Robert Fawcett

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Robert Fawcett est d’origine anglaise. Il a suivi ses parents aux USA. Poussé par son père qui rêve d’Art, il dessine très tôt et devient professionnel à l’adolescence. Il économise suffisamment pour partir deux ans dans une grande école d’Art londonienne où il travaille énormément sur modèle. Plus tard, il avouera ne pas avoir suivi de cours d’anatomie ou de peinture pour se focaliser sur le trait et le dessin. Son travail surSherlock Holmes dans Courrier’s va le rendre fameux dans le très large milieu de l’illustration américaine de l’époque. Invité à faire une conférence sur son travail pour des étudiants, la salle se verra submergée par les professionnels new yorkais curieux d’en apprendre plus sur un artiste un peu hors norme. Contrairement à la plupart de ses confrères, Fawcett ne cherche pas à rendre beau ce qu’il représente et ses traitements du décor vont vers l’abstraction. Il préférera travailler avec les magazines qui lui proposent des sujets à caractère historique plutôt que de faire de la publicité. Il est fameux pour sa quête de pinceaux usagés qu’il retaillait pour obtenir des effets particuliers et l’utilisation des feutres. Ses recherches techniques l’ont amené à publier un livre sur le dessin très apprécié à l’époque et il souvent sollicité pour parler du métier. Le contraste entre la qualité de ses personnages et le traitement du décor se retrouve dans le travail de GoossensPratt ou Blutch.
 

attention à la marche

c'est un rhume

chaises musicales

Sherlock est de corvée de bois

rends-moi mon doudou !

a

Vous pourriez me prêter votre chapeau un instant ?

Publié dans illustration

Commenter cet article