Troca 86, la petite bande du bassin

Publié le par lesdiagonalesdutemps

PICT0097-copie-1.JPG

 

PICT0098.JPG

 

PICT0099.JPG

 

PICT0100.JPG

 

PICT0101.JPG

 

PICT0102.JPG

 

PICT0103.JPG

 

PICT0105.JPG

 

PICT0106.JPG

 

PICT0107.JPG

 

PICT0109.JPG

 

PICT0101-copie-1.JPG

 

PICT0103-copie-1.JPG

 

PICT0107-copie-1.JPG

 

PICT0108.JPG

 

PICT0109-copie-1.JPG

 

PICT0110.JPG

 

PICT0111.JPG

 

PICT0112.JPG

 

PICT0113.JPG

 

PICT0114.JPG

Paris, Trocadero, juillet 1986

 

D'autres photos des garçons du troca:  c'était le troca...,  Troca 84,  Troca 87un garçon en slip au bord du bassin du Trocadéro l'été 1992,  Jeux d'eau au Trocadero,  sur l'herbe du Troca,  Les garçons du Troca,  Troca 85, rollersjeux d'eau au troca,  Le garçon au bâton, troca 85,  une après midi au Troca,  Troca 78-79 par Bruno 1,  Troca 78-79 par Bruno (2),  Troca 86,  Troca 86 (2)   Troca 86 (3),  Troca 86, sur les statues,  Troca 85, sauts,  Troca 85, dans le bassinTroca 85, sur les statues,  Troca 85 (2),  Troca 85 (3) ,  Troca 85 (4),  Troca 85, les sauts de SébranTroca 85,  Troca 85 (6),  Troca 85 (7),  Troca 85 (8),  Troca 85 (9),  Troca 85 (10)Troca 86 (4),  Troca 85, un marcel bien habité...,  Troca 85 (11)Troca 86 (5),  Troca 86, MAP TROCA,  Troca 85 (12),  Troca 86 (6),  Troca 86, le photographe photographié,  Troca 86, des garçons sur des statues,  Dans les bassins du Trocadéro (1986),  Troca 86, sauts dans le bassin,  Troca 86, un joli joueur de cartes,  Troca 86, près du bassin,  Troca 86, des garçons sur des statues (2),  Troca 86, garçon à la croix,  Troca 86, escalades,  Troca 86, (7) ,  Troca 86, des garçons sur des statues (3),  Troca 86, autour et dans les bassins,  Troca 86, bronzage sur la pelouse,  Troca 86 (8),  Troca, équilibre sur un vélo,  Troca 87,  Troca, une photo de Mike Tedder,  Troca 85 Sébran,  Troca 88 les couleurs d'un printemps,  Troca 78-79 par Bruno (3)Troca 85, dans les bassins,  les couleurs du Troca 88,  Troca 85 (12)Troca 86, la petite bande du bassin    

Commenter cet article

xristophe 08/12/2013 12:58

... et bien sûr, des beautés (enfin, une - petit brun aux cartes) aux mimiques attrapées de chic comme vous savez faire avec les chatons... J'm le progrès du "reportage" vers l'ordre retrouvé :
l'enfant "peigné" est mieux que celui aux cheveux brouillés, et avec son tee-shirt (on voit même fugitivement un short "chic" blanc), sur la dernière, les guiboles rangées soigneusement comme
celles d'un faon, il est alors dans une apothéose...

xristophe 08/12/2013 12:45

... Il y a même qq années ! - l'expo, le catalogue; Faucon est un artiste, ça c'est sûr - il fait souvent des photos merveilleuses (et saluées par Roland Barthes) mais "se la pète" un peu à mon
avis - ou plutôt à mon goût - en rêveries fumeuses, et aussi en excès de bambins en celluloïd (cérémonies un peu funèbres), parmi lesquels les vrais garçons se faisaient de plus en plus rares...
(Mais j'ai acheté ce beau livre)

lesdiagonalesdutemps 08/12/2013 15:41



cérémonie funèbre c'est très bien vu.


Faucon faisait de la photo mise en scène


alors que moi par exemple je fais de la photo pris sur le vif, c'est autre chose et c'est peu comparable.


La première s'apparente à de la photo en studio la deuxième à la photo sportive.



jean-luc 08/12/2013 01:41

Ceci n'est pas destiné à une quelconque publication mais j'ai une interrogation : que sont devenues les publications de la revue "Jeans" ?. Je me souviens en avoir commandé un exemplaire à l'époque
qui m'avait coûté quand même 50 francs me semble-t-il. Ce qui me semblait cher mais les modèles étaient si charmants que je m'étais résolu à commander. N'en avez vous plus aucun exemplaire. Si je
me fie à vos billets, il semblerait que vous n'en avez gardé aucune trace. Pourtant, vôtre rubrique "Noir et blanc" y gagnerait sûrement. De plus, ces photos me semblaient bien anodines, même si
esthétiquement, elles pouvaient éveiller certaines admirations. En cela, je n'ai pas pu oublier vôtre nom car rares étaient les artistes prêts à publier leurs rêves. 2 ou 3 autres photographes ont
tenté l'aventure avec parfois plus d'audace mais celui qui m'a le plus interpellé a été Bernard Faucon dont j'ai beaucoup aimé les mises en scène, mêlant mannequins et garçons réels. Pour l'époque,
c'était assez original. Aujourd'hui, toute représentation de jeunes personnes de moins de 18 ans frise le scandale. Je trouve çà totalement idiot. La beauté n'a pas d'âge.

lesdiagonalesdutemps 08/12/2013 08:59



Je ne peux qu'approuver ce que vous dites. Bernard Faucon est heureusement reconnu aujourd'hui comme un grand photographe, bien qu'il ait stopé son activité de photographe et pas seulement en
France.Il y a eu il y a quelques mois une grande rétrospective Bernard Faucon à la maison de la photographie à Paris d'ou est issu un magnifique catalogue aux éditions Acte sud.



Bernard 07/12/2013 10:44

merci beaucoup.