Richard Steen

Publié le par lesdiagonalesdutemps

artqueer: Richard Steen | Ex Libris for Jørgen Tews | 1975 

 

Richard Steen et Asger Lund sont les deux pseudonymes de Kjeld Frydenlund, un dessinateur et écrivain danois. Il est né à Copenhague en 1929.

 

THE-HITCHHIKER-1_3.jpg


Il écrivait aussi bien en danois qu'en anglais. Il a produit de nombreuses illustation pour des fictions érotiques gays avec forts courants sous-marins sado-maso, ceci des années 1950 aux années 1980.

 

THE-HITCHHIKER-1.jpg


Il a été influencé par l’Art Nouveau et par les dessins de Pierre Joubert et par le style des bandes dessinées, l’artiste danois Kjeld Frydenlund est dessinateur avant d’être écrivain. Il utilise principalement la technique du noir et blanc pur, et très rarement la couleur (bien que certaines bandes dessinées aient été coloriées à posteriori).

 

THE-HITCHHIKER-1_2.jpg

 


Tant pour son œuvre graphique que pour ses écrits, Frydenlund a utilisé un grand nombre de pseudonymes : Stanley W. Baker, Pete Freeman, Horst Irgens, Asger Lund, Richard Steen, sans compter son véritable nom.


 

THE-HITCHHIKER-3.jpg

 

.

Sous les initiales RS, puis sous le nom de Richard Steen, il publie à partir de 1952 des dessins de garçons où il utilise la technique de la ligne noire sur fond blanc (certains, plus rares, sont en couleurs).

En tant que Horst Irgens, à partir de 1960, il donne des œuvres assez différentes des premières : souvent inspirées d’originaux photographiques, elles se caractérisent par de fortes ombres en hachures ou en pointillés. Le crayon peut également intervenir dans certains portraits d’adolescents.

À compter de 1970, il emploiera le pseudonyme d’Asger Lund pour son œuvre littéraire, y compris pour des textes publiés antérieurement sous le nom de Richard Steen.

 

 

 

Frydenlund écrit généralement en danois, mais à l’occasion aussi en anglais, langue dans laquelle il a traduit plusieurs de ses œuvres. Il est l’auteur d’une vingtaine d’essais, tous publiés ; d’histoires policières, dont une inédite (Masterson-mysteriet) ; d’un roman de science-fiction inédit (It’s all in the mind) ; d’un livret musical inédit en vers (En god lille by) ; de plusieurs nouvelles (dont une dizaine inédites : Hvordan men får en house-boyDuet for alt og barytonDen lille prinsDrengen som drog ud i verden for at lede efter kærligheden,Ridderen af det sorte bjergHver ting til sin tidBurning bums and prodding polesSvederenHalvtredserenSpredte byger) ; de nombreux poèmes et chansons, en danois et en anglais, dont peu ont été publiés à ce jour. Mais c’est surtout son roman historique Drengen og dolken qui fit son renom dans les milieux pédérastiques, en particulier grâce à la traduction anglaise The boy and the dagger.

 

THE-HITCHHIKER-3_2.jpg

.

Dans ses textes comme dans ses dessins, Frydenlund met en scène des relations amoureuses et sexuelles imaginaires entre hommes et adolescents (les impubères ne l’intéressent pas). Ses garçons apparaissent vigoureux, en pleine santé au moral comme au physique, et dotés d’une forte sexualité. Quant aux hommes qui les courtisent, ils ne semblent pas connaître les affres de la culpabilisation.

 

Richard Steen

 

 

Ses personnages principaux ont tendance à être des jeunes hommes et des adolescents très sexué, toujours physiquement matures (il n'y a aucun pédophilie dans ses dessins) mais jamais trop vieux pour être fessés, attachés ou bastonnés...

 

THE-HITCHHIKER-3_3.jpg

.

Il y a cependant une ombre à cette présentation idéale de la pédérastie : on constate à l’examen que des thèmes sadiques reviennent souvent, quoique sans exagération ni outrance. Fessées, scènes de punitions diverses, viols, tous ces fantasmes gardent chez Frydenlund, malgré leur fond de violence, une résonance joyeuse et même humoristique.

 

THE-HITCHHIKER-3_4.jpg

Ses titres notables sont « Burning clochards », « le garçon et le poignard » (1978), un roman d'amour historique situé dans le 16ème siècle, et "The hejjou Kid" (1982), une véritable Bande dessinée raconte les aventures d'un beau jeune homme français qui quitte la maison pour la première fois sur sa moto...

 

Nota: Un grand merci à H. L. qui m'a envoyé les documents qui m'ont permis de réaliser ce billet.

Commenter cet article

Bernard de Bruslaut 12/09/2015 12:49

ll'oeuvre maîtresse de R Steen est " the hard rod kid, album publié en anglais par Catamite Productions, 1982<; Je cherche un exemplaire ou copie scannée dans internet..

Bernard de Bruslaut 12/09/2015 12:46

L'oeuvre majeure de R Steen est " the hardrod kid" album publié en anglais par Catamite Productions en 1982 à Amsterdam. Je cherche une copie de cet album ou une version scannée sur internet

Bernard de Bruslaut 12/09/2015 12:43

Merci; mais l'oeuvre majeure de R Steen est "THE HARDROD KID" PUBLIÉ en 1982 par Catamite Publishing à grand nombre d'exemplaires: je cherche un exemplaire ou un copie scannée sur Internet.Merci.

JACK 21/01/2014 01:01

encore une communication exceptionnelle, bravo