visite à la FIAC 2013 (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

bbbbbe-0511.JPG

 

bbbbbe-0510.JPG

 

Cette année la galerie Applicat-Prazan consacrait son stand à Poliakoff, comme toujours avec cette galerie de magnifiques tableaux présentés avec soin.


bbbbbe-0512.JPG

 

bbbbbe-0507.jpg

 

bbbbbe-0508.jpg

 

bbbbbe-0509.jpg

 

bbbbbe-0498.jpg

 

Chaque année la FIAC est encombré de pièces commises par des dadaistes attardés qui se croient subversif et qui ne sont qu'insignifiant. C'est certain Darren Lago qui a mis des oreilles de Mickey au Balzac de Rodin. Quelqu'un trouve-t-il cela encore intéressant?

 

bbbbbe-0497.JPG

l'effort du photographe...

 

bbbbbe-0500.JPG

 

bbbbbe-0502.JPG

 

bbbbbe-0501.JPG

 

bbbbbe-0506.jpg

Dubuffet était très présent cette année

 

bbbbbe-0504.jpg

Peter Blake

 

bbbbbe-0513.JPG

 

bbbbbe-0515.JPG

 

bbbbbe-0516.JPG

 

bbbbbe-0517.JPG

bbbbbe-0514.JPG

 

J'aime beaucoup cette oeuvre où je vois une image chinoise du paradis  où les bestioles auraient eu la bonne idée d'éliminer l'homme avant qu'il fasse les dégats que l'on sait.

 

bbbbbe-0518.jpg

 

bbbbbe 0519

les rigolards de Yue Minjun avec au fond une toile de Wiley

 

bbbbbe-0521.jpg

bbbbbe-0520.JPG

 

bbbbbe-0525.jpg

une Nana de Niki de Saint Phalle

 

bbbbbe-0527.jpg

Warhol

 

PICT0011_7.JPG

 

Dans les années 80 j'avais une affiche de Warhol représentant une oeuvre proche de celle exposée. Cette affiche me servait pour la composition de certaines photos de nus. Elle a disparu lors d'un déménagement!

 

bbbbbe-0529.JPG

 

bbbbbe-0533.jpg

 

bbbbbe-0536.jpg

 

bbbbbe-0534.jpg

Ernest Pignon Ernest

 

bbbbbe 0537

Alechinsky

 

bbbbbe-0538.jpg

Paris, octobre 2013

Leroy

 

promenades à la FIAC:  pour se souvenir d'une promenade à la FIAC 2008,  Visite à la FIAC 2013,  Pour se souvenir de ma visite à la FIAC 2010visite à la FIAC 2013 (2)

Commenter cet article

xristophe 17/11/2013 00:05

L'humour de "Gilbert et Georges"... Je suis possiblement imperméabilisé à l'humour anglais ?... (C'est ma foi bien possible...) Et je ne dirai rien de plus pour ma défense

ismau 16/11/2013 23:25

Mais oui, tout à fait d'accord, c'est vraiment très très bien Gilbert et George ! Beaucoup d'intelligence, une technique parfaite, et même de l'humour ce qui est rare dans le domaine ...
Je les aime encore plus, depuis que j'ai vu en 2005 au Musée d'Art Moderne de St Etienne leur grande rétrospective française : c'était très impressionnant et émouvant, pas aussi froid ou conceptuel
qu'on pourrait le craindre . Dans la foulée, j'ai acheté le livre de François Jonquet "Gilbert et George - Intime conversation" : un excellent ouvrage qui se lit comme un roman, pour comprendre
intimement leur parcours et leur oeuvre dans le détail, jusque dans leur atelier ... très impressionnant aussi cet atelier et la rigueur de leur démarche .
Bien sûr c'est étonnant, ils ne sont jamais ridicules, puisque le ridicule chez eux est toujours assumé avec une particulière intelligence artistique .

lesdiagonalesdutemps 16/11/2013 23:40



J'approuve complètement ce que vous dites. La rétrospective à la Tate modern en 2007 était somptueuse.


