Tetsuya Ishida (1973-2005)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Tetsuya-Ishida-15--.jpg 

 

Collection " 1998 (Collection)

Les peintures de Tetsuya Ishida témoignent des inquiétudes, des dérives individuelles dans un monde de plus en plus méconnaissable, esclave de la croissance économique et du progrès technologique. L'artiste communique sa solitude et sa crise d'identité dans une série de toiles étonnantes où il est tragiquement pris au piège ou consommés par son entourage dans un monde en évolution rapide où la pression de se conformer est souvent trop lourde à porter.


Prisoner " 1997 (Prisonnier) 

 

 

De ses tableaux se dégagent massivement le scepticisme, la claustrophobie et la solitude. Ses œuvres sont avant tout, de beaux auto-portaits émouvants d'un homme impuissant à la dérive dans un monde où il ne parvient pas à entrer en contacts avec les autres.

 

tetsuya_ishida_1.jpg

Physiquement et mentalement introverti, il se métamorphose en une courroie transporteuse de supermarché, en un microscope ou un urinoir; il aime se représenter rouillé, maladroit, utilisé et foulé aux pieds. Sur ses avanies son regard est sobre et d'une grande acquité. La qualité de sa peinture évite que ses oeuvres tombent dans la caricature. Leur minutie les déplace dans un monde beaucoup plus profond.



Bodily fluid " 2004 (Fluide corporel)



A man can't fly anymore " 1996 (Un homme ne peut pas voler plus) 1996

Ses toiles sont soigneusement composées, ordonnées, peintes avec minutie, avec un soin obsessionnel du détail. La peinture est appliquée couche après couche formant des les zones semi-opaques Ishida a une approche rituelle de la toile qui véhiculent un aspect thérapeutique que la peinture a pour l'artiste. Le résultat est une profondeur et une richesse de la matière en contradiction avec une certaine raideur du dessin. La palette privilégie les tons froids et discrets. Traumatisé par la perte l'identité, irrité par la structure rigide des codes sociaux et éducatifs de son Japon natal, Ishida révèle son angoisse à travers ses métamorphoses bizarres et originales.



1998



Supermarket " 1997 

 

 tetsuya_ishida_5.jpg

 

 tetsuya_ishida_10.jpg


Bien respecté et connu au Japon, mais peu connu au niveau international au début des années 2000, l'ambition d'Ishida est d'acquérir une audience mondiale. MaisIshida a été percuté par un train à Machida, Tokyo en 2005 à l'âge de 31 ans.

 

 un tout petit peu plus d'infos sur wikipedia.

Tetsuya-Ishida_462x462
Tetsuya-Ishida_1_462x462
Tetsuya-Ishida_2_462x462
Tetsuya-Ishida_3_462x462

Tetsuya-Ishida_5_462x462

Publié dans peinture

Commenter cet article