Raymond Voinquel

Publié le par lesdiagonalesdutemps


 

 

Portrait du photographe Raymond Voinquel en costume de marin par Caillaux. Ce dessin porte forcément à s'interroger sur les rapports que Caillaux pût entretenir avec Voinquel, qui reflète lui-même certaines thématiques liées à Cocteau (il fut le photographe de plateau de nombre de ses films). Entre 1938 et 1945, Voinquel -en pleine guerre pour certaines photos- livra des nus qui n'ont d'équivalent que ceux de Platt-Lynes et dont la liberté étonne, surtout que sa jeunesse passant (il était né en 1912) et la célébrité venant, il semblât régresser vers un style assagi, faisant peu à peu taire l'appel érotique de ses clichés.

 

 











 




 


      

 La grappe - avec un sous-titre de Jean Cocteau :''Tu m'as volé un dessin''
Louis Jourdan
Hommage à Michel Ange
Narcisse
L'ouvrier
Le percheron
Jacques Sernas
Le torse - Michel Ange
Le repos de l'athlète
 

 

Publié dans photographe

Commenter cet article

Guenha 05/10/2014 00:49

La photo de l'homme dans les vagues, et la lumière de certaines, magnifique !