retour au Pavillon d'or, un soir d'automne à Kyoto

Publié le par lesdiagonalesdutemps

DSC02068.jpg

 

DSC02070.jpg

 

DSC02075.jpg

 

DSC02077.JPG

 

DSC02078.jpg

 

DSC02081.JPG

 

DSC02082.jpg

 

DSC02084.JPG

 

DSC02085.jpg

Kyoto, Japon, octobre 2011

Commenter cet article

Jean 04/11/2011 10:19


IMMARCESCIBLE est-ce le pavillon d'or reconstruit ? Car Le pavillon d'or avait brûler, j'ai relu plusieurs fois ce roman -un des meilleurs à mes yeux de Mishima- où à la fin le moinillon incendie
ce chef d'oeuvre qui l'empêche de vivre car trop de perfection est mortifère. Je ne suis pas encore allé au Japon, j'ai voyagé pendant huit ans en Asie du Sud et du Sud-Est avec des pauses plus ou
moins longues et un appartement à Katmandou, mais je rêve du Japon depuis longtemps et j'irai c'est une certitude. Je lis assidûment votre blog si riche et ne m'en voulez pas de laisser fort peu de
commentaires, ma discrétion naturelle fait que... mais sachez que j'apprécie et que je me délecte et que je me nourris de votre vaste culture qui rejoint souvent la mienne, notre sensibilité se
rejoint plus qu'elle ne diverge. Bien à vous Jean


lesdiagonalesdutemps 04/11/2011 12:50



En effet il s'agit du pavillon d'or reconstruit. Il a été édifié à la fin du XIV ème siècle comme l'a narré Mishima, il a entièrement brulé le 2 juillet 1950 (il faut voir le film tiré du livre
réalisé en 1958 par Ichikawa Kon). Il a été reconstruit à l'identique quelques années après l'incendi.


J'espère que vous ferez bientôt votre voyage vers le Japon. C'est en ce moment une excellente période (il faut néanmoins attendre le printemps surtout pour Kyoto) car il y a très peu de touristes
occidentaux (mais toujours beaucoup de touristes japonais qui sillonnent leur archipel en particulier des classes entières de gamins).


Merci pour vos compliments, je ne vous en veux pas du tout de ne pas laisser de commentaires même si je serais toujours intéressé par ceux ci.