Je regrette un peu que depuis quelques années l'écrit ait remplacé l'image mais c'est encore très bien tout de même. J'ai fait des billets sur leurs dernières expositions parisienne cela doit se
trouver sur le blog.



xristophe 16/11/2013 21:49

A moi, très chère Ismau, deux mots ! Sans être un fan d'Hervé Guibert, je me demande comment on fait pour trouver les "Gilbert & Georges" (c'est bien ça?) autre chose que, comme il dit,
ridicules : je trouve qu'il reste sobre... C'est vrai que l'art contemporain et moi, comme dit l'autre, "ça fait deux"... Je ferais mieux de me faire tout petit, entre l'arbre et l'écorce de deux
connaisseurs comme vous deux, Ismau/B.A. ! J'en profite cependant pour ajouter (récidiver, comme disent les journalistes, eux d'ailleurs de travers) que vous, Ismau, êtes bien gentille à votre tour
avec Andy Warhol, ce tableau en tout cas, de le voir noble "abyme" derrière le jeune garçon de "notre" inspiré photographe. Ce cul dépourvu de tout par Warroll sauf du nom sacré de l'auteur,
derrière le sublime derrière du garçon pourvu de tout, est une aventure dont, plaisante, il ne sort pas, Wharrol, grandi... (Ouf ! maintenant je m'enfuis...)

lesdiagonalesdutemps 16/11/2013 22:10



Je ne comprend pas à mon tour que l'on puisse trouver Gilbert et George ridicule surtout si l'on a une petite connaissance de l'art fait en Angleterre et cela depuis disons la fin du XIX ème
siècle. Ces duettistes s'inscrive dans un mouvement qui allie dandysme et contestation de Wilde à Bacon en passant par D.H. Lawrence et quelques autres comme Hockney.



ismau 16/11/2013 01:53

Moi aussi, je suis sous le charme d'Alechinsky, en particulier depuis une expo de 85 à Metz «encres et peinture à bordures » , que j'avais mitraillée en long en large et en détail ...
Mais j'en reviens ( en long aussi ! ) à la Fiac 2013 ... après avoir lu un article qui indiquait qu'elle était passée en 10 ans « de moribonde à incontournable » grâce à une complète
restructuration et à une ouverture à l'étranger ... Elle ferait désormais partie des meilleures foires au monde, dépassant sa rivale Frieze la londonienne .
Voilà un succès qui explique sans doute la foule des visiteurs, et le prix d'entrée !
A chacune de mes rares visites passées, dont une fois à la porte de Versailles, j'avais déjà trouvé qu'il y avait trop de monde, et l'impression pénible d'un parcours dans un bazar d'oeuvres sans
liens entre elles : c'est la loi du genre, mais pour moi difficile d'apprécier ce que je vois ainsi présenté .
Un bon souvenir que j'ai de la Fiac ( Fiac 1990) c'est encore avec Hervé Guibert , dans «L'homme au chapeau rouge» p.54, un passage assez drôle où il promène un regard curieux en compagnie de sa
grande amie Sophie Calle, juste avant un passage encore plus drôle où il tente d'approcher Bacon . Ce qui m'avait frappé, c'est qu'il y voit de « ridicules » Gilbert et Georges : je me
demande ce que c'était, mais je pense qu'il fait erreur, ce qui ne m'étonne pas d'ailleurs . En tous cas pour cette année 2013, leur nouvelle Colère est loin d'être ridicule : 107 400 euros ! ( 70
000 pour un Morellet )

