Robert Sherer

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series “My wood-burnings are mostly autobiographical, but a few are pure fantasy. Memories of my youth draw upon classic 1960s illustrations; thus I find them useful sources for my art. The result is a mixture of appropriation, parody, and nostalgia. I purposely use well-known camp craft materials and techniques to add to their authentic period flavor. Lines are burned onto sheets of maple veneer with an electric wood-burning tool, and the color is applied with various wood stains. The intent of the series is not simply kitsch nostalgia but rather an attempt to unearth from memory those pivotal moments when the natural love between men challenges and disrupts the social schema of male competition. I create scenes that, while often humorous, can be interpreted as either sexually charged or perfectly innocent. Ultimately, I want to demonstrate that same-sex relationships are wholesome, healthy, life-affirming, or even patriotic. I also hope that these works will help viewers to reconnect with their own youth.”

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series

 

artqueer: Robert ShererAmerican Pyrography series

 

 

Les images ci-dessus de l'artiste américain Robert Sherer sont des Pyrogravures (il ne fait pas que cela le bougre, il suffit de visiter son site pour s'en apercevoir www.robertsherer.com ). C'est à dire  des images gravées sur bois à l'aide d'une pointe brulante qui calcine la surface du bois lorsqu'elle rentre en contact avec celle-ci. Cette une activité très courante dans les ateliers d'artisanat  dans les camps d'été pour jeunes aux États-Unis.

 

 

 

 

 

 

 

<i>Adam and Steve</i>

 

 

pintura


Sherer adopte cette technique pour mieux subvertir les sains principes de la vie américaine, d'autant que pour ce faire il explore ses souvenirs de jeunesse provenant pour bon nombre des dits camps où il ne devait pas être insensible au charmes de certains de ses camarades... 

 


Robert Sherer est né en 1957 à Jasper en Alabama. Il a fait des études d'art d'abord au Walker College, Atlanta College of Art puis à la Georgia State University et ensuite à la Rhode Island School of Design. 

 

Robert Sherer

En parcourant le site de l'artiste, on pourra admirer ses oeuvres homoérotiques ainsi que ses dessins réalisés avec du sang contaminé par le sida. Certaines de ses oeuvres à contrario de leur concept d'une technique irréprochable, je pense particulièrement à ses planches botaniques, pourraient avoir été réalisées il y a 150 ans..

Roberet Sherer 2

  

Publié dans peinture

Commenter cet article