Stephen Tennant (réédition augmentée)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

stephen2%5B1%5D.jpg

Cet aristocrate britannique, né en 1906 est connu pour son style de vie frivole et décadent. Il est devenu l'archétype de l'homme devenu célèbre sans oeuvre et pourrait on ajouter sans qualité. Il est représentatif de ces homosexuels anglais fortunés et désoeuvrés qui donnèrent une aura d'élégance au goût des garçons.


13119355.jpg

Lorsque son père lui demanda, alors qu'il était adolescent, ce qu'il voulait être dans la vie, le garçon lui répondit: << a great beauty sir. >>. Ce qui est fascinant avec Tennant c'est qu'il est à la croisée de la vie intellectuelle et mondaine de toute l'histoire de l'Angleterre de l'entre deux guerres par ses multiples amitiés et par sa famille même. Il est par exemple le cousin du cinéaste Anthony Asquith (1902-1968), lui même fils d'un ancien ministre, et également homosexuel. Bien que ses films soient presque exclusivement sur des sujets hétérosexuels, certains critiques, notamment Stephen Bourne, font valoir néanmoins qu'ils sont imprégnés d'une sensibilité gay.

13119321.jpg

Les extravagances vestimentaires de Tennant firent beaucoup pour sa notoriété. Il pouvait descendre de son coupé sport vêtu d'un maillot de football assorti à ses nouvelles boucles d'oreille ou poser pour un photographe avec pour tout vêtement qu'une délicieuse robe d'été...

Stephen Tennant


Ses tenues n'étaient pas dictées que par la seule frivolité mais contenaient une bonne dose de rébellion et de provocation, mais à la manière de Tennant. En effet, lorsqu'il se fait photographier pour son 21e anniversaire par Cecil Beaton (voir immédiatement ci-dessus), Stephen portait un manteau de cuir copié de la tenue que son frère portait à la guerre avec toutefois l'ajout d'un col de fourrure de chinchilla, une référence ironique à la fois à la mémoire de son frère mort au combat et à son amant, "poète de la guerre", Siegfried Sassoon qu'il vient de rencontrer.  Les coteries gays de cette époque sont amplement décrites, en particulier l'histoire d'amour entre Stephen Tennant et Siegfried Sassoon dans Bright Young People: The Lost Generation of London’s Jazz Age de D. J. Taylor aux éditions Farrar, Straus and Giroux.
 
Capture-d-ecran-2011-12-05-a-09.50.43.jpg

13213741.jpg
 
L'écrivain Philip Hoare, auteur d'une biographie de Tennant, qui a été un bestseller,  voit en son modèle un précurseur des punks. Hoare écrit: << Il se considérait comme une œuvre d'art vivante, à la façon de Warhol ou des nouveaux romantiques... C'était un personnage des plus extraordinaire avec à un moment de sa vie, de longs cheveux rouges passés au henné, une grande bague représentant un scarabée à son doigt... J'ai écrit sur Stephen Tennant, parce qu'il était pour moi l'incarnation d'un monde fantastique que j'avais côtoyé tout au long de mon adolescence. Un monde qui, pour moi, s'étendait des Ballets Russes, d'une part à David Bowie et Jean Genet d'autre part. >>. 
 
13214190.jpg
Tennant est né en Angleterre. Il est le plus jeune fils d'un pair écossaisLord Glenconner , et de Pamela Wyndham, cousine de Lord Alfred Douglas (1870-1945), l'amant d' Oscar Wilde.

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-18.58.45.jpg
Stephen à 10 ans

Elle est décrite par Jacob Epstein comme la plus belle créature qu'il avait jamais vu! Après la mort de son père, sa mère se remaria avec lord Grey. Tennant avait un frère ainé Edward, «Bim» qui fut tué durant la Première Guerre mondiale.  Stephen était inadapté à une éducation scolaire formelle. Il a donc été éduqué à la maison. Sa mère a encouragé ses penchants artistiques. En 1922, il est allé à Slade School of Fine Art, où il a rencontré Rex Whistler et Cecil Beaton.


