Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Muntean et Rosenblum

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Muntean et Rosenblum (Markus Muntean, né en 1962 à Graz , en Autriche et Adi Rosenblum, né en 1962 à Haïfa , en Israël ) sont des artistes basés à Vienne et à Londres . Ils collaborent depuis 1992. 

Ils travaillent dans une variété de médias, mais leur travail le plus caractéristique sont des peintures, avec des légendes de style comic, décalées par rapport à l'image. Leurs modèles sont souvent des adolescents dont ils prennent les images dans les magazines de mode. Le critique Guardian Jonathan Jones a décrit leur travail comme " Andy Warhol rencontrant Jacques-Louis David ". 

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)

A Tokyo, dans le quartier de Yanaka existe une maison-atelier extraordinaire, celle du sculpteur Asakura. Outre les trésors qu'elle renferme, la seule singularité de son architecture mérité à elle seule la visite. Imaginez une fusion entre un architecture avant gardiste des années 30, à la Mallet-Stevens, avec une maison traditionnelle japonaise.

Asakura lui-même a conçu le bâtiment, en sélectionnant soigneusement les matériaux en les mêlant d'une façon audacieuse, par exemple les murs de l'atelier sont en béton brut mais pour rendre l'endroit chaleureux la surface des murs ont été recouverte de soie au fil...

Fumio Asakura est né dans la préfecture d'Otia. Il a créé de nombreuses sculptures très influencées par la statuaire occidentale, bien qu'il n'ait jamais quitté le Japon. Ses sculptures sont un mélange de Rodin, d'Arno Breker et de Barys. Selon les souhaits d'Asakura, sa maison a été ouverte comme Musée d'Asakura en 1967. L'atelier a également servi comme l'école privée d'Asakura de 1920 à 1944, où Asakura a formé de nombreux jeunes sculpteurs.

 

La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
Le toit terrasse est un jardin. Il fut le premier jardin de toit du Japon. Lorsque le sculpteur habitait la maison, il y cultivait un potager.

Le toit terrasse est un jardin. Il fut le premier jardin de toit du Japon. Lorsque le sculpteur habitait la maison, il y cultivait un potager.

La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
la somptueuse bibliothèque du maitre de maison

la somptueuse bibliothèque du maitre de maison

La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
La maison-atelier d'Asakura (1883-1964)
Tokyo, Japon, avril 2017

Tokyo, Japon, avril 2017

Partager cet article

Repost 0

La bonne éducation (suite)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Maître battant un élève. (Gravure du XIXème s. d'après une fresque de Pompéi.)

Maître battant un élève. (Gravure du XIXème s. d'après une fresque de Pompéi.)

Publié dans illustration

Partager cet article

Repost 0

La Course de Chars d'Alexander Von Wagner

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La Course de Chars d'Alexander Von Wagner

Publié dans peinture

Partager cet article

Repost 0

Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
peintures murales d'une villa de Pompéi (la Maison Du Bracelet d'Or)

peintures murales d'une villa de Pompéi (la Maison Du Bracelet d'Or)

L'exposition "Jardins" au Grand-Palais n'est pas l'exposition la plus mémorable que j'aurais vu cette année. Elle permet néanmoins, dans ce qui est autant un cabinet de curiosités qu'une exposition de peintures, quelques belles découvertes comme cette "petite touffe d'herbe" de Durer ou encore comme ce vieux jardiner d'Emile Claus à la présence presque dérangeante. Elle offre aussi quelques surprises telles que de s'apercevoir que Picasso avait aussi herborisé... Mais que n'a-t-il pas peint ou dessiné?

Beaucoup de pièces sont étonnantes telles ces fleurs et ces fruits dans des matières aussi diverses que le papier mâché, la cire, le verre, le sucre, le carton... qui paraissent si réelles que les photographier reviendrait à fixer l'image d'une courge ou d'un brin d'herbe sans que le regardeur puisse imaginer qu'il n'est pas devant l'image d'un véritable végétal.

Nous sommes dans d'autres moments dans un cabinet de curiosité avec ces herbiers dont un datant du XV ème siècle, puis à d'autres dans le bureau du concepteur de jardins avec les plans de Mansart pour Versailles.   

Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Matisse

Matisse

Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
le parc et le château de Saint-Cloud. Si aujourd'hui le château a disparu, le parc existe toujours assez peu différent de ce que l'on voit sur ce tableau.

le parc et le château de Saint-Cloud. Si aujourd'hui le château a disparu, le parc existe toujours assez peu différent de ce que l'on voit sur ce tableau.

Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Paris, juillet 2017

Paris, juillet 2017

En sortant de l'expo...

Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais
Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais

Le pot doré de Raynaud! L'œuvre a d'abord été placée sous une serre protectrice dans le parc de sculpture de la fondation Cartier, à Jouy-en-Josas. Puis elle a été exposée à Berlin, suspendue à l'extrémité d'une grue au-dessus du chantier DaimlerBenzsur la Potsdamer Platz, du 31 mai 2 juin 1996. La même année elle a été exposée trois semaines à Pékin au cœur de la Cité interdite, du 16 octobre au 6 novembre 1996.

Elle a ensuite été prêtée par la fondation Cartier au Centre Georges-Pompidou qui l'a exposée sur son parvis,place Georges-Pompidou à Paris, à partir du 23 mars 1998. Fin 1999, la fondation Cartier en a fait don à l'État. Jean Pierre Raynaud a décidé de la déplacer, le 3 octobre 2009, au début de la Nuit blanche, sur la terrasse du sixième étage du Centre Pompidou(l'emplacement initial sur le parvis est occupé depuis 2011 par Horizontal d'Alexander Calder). Et la voilà aujourd'hui au milieu de la fontaine du Grand Palais entourée d'anges délicieusement fessus.

Pour se souvenir de l'exposition Jardins au Grand-Palais

Partager cet article

Repost 0

La fontaine de l'Hôtel de ville de Limoge

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La fontaine de l'Hôtel de ville de Limoge
photo Patrick L.

photo Patrick L.

photo Patrick L.

photo Patrick L.

La fontaine de l'Hôtel de ville de Limoge

Le maitre d'oeuvre de la fontaine est Charles-Louis Genuys. Inauguré en 1893 par le maire François Chénieux, haut de 9 mètres, ce monument remarquable et emblématique de la ville est composé d’un bassin et de deux vasques superposées de taille différente. Annonçant le style Art Nouveau, la fontaine est faite de matériaux nobles tels que le bronze, le granit rose et la porcelaine. Au-dessus de la grande vasque, 4 personnages en bronze symbolisent les gestes des métiers liés au travail de la porcelaine : le dessin, le tournage, le modelage et la peinture. Initialement dévolue à la place de la République, la fontaine est le fruit d’un travail collaboratif entre maîtres artisans, orfèvres, industriels et porcelainiers. (Le Populaire du centre). Elle a fait l’objet en 2016-2017 d’une restauration suite à un appel au don.

Nota: Je remercie PatricK L. d'avoir attiré mon attention sur ce monument.

La fontaine de l'Hôtel de ville de Limoge
La fontaine de l'Hôtel de ville de Limoge

Publié dans sculpture

Partager cet article

Repost 0

Boy will be boy (4)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)
Boy will be boy (4)

D'autres pages de ce livre sur le blog: Boys Will be boys (3)Boys Will be boys (2)Boys will be boys (1)

Publié dans adolescent, livre

Partager cet article

Repost 0

la curiosité n'est pas toujours un vilain défaut

Publié le par lesdiagonalesdutemps

la curiosité n'est pas toujours un vilain défaut

Publié dans illustration

Partager cet article

Repost 0

Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Pour se souvenir de l'exposition Topor à la Bibliothèque François Mitterrand
Paris, juillet 2017

Paris, juillet 2017

Partager cet article

Repost 0

Jeux de ballon un soir sur la plage

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Jeux de ballon un soir sur la plage
Jeux de ballon un soir sur la plage
Jeux de ballon un soir sur la plage
Jeux de ballon un soir sur la plage
Jeux de ballon un soir sur la plage
Jeux de ballon un soir sur la plage
Jeux de ballon un soir sur la plage
Jeux de ballon un soir sur la plage
Le Pouliguen, juin 2017

Le Pouliguen, juin 2017

Partager cet article

Repost 0