un gamin de Paris 2014

Publié le par lesdiagonalesdutemps

moumoune-0047.jpg

.

moumoune-0048.jpg

 

.

moumoune-0049.jpg

.

moumoune-0051.jpg

.

moumoune-0053.jpg

.

moumoune-0054.jpg

Paris, mai 2014

Commenter cet article

Bruno 04/05/2014 18:49

"C'est tout un poème, dans aucun pays...."
Belle prise, bravo et merci pour le partage !

lesdiagonalesdutemps 04/05/2014 22:19



sortant de l'exposition Pierre et Gilles j'étais motivé.



xristophe 04/05/2014 18:44

"Miséricorde" : j'ai dû ouvrir mon Robert-grand; commençant par la fin (long article, riche vocable...) ce fut la pénultième, en effet, acception : stalle, église, abattant... chanoines et moines :
leur permet en effet "de s'appuyer et de s'asseoir (...) en ayant l'air d'être debout". Je me dis : oui, toujours, ce fameux mysticisme de B.A. Mais non ! c'est comme amateur d'art que vous êtes
calé sur les chanoines et leur séant: "Miséricordes sculptées, décorées de bas-reliefs" (in fine et en italique)...

lesdiagonalesdutemps 04/05/2014 22:18



Et bien pas du tout la première fois que j'ai entendu ce terme c'est dans une autre vie, en un temps lointain où j'étais ingénieur de bureau d'étude et que je me penchais sur l'ergonomie du
mobilier des voiture des futurs métros (en fait RER) pour la CIMT. Dans un des projets nous avions imaginé un strapontin qui en se relevant permettrait de se reposer dessus comme les moines
durant les longs offices d'ou le nom de miséricorde. A propos de stalles sculptées il y en a de lestes dans la cathédrale de Salzbourg, bon il faut être discret et patient et pouvoir un peu
ramper et bien sûr s'armer d'une lampe électrique...



xristophe 04/05/2014 14:53

Bien attrapé - mais pour la grise mine soutenue aggravée de portable, j'aurais songé à une petite confiscation de la planche à roulettes, engloutie aussitôt dans quelque bouche de caniveau : "Tu
t'en sors bien, en puis tu me remercieras un jour (quand tu s'ras grand...)" (Et photographier sa stupéfaction - et aussi celle des bons passants !)

lesdiagonalesdutemps 04/05/2014 17:45



Ce garçon se servait de sa planche comme d'une miséricorde pour soutenir son supposé joli fessier...