Ralph Nicholas Chubb

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Ralph Nicholas Chubb (1892-1960) était poète, imprimeur et artiste.

Il est né à Harpenden, dans le Hertfordshire en Angleterre, et a grandi dans la ville de St Albans. La famille de Ralf Chubb y a déménagé avant son premier anniversaire. Chubb a étudié à l'école Abbey Gatehouse et plus tard au Selwyn College de Cambridge, il est devenu officier lors de la première guerre mondiale dans laquelle Il se conduit honorablement, mais il a développé un fort trouble de stress post-traumatique et en 1918, il fut déclaré invalide. De 1919 à 1922, Chubb a étudié à la Slade School of Art de Londres, où il rencontra Leon Underwood et d'autres d'artistes influents d'alors. Il a contribué à cette époque à plusieurs magazines.

 

Ralph Chubb


Bien que ses œuvres soient montrées dans des endroits importants tels que la Galerie Goupil ou à l' Académie royale, ses peintures ne sont s'y pas vendues. Il s'installe avec sa famille dans le village de Curridge, près de la ville de Newbury dans le BerkshireIl commence à consacrer à l'impression, qui restera toute sa vie, sa principale activité.

 



Figures in a field, 1922

 


Il a écrit des livres de de poèmes sur le thème des jeunes adolescents qu'il illustrait de ses propres et nombreuses lithographies. Sans aide commerciale, il a imprimé ses livres tout seul à compte d'auteur et les a édités dans des petits tirages. Ses poèmes sont fortement influencés par Walt Whitman et William Blake.

 



A fable of Love and War, 1925





A fable of Love and War, 1925



A fable of Love and War, 1925


… a goodly youth,

Naked, triumphant, spurning with his foot

A heap of lumber, shattered instruments,

Books, broken statues, tumbled palaces;

And women, babes and elder men

Bowing before him and all crying out,

“Worthiest full life who fullest life enjoys!”

And he made answer on high, “Is any here

“Of fuller being than I? I’ll bow to him!”

—then is gone.




A fable of Love and War, 1925


 

Dans son "livre de la folie de Dieu" (1928), il déclare son amour des garçons dans un long poème, tandis que dans les "chérubins de l'eau" (1937) on y trouve un poème en couplets rimés sur les baignades des garçons.

Le travail d'impression de Chubb a été interrompue par la guerre, mais en 1948 , il commence la troisième période de son travail et fait paraitre deux volumes importants : "Les enfants de l'aube" et les "Flammes du lever du soleil"Chaque page de ces deux volumes sont remplies d'obscures digressions sur la mythologie illustrées par les dessins de l'auteur aux significations symboliques. En résumé, on peut y voir une prophétie de la rédemption de l' Angleterre, et la venue d'un Dieu-garçon.

 

 

Woodcuts, 1928

 

 

L'autre thème qui traverse son œuvre entière est un amour plus prosaique des garçons. Il a été persécuté par le souvenir d'un jeune choristes à St Albans qu'il a aimé passionnément et qui aurait disparu brusquement de sa vie. De la même façon il semble avoir eu une courte relation sexuelle avec un autre garçon lorsque Chubb avait 19 ans. Cette relation l'a beaucoup marquée. Il a pris cette avanture amoureuse comme modèle pour ses futures visions d'un paradis auquel il aspire. Les Livres de Chubb ont été progressivement de plus en plus marqués par la paranoïa du poète. Pour tenter de justifier son désir homosexuel, il a créé une mythologie personnelle où il a tout expliqué en des termes que lui seul pouvait comprendre. Chacun des divers anges, chevaliers, clairvoyants et autres jeunes dieux qui peuplent son monde de rêve, chacun représente un aspect de son introspection. Chubb a toute sa vie essayé de concilier son intérêt sexuel avec son désir d'accomplissement spirituel.

 

 

The Shipboy's Tale

 

Chubb a eu du mal, comme beaucoup d'autres artistes de sa génération, avec la science et le monde moderne. Il fut méprisant, pour les scientifiques, les théologiens orthodoxes et les politiciens qu' il accuse de vouloir supprimer sa liberté.

