Renaud Camus en particulier à propos de La campagne de France de 2012)

Publié le par lesdiagonalesdutemps


S'il est bon de lire Renaud Camus, en particulier ses Demeures de l'esprit, il est bon également de l'écouter. Toutefois si j'approuve entièrement ce que dis Renaud Camus sur l'immigration et le grand remplacement il n'en va pas de même en ce qui concerne la navrante intervention dans l'émission diffusée par Radio Courtoisie d'Anne Brassié qui jadis à commis un fort mauvais livre sur Brasillach, tant que la droite sera représenté par des énergumènes d'une telle inculture la gauche et le grand remplacement à de beaux jours devant eux. C'est à se demander si ces microcéphales bavard ne sont pas une sorte de cinquième colonne de gauche pour ruiner toutes les chances de la droite. Je soupçonne fort notre minuscule président d'être de gauche puisqu'à chaque fois qu'il prend la parole ou qu'il agit, il fait gagner des voix à la gauche, qui heureusement pour la droite à l'ineffable Royale pour saper ses espérances. Etre de droite aujourd'hui ce n'est pas soutenir Nicolas le petit c'est oeuvrer pour une alternative crédible pour empêcher le naufrage annoncer si cet histrion se représente.   
Renaud Camus était hier, à l’occasion de la sortie imminente de l’Abécédaire de l’In-noncence, l’invité de deux émissions radiophoniques :

Publié dans livre

Commenter cet article