retour sur EGERMEiER

Publié le par lesdiagonalesdutemps



J'ai trouvé les lignes ci-dessous sur la toile, pages sur lesquelles le nom d'Egermeier est curieusement orthographié Egermeyer. Elles comportent une interview du photographe que je ne connaissais pas et qui apporte quelques utiles détails biographiques sur l'artiste. 


Voici quelques photos du photographe du scoutisme AIGLON, de son vrai nom Charles EGERMEYER.


Ce photographe parisien illustra les revues des Eclaireurs de France autour de la seconde guerre mondiale.

Le numéro  5 du journal  L'ECLAIREUR DE FRANCE, de mai 1944 un communiqué d'Henri  Joubrel  que nous rapportons.

"Vous voyez  sur l'EDF, sur le calendrier, partout,  la signature d'Aiglon au bas de belles photos artistiques. De son vrai nom Charles Egermeyer à 41 ans. Ce qui vous étonnera le plus, c'est qu'il ne commença à photographier qu'à l'âge de 28 ans.
En février 1931, il doit partir en Suisse pour quelques mois.  Il  achète un Voigtländer 6 x 9, objectif Skopar 4,5. 
Il commence par se rendre au château de Versailles où il  prend quatre rouleaux à la suite. Hélas, les  32 photos sont ratées!  Aiglon a tout simplement oublié de tirer sur le soufflet. Il part en Suisse. Les pics neigeux l'émerveillent. 
Il emploie 24 bobines de pellicules. Il revient à Paris, court chez le photographe ...   Sur les 192 images, trois seulement sont  "potables", et aucune n'est  "bonne".
Ainsi s'explique, me dit Aiglon, que les plus belles photos de ce voyage en Suisse sont celles que je n'ai jamais prises, mais qui restent à tout jamais gravées dans ma mémoire.
Il se décide à acheter un posomètre.  Depuis ce jour, il ne sous expose  ni ne surexpose plus aucune photo.
Il continue à prendre des photos à Grasse, au  soleil du midi, puis au rover-moot de Kandersteg en Suisse. Mais il ne tire jamais lui-même ses épreuves sur papier. En 1932, sur les conseils d'un ami,  professeur de chimie, il s'y décide 
C'est alors la révélation.  Il se rend compte qu'il peut traduire le  "beau" en noir et blanc, en passant par toutes les gammes de gris.  Il abandonne résolument la  "photo familiale" pour se consacrer à l'art.
"Je t'assure que c'est beau de faire de la photo, me dit notre  photographe national !  Quand tu vois sous l'agrandisseur se projeter le soleil accroché dans une toile d'araignée, ou reflété dans une goutte d'eau, ou faisant luire l'insigne de l'Eclaireur ...
Quelle est ta première photo publiée  ?
Dans le premier numéro de l'E.D.F., nouvelle formule en 1936, un garçon avec un petit oiseau sur l'épaule, symbole du nouvel envol de notre journal  !
Quel appareil utilises tu maintenant  ?
Un Super-Voigtländer avec un objectif Héliar 3.5,  format  réflex 6 x 6. Je n'aime pas les appareils petit format.
Quels conseils aimerais tu donner aux amateurs  ?
Ouvrir grandement  les yeux, et voir tout, partout,  sous toutes les lumières et sous tous les angles ...
Ouvrir grandement le coeur  ...  Aimer la vie, car elle est belle  ...
Parle moi un peu de toi, pour finir  ...
Je m'occupe activement, depuis vingt-trois ans, d'une troupe  d'éclaireurs.  Ainsi, je connais chaque mouvement d'âme des garçons, qui se reflète surtout dans leurs yeux  ...
Combien penses tu avoir pris de photos scoutes  ?
Environ  16 000, dont 10 000 depuis ma démobilisation, en 1940 ...   
J'ai fourni des clichés à la F.F.E., aux S.D.F., aux G.D.F.,  plus rarement aux E.U..  J'ai illustré en  1940, avec 87 clichés,
 "Les Olympiques" d'Henry de Montherlant.


 
 

 
 

 

Pour retrouver Egermeier sur le blog: En feuilletant un album d'Egermeier,  Egermeier illustre Montherlant,  Egermeier le voyage en Italie 4 ,  retour sur EGERMEiER ,  Egermeier le voyage en Italie 3,  Egermeier le voyage en Italie 2 , Egermeier le voyage en Italie ,  Egermeier au zoo de Vincennes en 1951 ,  Roger Peyrefitte photographié par Egermeier   Jeux sur les fortifs? par Egermeier  , Piéral photographié par Egermeier  Egermeier, jeune sportif d'antan dans la campagne  ,  Karel Egermeier   Egermeier, En voiture! , Egermeier, voyage en Italie 5 ,EGERMEIER, la vigie , EGERMEIER photographe du scoutisme,  Karel Egermeier

 

Publié dans photographe

Commenter cet article

doc 17/01/2015 14:25

les photos ne s'affiche pas... les calendriers EDF non plus...

B.A. 17/01/2015 18:01

Merci de me le signaler mais je n'y peux rien. Il s'agit de photos venant d'un autre site. Le site ayant disparu le lien devient un lien mort.

xristophe 14/03/2012 00:07

16000 photos de scouts... Je dois forcément y être...