Saul Bolasni

Publié le par lesdiagonalesdutemps
















Publié dans peinture

Commenter cet article

xristophe 10/10/2014 16:19

Jolie peinture, très ; parfois souvenir (lointain...) d'un Matisse qui serait tenté de se mettre à la BD. (D'où avez-vous encore sorti ce fragile inconnu ? !)

xristophe 11/10/2014 00:18

Merci B.A. vous êtes gentil pour moi en appréciant ma téméraire remarque stylistique ! - car lorsque je parle "peinture", j'ai le sentiment toujours de jouer plus ou moins au "portrait chinois" : par contrainte faire "entrer" une chose (une notion etc) dans une autre très éloignée... (Exemple : Si le prix Nobel était un chat ? Ce serait Angelo Rinaldi) (mais bien sûr, un chat de génie) La contrainte en ce qui me concerne en peinture est draconienne - vu la pauvreté de mes connaissances et l'indigence de ma "palette"... (Et si le prix Nobel était une injustice ? Ce serait Patrick Modiano)

B.A. 10/10/2014 16:41

Il n'est pas inconnu du tout et a connu son heure de gloire il y a une cinquantaine d'années aux USA.
Voilà ce que l'on pouvait lire dans un autre billet que je lui ai consacré/

Saul Bolasni est né en 1923 dans l'Ohio. Il a étudié à la Cleveland Institute of Art. Son diplome en poche, il se rend immédiatement à New-York. Rapidement ses illustrations sont publiées dans The New Yorker, Town and Country , Vogue et Harpers. Dans les années 60, il réalise des costumes pour le cinéma, la télévision, le théâtre et surtout pour la danse.
Certains de ses dessins en particulier ceux pour la presse font songer à ceux de Philippe Jullian.


Très juste et amusante votre remarque sur son style.