié par Cecilie Harris

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour retrouver les images de Cecilie Harris sur le blog: Jordan Taylor,  Tom & Jack photographiés par Cecilie Harris , Paddy Mitchell photographié par Cecilie Harris ,  Elliott Stevens photographié par Cecilie Harris,  Luke Worrall photographié par Cecilie Harris,  Paddy Mitchell photographié par Cecilie Harris (2),  Matthew et Will photographiés par Cecilie Harris,  Sim & Tom photographiés par Cecilie Harris,  Paul Paul & Toby photographiés par Cecilie Harris,  boys of a scandinavian paradise par cecilie Harris,  Daniel photographié par Cecilie Harris,  Jake,  Dovydas photographié par Cecilie Harris,  ROMAN KEMP & SAM HARWOOD photographié par Cecilie Harris,  Tom photographié par Cecilie Harris,  Max Wallis & Omar Majiauk photographié par Cecilie Harris,  Ben Waters photographié par Cecilie Harris,  Paul Farley et Toby Binge photographiés par Cecilie Harris,  Jed Texas photographié par Cecilie Harris,  Harry photographié par Cecilie Harris,  Fionn Creber photographié par Cecilie HarrisCecilie Harris photographie Charlie,  Cecilie Harris photographie Alexandre SzmytkoCecilie Harris photographie Tim Schuhmacher,  Cecilie Harris photographie GundarsCecilie Harris photographie Otto,  Cecilie Harris photographie Niclas,  Cecilie Harris photographie Roman Kemp,  Cecilie Harris photographie Alexandre,  Cecilie Harris photographie TeoCecilie Harris photographie Graeme Metz,  Cecilie Harris photographie Youri,  James B. photographié par Cecilie Harris,  Cecilie Harris photographie Jacobs,  James B photographié par Cecilie Harris,  Matthew Jackman photographié par Cecilie Harris,  Chris Field photographié par Cecilie Harris ,  Cecilie Harris photographie Jacob Scott,  Thibaut photographié par Cecilie Harris,  Graeme Metz photographié par Cecilie Harris,  Jakob Landvik photographié par Cecilie Harris,  Max Wallis photographié par Cecilie HarrisCharlie Wheelhouse photographié par Cecilie Harris

Publié dans photographe

Partager cet article

Repost 0

une visite à Art Paris 2014 (3 et fin)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

clacla-0131.JPG

 

clacla-0132.JPG

Quentin Shih

 

Si les photographies et en particulier celles venues de Chine étaient ce qu'il y avait de plus intéressant de cette édition 2014 d'Art Paris, elles étaient aussi bien difficile à photographier en raison des nombreux reflets que les verres les protégeant captent...

 

clacla-0140.JPG

 

clacla-0134.JPG

 

clacla-0135.jpg

 

clacla-0136.JPG

 

clacla-0137.JPG

 

clacla-0138.jpg

 

clacla-0139.JPG

 

Une belle exposition personnelle d'Erro qui montrait des oeuvres assez inhabituelles du peintre.

 

clacla-0141.JPG

 

clacla-0142.JPG

 

clacla-0143.JPG

 

clacla-0145.JPG

 

clacla-0146.JPG

Un bel ensemble de François Dilasser

 

clacla-0147.jpg

 

La Maserati Ghibli était la voiture du salon, une oeuvre d'art à sa manière.

 

clacla-0149.JPG

Jacques Germain

 

clacla-0151.jpg

 

A chaque visite de la FIAC ou d'Art Paris je m'amuse au jeu de "si j'étais riche" quel tableau j'achéterais, cette année ce serait sans aucun doute le superbe Lanskoy ci-dessus

 

clacla-0152.JPG

 

clacla-0153.JPG

Francis Marshall

 

clacla-0155.jpg

 

clacla-0156.jpg

 

clacla-0157.JPG

 

clacla 0158

 

François Avril un peintre très ligne claire, un travail assez proche de ce que peint swarte

 

clacla-0160.JPG

 

clacla-0161.JPG

 

clacla-0162.jpg

 

clacla 0167

 

clacla-0168.JPG

 

clacla-0169.JPG

Paris, mars 2014

 

Je ne m'attendais pas à trouver Geluck à Art Paris. En regardant ces tableaux qui ne sont que des dessins humoristiques  agrandis on peut se demander si leurs places sont  sur des cimaises, ce qui ne veut pas dire que Geluck n'ai pas de talent.

