une bisexualité nécessaire à la civilisation et à la perpétuation du genre humain

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Freud et Proust regardaient l'homosexualité, qu'ils nommaient "inversion", comme issue autant d'un lien à la mère que d'une bisexualité nécessaire à la civilisation et à la perpétuation du genre humain. Sans elle, en effet, les hommes, soumis à une exessive virilité, et peu enclins à l'art et à la sublimation, se seraient condamnés à une perpétuelle extermination.

 

Jean-Yves Tadié, Le lac inconnu entre Proust et Freud 

Publié dans citations

Commenter cet article