13213856.jpg

En 1928 sa mère meurt. Il hérite de Wilsford Manor.
Pendant les années 20 et 30, Tennant était un des membres importants d'une coterie surnommée « Bright Young Things ».Autrement dit, les jeunes gens intelligents  surnom qui a été donné par la presse tabloïd  à un groupe de jeunes aristocrates mondains qui apparurent dans les années 20 à Londres. Ils passaient leur temps à élaborer des soirées déguisées, des chasses au trésor durant lesquelles ils traversaient la nuit Londres à la recherche d'objets improbables...Ils buvaient beaucoup et n'hésitaient pas expérimenter des substances qui n'étaient alors pas toutes illicites. Toutes choses qui étaient couvert avec enthousiasme par la presse à scandales. Ses amis s'appelaient: Rex Whistler, Cecil Beaton, Sitwell, Lady Diana Manners, qui deviendra Lady Duff Cooper, les sœurs Mitford, les sœurs Jungman, Tom Driberg (qui sera plus tard ministre du Travail, et homosexuels évident y compris lorsqu'il était au gouvernement).
cecilbeatonsofa: Found a photo of Stephen Tennant I’ve never seen before. (Thought it was impossible..) He is with Rex Whistler and Stephen’s nanny who he adored greatly.
Tennant et son ami Whistler et la nanny de Stephen, ils sont photographiés par Cecil Beaton



tumblr_lre3c5WqAy1qzj446o1_400.jpg
.
Dans sa jeunesse Tennant était d'un narcissisme flamboyant d'où les nombreuses photographies qui existent de lui du moins lorsqu'il était dans sa fragile beauté, parfois dans des tenues particulièrement extravagantes comme dans cette photo prise par Cecil Beaton où il est costumé en prince charmant; alors que les représentations de lui dans ses dernières années sont très rares. Il avait l'habitude, mais il n'était pas le seul, de se maquiller.  Un jour où il allait prendre le thé avec sa tante, il a été réprimandé par cette dernière qui lui dit: << Stephen chéri, allez vous laver le visage avant de passer à table.". Par différentes source nous savons que la pratique chez les hommes de se maquiller n'était pas réservée à des prostitués, mais touchait diverses classes sociales. Cependant, cela était loin d'être bien accepté, même dans les cercles les plus "branché". Lors d'une soirée organisée par le comte de Pembroke, Cecil Beaton a été jeté dans l'eau de la piscine par certains des jeunes hommes les plus virils. Selon Tennant, qui était présent, l'attaque a été causé par l'abus de maquillage de Beaton.
Stephen Tennant et d'autres jeunes hommes  organisaient toutes sortes de soirées à thème. D'apparence efféminée Stephen Tennant a provoqué des réactions ambivalentes. Certains ont tout simplement été frappé: "Je ne sais pas si c'est un homme ou une femme, mais il est la créature la plus belle que j'ai jamais vu", déclara l'amiral Sir Lewis Clinton Baker. D'autres étaient moins indulgents. Lorsque Tennant un soir est apparu dans une robes du soir et outrageusement maquillé, les critiques ont atteint leur paroxisme. Rex Whistler, un de ses amis les plus proches, a regretté que Stephen soit allé trop loin et dit  «Les hommes ne doivent pas attirer l'attention sur eux-mêmes. Ce fut la seule accusation que je porterais sur l'attitude de Stephen, mais elle est juste et irréfutable.". Les parents de certains jeunes amis de Tennant se plaignaient que leurs enfants passaient du temps avec Stephen. Edith Olivier Folkestone-Hélène a été noté  à quel point les gens parlaient de Stephen, qu'il était détesté par des gens qui ne le comprennaient pas. 

stephen2.jpg?w=320&h=285

 
Tennant a inspiré de nombreux écrivains qui en ont fait un personnage de leurs romans. Mais c'est sans doute le Cedric Hampton dans "L'amour dans un climat froid de Nancy Mitford qui est le plus proche de ce que fut le dandy. Il n'est pas douteux non plus Evelyn Waugh se soit souvenu de lui pour son Lord Sebastian Flyte dans "Brideshead Revisited" roman extraordinaire et chef d'oeuvre de son auteur dont il faut absolument que je vous parle ainsi que de sa brillante adaptation télévisée. Mais Tennant n'irrigue pas que le roman anglais, il y a du Stephen Tenant dans le personnage du poète dans le grand roman de Michel Déon "Les poneys sauvages".
Immédiatement ci-dessous on peut voir un superbe montage, dont malheureusement je ne connait pas l'auteur, qui en moins de deux minutes évoque la vie de l'esthète.