 

Pour retrouver Art Paris sur le blog: une visite à Art Paris 2014 (3 et fin)un visite à Art Paris 2014 (2)Un visite à Art Paris 2014pour se souvenir d'une après midi ensoleillée dans Art Paris 2009  , Art Paris 2012  , pour se souvenir d'Art Paris 2008  , visite à Art Paris 2011  

Partager cet article

Repost 0

Andy Lovelee photographié par Hedi Slimane

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Andy Lovelee, Hedi Slimane

 



 

Publié dans photographe

Partager cet article

Repost 0

Le Misanthrope mis en scène par Michel Fau au Théâtre de l'Oeuvre

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Vous êtes, monsieur Fau, un grand extravagant

 

 

J'aime beaucoup Michel Fau d'abord parce que c'est un de nos plus grands acteurs de théâtre mais surtout par la liberté qu'il affiche dans ses choix comme metteur en scène passant avec une facilité déconcertante de Joe Orton à Montherlant pour enchainer sans souffler par une opérette, Ciboulette, pour continuer par Molière dans ce Misanthrope dont il assure comme à son habitude la mise en scène tout en tenant le rôle titre. Dans le domaine de la mise en scène où il me semble qu'il a encore des progrès à faire pour se hisser jusqu'au niveau de l'excellence qui est celui de son jeu, je lui suis néanmoins particulièrement reconnaissant de s'inscrire dans la continuité de Jean Laurent Cochet. C'est à dire dans le respect des oeuvres en étant au plus près de l'esprit et de la forme qui présidaient lors de leur création. Je lui suis reconnaissant de cette démarche à la fois humble et juste d'autant que j'ai vraiment découvert le théâtre à une époque où l'on s'étonnait lors d'une représentation d'un classique, généralement dans un décor de tôles rouillées, de n'avoir pas vu surgir sur la scène un garde rouge ou un énergumène arborant un brassard nazi, quelques fois on avait même droit aux deux. C'était Byzance! Enfin pour ceux qui étaient arrivée jusqu'au dernier acte car la mode était également d'enfumer les spectateurs. On ne saura jamais combien les machines à fumée, Chéreau et Bisson en étaient de grands adeptes, ont détourné alors les asthmatiques du théâtre. Rien de tel au théâtre de l'oeuvre nous sommes bien dans des costumes coruscants imaginés par David Belugou à la manière du XVII ème siècle tout en rubans et dentelles. La diction des acteurs est presque d'époque, ça articule tant que parfois on se croirait dans une pièce montée par Eugène Green.

La distribution est presque parfaite, il faudrait seulement que Julie Depardieu en Célimène soit parfois moins gouailleuse, elle a parfois des poussée d'Arletty assez étrange. Je conseillerais à Edith Scob de faire ses adieux avec cette pièce dans laquelle elle est trop âgée pour son rôle, car seul son grand talent réussi à palier son manque de coffre pour lancer ses répliques. On se régale des mimiques de Michel Fau qui ressuscite les lippes boudeuses de Jean Le Poulain et la présence d'un Jacques Charron. Il campe un Alceste aux cheveux longs noirs et lisses encadrant son visage pâle, maquillé comme un acteur de théâtre no. C'est un atrabilaire pourfendant contre son intérêt l'hypocrisie de la cour et souffrant des libertés que prend la femme qu'il aime. La différence entre le plâtreux Alceste et la sémillante Célimène font penser que cet amour n'est guère partagé...

Il reste a Michel Fau a bien maitriser l'espace. Il est dommage en effet qu'il ne profite pas de toute la scène du théâtre de l'oeuvre qui n'est pourtant pas immense et fasse jouer la pièce, mis à part le dernier acte, rideau baissé, c'est une toile peinte à dominante rouge, si bien que l'on profite à peine du beau décor de Bernard Fau, sur l'avant scène.

Michel Fau, contrairement a beaucoup de vedette de la scène, Michel Bouquet par exemple, ne s'entoure pas de comédiens de second ordre pour mieux mettre en valeur son talent. Dans ce misanthrope aucune faiblesse dans la distribution. Il faut surtout signaler la grande performance deJean-Pierre Lorit incarne qui incarne un parfait Philinte alors que c'est un personnage assez ingrat car il est en opposition au caractère puissant d'Alceste, et risque d'être éclipsé par celui-ci. Ce n'est nullement le cas ici Jean Pierre Lorit transmet avec beaucoup de passion et de raison la sagesse de son discours. Jean-Paul Muel en vieille folle perdue est grinçant à souhait.

Une très belle soirée de théâtre qui montre qu'un classique comme le misanthrope est toujours parfaitement actuel.

Partager cet article

Repost 0

un visite à Art Paris 2014 (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

clacla-0104.JPG

 

Un Narcisse signé Pierre et Gilles en avant-garde de leur exposition à la galerie Templon qui devrait ouvrir prochainement.

 

clacla 0103

 

clacla-0106.jpg

Le grand esclaffeur habituel de Yue Min Jun

 

clacla-0105.jpg

Wiley

   

clacla-0102.JPG

clacla 0101

 

Erwin Olaf que l'on a connu plus sensuel dans ses photographie se met lui aussi aux "tableaux vivants".

 

clacla-0107.jpg

Agathe May

 

clacla-0109.jpg

François Fiedler

 

clacla-0111.jpg

Ben Bella

 

clacla-0112.jpg

Iquilly

 

clacla-0113.JPG

 

Toblerone Tess de Mel Ramos, l'oeuvre la plus kitsch d'Art Paris

 

clacla-0118.jpg

Non ce n'est pas Buren...

