Sempé ou comment on s'enrhume à Paris

Publié le par lesdiagonalesdutemps

En cette fin d’année 2011, le grand Jean-Jacques Sempé est célébré comme il se doit. Grande exposition rétrospective à l’hôtel de ville de Paris ( Sempé à L'hôtel de ville de Paris), exposition rituelle chez sa galeriste Martine Gossieaux, et deux nouveaux livres en librairie. Plus de cinquante ans de carrière mis en lumière et pas une ride sur ses premières créations qui gardent la même fraîcheur que ses dernières. En 1961, les laboratoires Le Brun présentaient ” à la bienveillante attention du corps médical, leurs nouvelles spécialités” sous la forme d’un petit portfolio en 12 planches très recherché aujourd’hui. Une pour chaque mois pour vanter les effets bénéfiques de la chimie sur le corps humain. Sempé s’amuse à inventorier les différentes manières de s’enrhumer dans la capitale. Tout son univers est déjà là, et il met tout son jeune talent au service de la réclame. Les exemples de ce type seront rares dans le reste de sa carrière, se consacrant désormais à ses livres et à la presse (principalement Paris Match et le New-Yorker)

 

.

 

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé

 

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Janvier

 

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Février

 

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Mars

 

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Avril

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Mai

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Juin

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Juillet

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Août

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Septembre

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Octobre

“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Novembre


“Comment on s’enrhume à Paris”, 1961, Jean-Jacques Sempé – Décembre

 

Pour retrouver Sempé sur le blog:  Sempé à L'hôtel de ville de ParisSempé, Saint Tropez Forever,


Publié dans illustration

Commenter cet article