Tokyo, quartier Yanaka, le royaume des chats

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le quartier de Yanaka, immédiatement au nord du parc Ueno, a échappé aux deux destructions massives qui ont frappé Tokyo au XX ème siècle d'abord celle du tremblement de terre de 1923 puis celle des bombardements américains de 1945. Il avait eu déjà la chance d'être épargné par le grand incendie de 1657.
Pour tout savoir en ce qui concerne le tremblement de terre de 1923 et surtout du terrible incendie qui l'a suivi et qui a détruit presque complètement la ville au sud du parc Ueno, il faut lire "Le grand tremblement de terre du Kantô" d'Akira Yoshimura paru aux éditions Actes sud. Je ne vous conseillerais peut être pas de lire cet ouvrage avant un voyage à Tokyo. Mais si ce livre est guère de la littérature, il explique bien comment ce quartier a pu être miraculé en 1923, protégé qu'il était d'un coté par le cimetière du quartier, d'un autre par la tranchée de la ligne de chemin de fer qui a fait office de coupe feu. Pour y arriver il faut descendre à la station de Nippori station sur la ligne Yamanote. Pour accéder à ce quartier horizontal qui donne une idée de ce que pouvait être Tokyo au début du XX ème siècle et même bien avant, il est bon de traverser le cimetière bucolique du quartier, royaume des chats...
IMG_6795
IMG_6805
Le chat qui est l'emblème du quartier y est très présent y compris sous forme de bronzes oeuvre de Asakura Fumio (1883-1964) dont on peut visiter l'atelier-musée.
Num_riser_3
Num_riser_4
La promenade dans ce quartier est agréable car il y a peu de voiture. Il compte beaucoup de petits commerces en particulier ceux pittoresques de nourriture. Les temples alternent avec des échoppes et des maisons en bois.
IMG_6808
Et toujours des chats...

Commenter cet article