Wes Hempel

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 


Avec Wes Hempel, qui est né en 1953 à El Monte en Californie je poursuis ma promenade dans l'oeuvre des peintres, majoritairement américains et venant presque tous du monde anglo-saxon dont les oeuvres sont clairement homo-érotiques, on peut penser qu'ils sont gays même si tous ne le revendique pas, et sont fascinés par le monde antique. Si André Durand et Jack Cowan ont peint leurs tableaux au premier degré, il est d'ailleurs un peu difficile à mon avis pour le regardeur européen de les voir ainsi, tout d'abord parce que ces deux peintres comme beaucoup des peintres de cette nébuleuse se réclament des grands anciens en particulier de l'antiquité et surtout de la renaissance et qu'ils revisitent des thèmes très célèbres comme le martyr de Saint Sébastien. Il en va tout autre pour Wes Hempel qui lui s'inscrit clairement dans le post-modernisme. Ses références sont plus modernes. Si pour ses paysages on reconnait l'influence de la peinture du XVII ème siècle en particulier celle du Lorrain pour leur inspiration c'est surtout à Magritte que l'on pense. Dans d'autres  il puise son inspiration dans une veine allant du néoclassicisme au pompiérisme de David jusqu'à Bouguereau en passant par Jérôme. Certains tableaux ne sont que des pastiche très habilement peint des peintures de ces artistes,  Certains tableaux sont des relectures d'oeuvre ancienne comme celle où l'on voit quatre hommes nus sur une terrasse à l'antique dominant la mer; le décor fait explicitement référence à plusieurs toiles d'Alma-Tadema. Une autre toile de Wes Hempel montre un homme nu de dos s'appuyant sur sur une statue gigantesque qui évoque plus celles des athlètes du foro Mussolini de Rome que la statuaire antique. Pour créer l'étrangeté de ses compositions, le peintre utilise des procédé relativement simple un changement d'échelle comme pour le tableau que je viens d'évoquer ou la confrontation d'un décor à l'ancienne, tant par ce que l'on voit que par son traitement pictural à la physionomie de ses personnages eux résolument moderne et américain qui semble sortir du sauna ou de leur bureau à moins que cela soit d'un chantier. Ses figures semblent être des citoyens modèle en équilibre  précaire, parfois au sens strict de l'expression, entre la jeunesse et l'âge mur, vacillant entre un passé mythique et un avenir potentiel et aléatoire. Dans sa relecture de l' histoire d'art, Hempel ne voudrait il pas légitimer le rôle de l'homosexualité dans celle-ci?.

 

The auction

 

 

A new begining
Breather

 

 

 

 

 

 

 

On peut voir une évolution dans le travail de l'artiste si au début de sa carrière il parvenait à l'étrangeté en combinant des éléments historiques à d'autres issus de l'art moderne auxquels il ajoutait chiffres et lettre, Wes Hempel se dirige de plus en plus vers une peinture narrative qui fonctionnent comme un commentaire sur la culture contemporaine.

 

image309

 

Mais les toiles les plus intéressante de Wes Hempel sont celles où figurent des scènes énigmatiques pour lesquelles le peintre ne semble vouloir donner aucune clé.

 

p

 

 

Fait assez rare dans le monde de la peinture Wes Hempel a collaboré avec un autre peintre Jack Balas, peintre d'un style et d'une inspiration assez différents d'Hempel (voir immédiatement ci-dessous). 

 

image334.gif

 

Wes Hempel est grâce à la qualité de sa peinture et la distance ironique qu'il met dans son oeuvre est l'un des peintres les plus intéressants de cette mouvance de cette peinture historico-mythologique gay. 

 

image259.gif

 

Cliquez ici pour visiter la galerie en ligne Hempel Wes. 

Publié dans peinture

Commenter cet article