un autoportrait de Georg Scholz

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

J'aime beaucoup cet autoportrait de Georg Scholz qu'il a peint en 1926 quelques années avant que le régime nazi décrète que sa peinture était dégénérée. Le peintre s'est représenté comme navré comme en retrait de la modernité dans laquelle il s'est campé; on à l'impression qu'il va s'avancer vers nous et quitter ce cadre qui l'inquiète un peu.  

Publié dans peinture

Commenter cet article