Parmi vos photos, une de celles qui ont retenu mon attention est celle du paradis des animaux du chinois Yang Jiechang . J'avais oublié son nom, et le retrouve avec plaisir . Je l'avais
particulièrement apprécié à Venise en 2011, exposée au Palazzo Grassi pour la biennale, mélange d'humour et d'une technique de miniature aussi impressionnante que surprenante . Ceci quand on voit
l'ensemble l'ensemble des 8 panneaux, qui sont très grands, et plus colorés que le détail que vous montrez .
Une autre est cette oeuvre de Wahrol que je ne connaissais pas, très joliment mise en abyme dans votre photo de nu . Décidément Wahrol est parfois surprenant ; comme cet été où j'ai découvert sa
curieuse installation de coussins argentés gonflés à l'hélium : « Silver Clouds » datant de 1966 .
Et puis, surtout, sous la photo très réussie de « l'effort du photographe », et au dessus des Dubuffet, il y a deux belles photos d'une oeuvre qui me plaisait et m'intriguait
particulièrement ... Après recherches, il s'agit de Freefidelity Camp, de l'artiste allemand Markus Oehlen, que je découvre aussi avec grand intérêt .

lesdiagonalesdutemps 16/11/2013 09:24



merci pour cette lecture attentive.


En ce qui me concerne je vais à la FIAC chaque année j'ai du en manquer quatre ou cinq dont celle de l'année dernière, j'étais justement à Venise. Comme son nom l'indique c'est une foire et les
galeries sont là pour vendre. Mais il n'y a pas une si grande différence que cela avec certains musées où il faut "se refaire l'oeil" à chaque salle puisque l'on peut passer d'une fresque romaine
à un Kline ou à un Warhol c'est le cas par exemple au Met de New York (peut être le musée que je préfère) et que dire du Victoria and Albert museum de Londres qui a tout de la caverne d'Ali
Baba... On peut même dire la même chose d'expositions dévolues à un artiste s'il s'agit par exemple de Picasso Hockney ou Warhol tant leur oeuvre dans leur totalité est diverse.


Quant aux pris ils sont absurdes mais presque tout ce que l'on achète à un prix arbitraire de même que les salaires et autres émoluments si on y réfléchit un peu...



xristophe 01/11/2013 19:44

Je chercherai sur le blog. Certains Alechinsky sont en effet, pour moi aussi, magiques (je pense à "La mer noire" par exemple, de mémoire) Croisement de délicatesse et de vision...

lesdiagonalesdutemps 01/11/2013 21:55







Pour se souvenr
d'Alechinsky au musée Granet, Aix en Provence







grandes expositions et musées




Non classé




18/02/2012 à 12h25



 (0)








Pour se souvenir
d'Alechinsky de A à Y à Bruxelles







grandes expositions et musées




Non classé




04/09/2011 à 09h24









xristophe 01/11/2013 17:51

Relisant la "légende" que vous donniez (de votre image avec l'affiche perdue) je comprends que - ça n'est pas un collage(ça-y-est, j'y suis...) Une autre chose : l'Alechinsky, qui tout de même
s'illustre bcp comme un artiste - assez bon - des marges... vous l'avez qq peu escagassé - au cadrage !

lesdiagonalesdutemps 01/11/2013 18:29



Bravo quel oeil. Vous avez raison pour mon recadrage sauvage de l'Alechinsky mais j'espère que l'artiste me pardonnera car l'aimant beaucoup, il est très présent sur ce blog. J'ai fait il y a
quelques années le déplacement jusqu'à Bruxelles pour voir une de ses expositions (la meilleure à ce jour à mon avis) et il y a un peu moins longtemps au musée d'Aix en Provence, il est vrai
qu'étant à Sanary ce n'était pas très loin, tout cela doit être sur le blog en cherchant bien...



xristophe 01/11/2013 17:41

OK !!! C'était bien sûr la seule explication possible à ce mirage... Quel collage enchanteur, et quelle analogie pertinente (et impertinente), marrante et transcendante: bravo ! (J'ai bien fait de
manifester mon étonnement)

OuaisUxristophe 01/11/2013 01:46

Ouais... (...) Mais est-ce un jeune garçon aux cuisses minces du PUBLIC, qui pose tout nu de dos si excitant jambes écartées et cachant son visage devant l'Andy Warrol ? (Aller à la FIAC
deviendrait quasiment intéressant)

lesdiagonalesdutemps 01/11/2013 08:25



J'ai photographié ce garçon qui était adolescent chez moi il y a bien longtemps. Il y a d'ailleurs des photos de lui sur le blog.