 
Les peintres et les sculpteurs n'ont pas été insensibles à la beauté éthérée du jeune Stephen...


tumblr_lrf5gurhNQ1qi7i5uo1_r1_500.jpg
Stephen Tennant par Hitomi Koro

Numeriser-1.jpeg
Numeriser-2.jpeg
Wilsford manor et Stephen Tennant vus par Pierre Le Tan

42597965.jpg

A  dix-neuf, Tennant est devenu l'amant du poète Siegfried Sassoon (1886-1967). Sa relation avec Sassoon a été la plus importante et la plus longue de sa vie. Elle a duré environ quatre ans. Ensemble, ils ont voyagé et visité la Sicile et Garmisch en Allemagne. Avant cela, il avait proposé a, Elizabeth Lowndes, de se marier avec elle mais ses avances furent repoussées.
Stephen Tennant

Beaucoup de ceux qui ont connu Stephen Tennant à l'apogée de sa singulière beauté pouvaient à peine croire que l'amour physique soit possible pour lui. Probablement la seule histoire d'amour réelle de sa vie d'adulte a été celle avec Siegfried Sassoon (1886-1967), le viril, poète pacifiste de renom. Sassoon a apporté à leur relation sa renommée, son talent, sa position, tandis que pour Tennant ses son activité quotidienne se limitait à s'habiller et à lire dans les journaux dans la rubrique des potins mondains ce que l'on écrivait sur lui. En regardant les photos des deux amants, Tennant posant langoureusement alors que Sassoon regarde fièrement l'objectif, aujourd'hui même les plus radicaux militant d' Act-Up militante pourrait murmurer en privé "Oh , mon frère! ". David Herbert, lors d'une traversé l'Atlantique sur le Berengaria a rencontré Tennant sur le bateau et a été gêné de le voir marcher dans le couloir "ondulant et maquillé embaumant après une pulvérisation de parfum d'orchidées de Cattleya.


Capture-d-ecran-2011-12-05-a-10.16.41.jpg
Sassoon et Tennant à Garmish

stephen1.jpg?w=346&h=500

Une grande partie de sa vie, Tennant a essayé d'écrire un roman, "Lascar" dont le sous-titre devait être "a story of the maritime boulevard. Les dessins que fit Tennant lui-même en vu d'illustrer son livre, il n'était pas maladroit le bougre quel dommage qu'il fut aussi dilettante, suggèrent son goût pour les jolis marins.
.


Capture-d-ecran-2011-12-05-a-09.37.55.jpg
 
Capture-d-ecran-2011-12-05-a-09.42.40.jpg

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-10.09.28.jpg

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-10.09.03.jpg

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-18.52.52.jpg


2013-01-14_113314.jpg

2013-01-14_113401.jpg

 tumblr_lx6r5quisB1r89gg6o1_500.png.jpeg

 2013-01-14_113441.jpg

2013-01-14_114138.jpg

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-18.53.33.jp

cassis+bar+de+la+jet%C3%A9e.Jpeg

tennant+french+bar112711.jpg

Sailors+by+Stephen+Tennant.jpg


Capture-d-ecran-2011-12-05-a-10.29.23.jpg
Capture-d-ecran-2011-12-05-a-18.57.53.jpg
Capture-d-ecran-2011-12-05-a-18.54.32.jpg
Capture-d-ecran-2011-12-05-a-18.53.33.jpg
tennantdiary_f26v_balcony_f27r_womans_fa
tennantdiary_f13_r_bijou_fantaisie_tange
tennantdiary_f34r_two_women_with_fans_si
immédiatement ci-dessus quelques pages du journal de Stephen tennant

