Ross Watson

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Ross_wtson_98801

Tina Arena

Tina Arena

stephen fry
Stephen Fry (after Vermeer, 1670)

matthew_index.jpg

Matthew Mitcham

holbein.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.46.43.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.46.18.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.45.53.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.45.28.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.45.07.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.44.35.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.44.01.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.43.41.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.43.20.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.43.05.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-20.23.01.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.42.44.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.42.28.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.42.06.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.41.50.jpg

 

 

Ross Watson est né à Brisbane en 1962. Depuis le milieu des années 80 Le peintre autralien a fait de nombreuses expositions d'abord dans son pays puis dans les pays anglo-saxons. A partir de la fin des années 90 il s'est surtout consacré à la nudité masculine. Il a été décrit comme un « homme fier d'être gay. Sa sexualité lui a inspiré plusieurs de ses œuvres. Ses débuts s'inscrivait dans la mouvance du pop art d'un Rosenquist dont il s'est éloigné d'abord pour une peinture plus naturaliste, plus photographique, Ross Watson est également photographe, puis depuis quelques années il mélange des références aux maitres anciens comme Le Caravage, Bonzino, Vermeer avec des vedettes de la chanson ou du sport. Dans cette série si les modèles vivants sont traités dans un style hyperréaliste, les empreints aux vieux maitres paraissent plats en contraste avec la vedette qui est ainsi mis en scène. Dans cette production assez hétéroclite je retiendrais surtout ses images de fraternité militaire de soldat de la Grande Guerre avant leur départ pour Gallipoli (c'est mon interprétation).

 


Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.41.23.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.40.50.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.40.26.jpg

Ross Watson

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.40.04.jpg



Parachute 1999



Lifeguard



.







Ian Roberts



ROSS WATSON (1962 - ) The Sunbather signed 'Ross
.

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.39.39.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-20.21.03.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-20.20.43.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.56.16.jpg

Capture-d-ecran-2014-04-05-a-19.56.40.jpg

Mathew Mitcham RossWatson 

 

Billets du blog à propos de la peinture anglaise du XX ème siècle qui a souvent regardé du coté des garçons:

 

Ralph Nicholas Chubb ,  Glyn Warren Philpot (1884-1937) , Duncan Grant (1885-1978) , JOHN MINTON,  Les garçons de Lucian Freud,  Lucian Freud 1922 - 2011,  Oliver Frey, alias Zack,  pour se souvenir de Bacon à la Tate Britain en 2008,   Henry Scott Tuke (réédition complétée) , Philip Whichelo (1905-1989) Study of a Nude Boy,  Keith Vaughan (1912-1977)Albert Wainwright,  Francis Campbell Boileau Cadell (Ecosse, 1883-1937),  JOHN MINTON,  Peter Samuelson (1912 - 1996), réédition complétée ,  Christopher ’’Kit’’ Wood,  Edward Burra (1905-1976)David Hockney au musée Guggenheim de BilbaoLes polaroids "joiners" de David Hockney,  David Hockney chez Claude Bernard, il y a si longtemps,  Michael Ayrton (réédition actualisée) , William Bruce Ellis Ranken (1881-1941),  S. J. Peploe, Boy reading, 1920,  Robert Sivell, bathers,  Paul AllamCovan Corrigan,  Sylvia Sleigh (1916-2010),  Bernard Fleetwood-Walker (1893 – 1965)Boy par Lucian Freud,  Lucian Freud photographié par David Dawson
   
A ces britanniques il ne me semble pas abusif d'y ajouter les peintre australiens Ross Watson  George W. Thomas Lambert et  Donald Friend (1915 -1989)  ainsi que le sud-africain Philip Swarbrick  

.

Publié dans peinture

Commenter cet article

xristophe 06/04/2014 15:22

L'effet 3D + Clean Glacé garanti pour coaguler sang et espoir + les Prétentions Culturelles Téléphonées - disons que, sans aller jusqu'à punir, on pourrait interdire... un jour sur deux ? (afin de
laisser vivre un peu les autres ? et pour dépolluer...)

lesdiagonalesdutemps 06/04/2014 16:08



Il y a tout un courant dans la peinture américaine et particulièrement dans la peinture gay du clean glacé comme vous le dites si bien. On retrouve un peu, en France, cette esthétique chez Michel
Plaisir qui fut dans le domaine en fait un précurseur.  Il reste que j'aime bien ses militaires aux uniformes désuets, élégant dans leur simplicité et bien repassés.


Mais je crois que ces toiles ne doivent rien à la 3D.