Wayne F. Miller

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 
































Wayne F. Miller est en 1918 à Chicago. Il est considéré comme un grand humaniste; dans sa photographie  il a toujours essayé de montrer les "vérités universelles" de l'humanité.
Bien que la couleur de la peau, la langue et la classe sociale ont tendance à distinguer un individu d'un autre, il y a des traits communs, cependant, qui unissent toute l'humanité: la quête du bonheur, les rêves, le Rire, Les larmes, l'amour, la fierté, les mêmes espoirs les mêmes préoccupations ... tel est le credo de Wayne F. Miller.

Miller a étudié l'économie à l'Université tout en travaillant à temps partiel en tant que photographe.
En 1942, il rejoint l'US Army pendant la Seconde Guerre mondiale et a travaillé comme photographe de guerre pour la Marine. En août 1945, il a photographié les ravages de l'explosion atomique à Hiroshima. Il est l'un des premiers photographes à rendre compte de l'anéantissement d'Hiroshima et a faire un reportage sur les survivants.

À la fin de la guerre, il s'installa à Chicago où il a travaillé comme pigiste pour Life, Fortune et d'autres magazines.
Entre 1946 et 1948 F. Miller a reçu une bourse Guggenheim qui lui a permis de faire un grand reportage sur la communauté noire des États du nord des États-Unis. Ces photographies sont une chronique de la vie d'une communauté d'immigrants qui vient de faire le long voyage de la population rurale du Sud vers les cités industrielles du Nord.
Les images recueillies dans le South Side de Chicago reflètent la grande variété des expériences humaines.
En 1953, avec Edward Steichen il travaillent ensemble pour créer un échantillon de se qu'ils appellent "The Family of Man". L' exposition se tient au Musée d'Art Moderne de New York.
Il a été membre pendant de nombreuses années l'American Society of Magazine Photographers et a été nommé président en 1954. Il a rejoint Magnum Photos en 1958 et nommé président de 1962 à 1966. Son ambition au cours de cette période a été, comme dit Miller, de "photographier l'humanité et de l'expliquer à tout les hommes."




 

Publié dans photographe

Commenter cet article