 




Study of an angel


Manhood: A Poem

Breasting the swell of ocean with broad breast,
Heaving your huge shoulders out of the water
And crushing it with your thick thighs;


The monsters, I say, eye you
And writhe with their sinuous limbs together and wait, and eye you;


Then, when I see you thus, shall I not be proud to be a man? …




 

Comme sa santé s'affaiblissait, et qu' il était confronté à des difficultés juridiques et financières permanentes, Ralph Chubb a renoncé à ses œuvres controversées au milieu des années 1950. Période où il a commencé à recueillir ses premiers poèmes et ses souvenirs d'enfance et les a réimprimé. "Treasure Trove" et "La ville dorée" (publié à titre posthume). Dans les dernières années de sa vie, il a fait don des volumes qui lui restait à la bibliothèques nationale britannique. Chubb est mort paisiblement  dans son chalet en chêne de Fair Oak dans le Hampshire le 14 janvier 1960. Il a été enterré à côté de ses parents à l'église de Woodland Kingsclere.


 

The Sun Spirit


Capture-d-ecran-2011-09-02-a-08.12.27.jpg

Capture-d-ecran-2011-09-02-a-08.10.44.jpg

 

 

Songs Pastoral and Paradisal, 1935


 

illustrations de The Secret Country, 1939 édité à 37 exemplaires, 








 

Une des particularités que je trouve amusante est que ses garçons peu habillés qui batifolent dans des scènes semi-mystiques  s'ébattent dans des paysages qui pourraient avoir été peint dans les années 20 pour les affiches de promotion pour le rail britannique. 

 



Les baigneurs, galerie d'art de ville de Southampton 

 



Voila ce que dit de Ralph Chubb son grand admirateur Dennis Cooper: << Chubb qui fut un beau jeune homme avec ses cheveux sombre, sa belle chemise à col ouvert et son visage diaphane est une des figures 
la plus adorable et la plus honteusement négligées de "l'Histoire gay". Ralph Nicholas Chubb (1892-1960) était une anomalie à son époque: un garçon sensible qui devrait avoir été tué dans les tranchées, mais qui comme beaucoup d'une certaine façon y est mort; un mystique sans ambages à l'ère du mécanisme ; un artiste puissant et un poète douteux, qui a sacrifié son art pour la production de livres rares quelque peu illisibles. Ces livres étaient destinés à changer le monde, mais ils ont été imprimés par sa propre main dans des tirages si petits que peu de ses disciples parviendront jamais à les lire. Il détestait mercantilisme, puritanisme et débauche cynique. Il aimait la liberté.>> 

 

 



Nicholas Chubb, musée de Leamington 

 

 




Paysage avec un bâtiment de ferme et une porte de champ, dans galerie d'art de station thermale deLeamington 








Ganymede
 
 



Contemplation, galerie d'art de la station thermale de Leamington 
 
 




Joie sans entrave, musée de Hereford




Vallée enchantée, galerie d'art de Ferens 

a été à vendre sur e-bay








Capture-d-ecran-2012-02-13-a-08.16.38.jpg
.
Capture-d-ecran-2012-02-13-a-08.16.00.jpg
.
Capture-d-ecran-2012-02-13-a-08.15.43.jpg
.
Ralph Chubb, The Well (1921)

One of the incredibly rare, hand-painted books by Ralph Chubb. England, 1934.

Capture-d-ecran-2013-01-20-a-10.21.42.jpg
.
Capture-d-ecran-2013-01-20-a-10.21.26.jpg
.

Ralph Chubb, The Water Cherubs (1936)
Male Figure Standing
.
The Country Lane
.
The Red Farm
.
A Berkshire Valley


Autres billets du blog à propos de la peinture anglaise du XX ème siècle qui a souvent regardé du coté des garçons:
A ces britannique il ne me semble pas abusif d'y ajouter le peintre australien George W. Thomas Lambert  

Publié dans peinture

Commenter cet article