 

clacla-0119_2.JPG

 

clacla-0119.JPG

 

clacla 0120

clacla 0121

 

clacla-0124.JPG

 

clacla-0126.jpg

Qiu Jie, Dazibao

 

 clacla-0129.jpg

 

clacla-0130.jpg

Paris, mars 2014

 

A suivre


Partager cet article

Repost 0

Des nouvelles de Max Born, le Giton de Fellini

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Cet article vient du site, http://www.maniaco-deprebis.com/index.php?post/2011/01/20/Max-Born. Il m'a été signalé par Ismau qu'elle en soit remercié.

 


max_born_8.jpgmax_born_2.jpg

 

Si son nom éveille bien peu de choses au prime abord, son visage poupin est pourtant resté dans l'inconscient collectif du cinéphile plus particulièrement celui des adeptes du cinéma deFederico Fellini. Seule et unique incursion de ce jeune anglais dans l'univers du 7ème art, il demeure encore aujourd'hui le symbole d'un certain homo-érotisme juvénile, d'une certaine nubilité toute empreinte d'amours interdites. S'il a souhaité se faire oublier par la suite, il n'en reste pas moins une incontournable figure fellinienne, une icône gay dont on va quelque peu lever le voile de mystère qui semble l'entourer.

 


max_born_7.jpgmax_born_6.jpg

 

Max Born est né le 12 mai 1951 à Oxford. Issu d'une famille de la classe moyenne anglaise, Max fait des études des plus traditionnelles, particulièrement doué pour les arts et c'est à 18 ans qu'il est repéré par Fellini qui voit en lui le jeune comédien idéal pour interpréter Giton dans sa flamboyante version du Satyricon. Si Max n'a jamais souhaité embrasser une carrière d'acteur, la proposition l'enchante et c'est ainsi qu'il rentre dans la légende.
Son visage poupin, sa grâce, son allure androgyne en font un parfait Giton, jeune esclave amoureux et protégé d'Encolpe et Ascylte, entre lesquels il devra choisir.

 


max_born_5.jpgmax_born_4.jpg
 

 

Fellini a le souvenir d'un garçon un peu étrange, marginal, qui aimait s'isoler et chanter accompagné de sa guitare, plongé dans l'univers des drogues ce que confirment ceux qui à cette époque l'ont côtoyé. Max était un adolescent rebelle et particulièrement précoce, plutôt mature pour son âge. Comme beaucoup de jeunes alors ce passionné de musique mène une vie quelque peu désordonnée, hantant les univers psychédéliques où circulent drogues et acides sans avoir pour autant ces pulsions autodestructrices que trop de gens de son âge avaient en ces années Flower power. Max aimait les communautés et en faisait partie.
max_born.jpgS'il aurait pu mal tourné, Max a pourtant réussi sa vie aprés avoir pleinement vécu ces années de totale liberté. Au début des années 80, avoisinant la trentaine, Max eut un enfant de sa compagne. Assagi, il menait une vie paisible aux abords de Londres. Il travaillait avec succès dans le milieu artistique et plus spécialement dans la scène musicale. Il avait alors pour rêve de quitter Londres pour s'installer quelque part sur la Méditerranée. 
Désireux de ne plus revenir sur son trés bref passé d'acteur, sorte de parenthèse dans sa vie, Max a disparu par la suite pour ne plus réapparaître.
Pour nous, cinéphiles, Max Born restera à jamais Giton, l'amour que se partagent Martin Potter et Hiram Keller, nourrissant ainsi nos fantasmes pelliculaires, une de ces silhouettes celluloide qui font à jamais partie des univers cinématographiques, pour le plus grand plaisir des yeux. Max tu avais pleinement ta place au sein de notre joli musée, éternel comme le sont les icônes. 

 


max_born_9.jpgmax_born_3.jpg

 

Du péplum sur le blog:  Agora,  L'aigle de la neuvième légion,  Pompéi, un film de Paul W. S. Anderson,  Spartacus: Blood and sand (saison 1) réédition complétée,  300, naissance d'un empire, un film de Noam Murro,  un songe autour du péplumDes nouvelles de Max Born, le Giton de Fellini .

Partager cet article

Repost 0

Sven

Publié le par lesdiagonalesdutemps

French postcard, 1943

Publié dans illustration

Partager cet article

Repost 0

Moise Kisling (1891-1953), Portrait de Camille Rouvier

Publié le par lesdiagonalesdutemps

blastedheath: Moïse Kisling (French, born Poland, 1891-1953), Portrait de Camille Rouvier. Oil on canvas, 56 x 39 cm.

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Fabien Kruszelnicki

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Capture-d-ecran-2014-03-29-a-19.53.24.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-29-a-19.52.08.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-29-a-19.51.57.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-29-a-19.51.45.jpg

 

Capture-d-ecran-2014-03-29-a-19.15.32.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans photographe

Partager cet article

Repost 0