Demuth+Two+sailors+urinating.jpg
Si vu de l'extérieur on peut considérer la vie de Tennant comme une existence privilégiée, il ne faudrait pas oublier que durant toute la première partie de sa vie il a été poursuivi par la maladie, la tuberculose et que la seconde partie a été assombrie par ce que l'on pourrait appeler pudiquement des désordres mentaux.
Au delà de son cas personnel, Stephen Tennant me parait emblématique de tous ces jeunes gens plein de promesses qui en définitive ne tiennent pas grand chose. En effet à  21 ans Tennant avait publié une plaquette de poésie qui avait été remarquée, exposé ses dessins  à Londres, vu Caruso chanter à New York, vu jouer  Sarah Bernhardt à Paris,approché pour faire un "beau"  mariage rencontré à peu près tous ceux qui feraient l'Angleterre dans les décennies qui allaient suivre, tant dans les arts, les lettres ou la politique et avoir deux brillants amis, Rex Whistler et Cecil Beaton qui allaient faire parler d'eux durablement. Et à partir de là, à peu près rien en ce qui concerne la création, à moins de considérer sa vie comme une oeuvre d'art à part entière. C'est comme si quelque chose s'était cassé en Stephen Tennant. Etait-ce le syndrome de Peter Pan, la peur de vieillir? La fée Clochette est elle partie, le dernier jour de sa 21 ème année, un peu comme  Brian Howard , Tennant n'a jamais réussi à faire fructifier le potentiel de ses débuts. Il a trop facilement succombé aux distractions, malgré l'exortation de son ami Beaton de l'importance de travailler dur pour atteindre le succès.
Il aurait passé les 17 dernières années de sa vie dans son lit dans la maison familiale ancestrale de Wilsford dans le Wiltshire. Mais  il semble en fait que durant cette période , il aurait fait plusieurs voyages aux États-Unis et en Italie, et ainsi se créa de nouvelles amitiés et même des relations amoureuses, malgré l'isolement volontaire qu'il affichait. Isolement relatif puisque Christopher Isherwood, Kenneth Anger, David Hockney, Truman Capote le visitèrent. Truman Capote se plaignit qu'il y avait des violettes confites dans sa soupe...
La fin de sa vie fut en particulier marquée par sa rencontre avec David Hockney.
Déjà célèbre, Hockney est devenu un grand ami de Beaton, et a été invité à Wilsford par le photographe afin de passer l'après-midi avec le célèbre reclus. Cecil Beaton a immortalisé cette rencontre ce sera la dernière fois qu'il photographiera  Tennant pendant que ce dernier régalait le peintre avec ses anecdotes du passé. Sur ces cliché on voit Hockney assis sur le bord du lit Stephen Tennant, transformé en une sorte de Bouddha. Il est entièrement entouré par des reliques choisi de son cher passé, son singe, sa boîte à bijoux, des lettres, des livres et des documents à profusion. Dans une des photos Stephen Tennant balaie l'air immobile de sa chambre de Wilsford avec un grand éventail japonais, dans une autre, il porte un toasts à ses amis avec un verre de champagne...
Tennant mourut en 1987. 


tennant7%5B1%5D.jpg
Wilsford Manor, berceau de la famille Tennant, focalisa toute l' attention de l'Angleterre lorsque son contenu fut mis aux enchères quelques mois à peine après la disparition de son seul occupant, mort à l'âge de quatre-vingts ans. Les journaux se sont remplis à nouveau de ragots sur l'excentricité de Tennant, dépeint comme un vieux prince charmant  à moitié endormi au milieu de ses bibelots, de ses bijoux et des peaux d'ours polaires. La vente a été réalisée sous l'égide de Sotheby's et, en compulsant son catalogue, maintenant extrêmement rare, on est éberlué par la variété des lots, dont certains sont des bibelots sans valeur mais plein d'étrangeté comme cette main articulée en bois tenant un coquillage.

Ci-dessous photographies de Wilsford Manor prises à la fin de la vie de tennant...
13.jpg


12.jpg
11.jpg
10.jpg
8.jpg
14.jpg

Alors que d'autres sont d'une valeur inestimable, premières éditions, boîtes de photographies de Cecil Beaton, une tonne de correspondance personnelle de noms souvent cellébrissime qui en dit beaucoup sur l'époque 1920-1930 et le climat dans lequel Tennant s'est fait connaître, meubles anciens, tableaux rares de Pavel Tchelichew à Paul Poiret, sans parler des montagnes de statues de jardin et des mètres de superbe tissus d'ameublement qui en rideaux isolaient  efficacement Tennant du monde extérieur...
Cet homme sans oeuvre a pourtant influencé par sa posture devant la vie un nombre incalculable de personnes d'ailleurs très diverses. On peut citer en vrac, Somerset Maugham, David Bowie, Dirk Bogarde, Boy George... C'est jusqu'au monde de la mode qui n'a pas oublié Stephen Tennant, comme le prouve cette photo immédiatement ci-dessous dans laquelle Callum Turner, à être Stephen Tennant.


Image Hosted by ImageShack.us 

tennant3%5B1%5D.jpgDe gauche à droite: Cecil Beaton, Stephen Tennant (oh Stephen), Zita Jungman, Edith Olivier et Rex Whistler

tennant4%5B1%5D.jpg
cecil+beaton+and+stephen+tennant+1927%5B
42-20714601%5B1%5D.jpg
42-21370377%5B1%5D.jpg
mw194847%5B1%5D.jpg

sassoon%5B1%5D.jpg
swift2.450%5B1%5D.jpgStephen Tennant et Siegfried Sassoon.

impersonationpartybw%5B1%5D.jpg
Du coté de Stephen sur le blog:  Sir Cecil Beaton (1904-1980)

Commenter cet article

voyage pas cher 10/05/2012 14:32

l'article est excellent. BRAVO