quelques Saint Sébastien

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 


Koakim Frederik Skovgaard (1856-1933)


Giovanni Baglione (1570-1643) 


Nicolas Regnier (1591-1667) 
Atelier de Benvenuto Tisi, connu sous le nom "Garofalo (Ferrare, première moitié du 16ème siècle)



Andrea Del Sartro (1530)




 

 Rick Herold

 


Publié dans peinture

Commenter cet article

LucaR 23/12/2012 13:32

En fait ma technique est essentiellement de l'acrylique, avec uniquement deux couleurs (brun van dyck et blanc de titane) - d'où l'impression de fusain.

Merci pour votre appréciation! Le côté dérangeant que vous ressentez est en effet un compliment pour moi: je cherche plus à marquer qu'à plaire. Merci encore, et désolé d'avoir monopolisé ce fil
sur Saint-Sébastien avec mon égo ;-)

LucaR 22/12/2012 20:09

Voilà, j'ai ajouté quelques anciens travaux dans la galerie "Symbolisme" du blog: http://corrupteur.org/galerie-symbolisme/

J'en ai profité pour compléter également un peu la galerie "portrait et nu": http://corrupteur.org/galerie-portraits-et-nus/

N'hésitez pas à me faire vos commentaires, même négatifs: votre regard me serait précieux et m’honorerait!

Merci,
LucaR

LucaR 22/12/2012 18:48

Je ne pensais pas forcément à ça, mais ça pourrait l'être en effet :-) Je pensais d'abord à associer l'amour vainqueur tel que le voyait le Caravage, au symbolisme historiquement très homo-érotique
du Saint-Sébastien. Maintenant, vu la personnalité que l'on perçoit aujourd'hui du Caravage à travers ses oeuvres et sa vie, il est probable que sa vision de l'amour ait eu une composante quelque
peu... musclée!

Ce travail fait partie d'une période ou j'aimais à associer des éléments inspirés des grands maîtres du passé pour construire une symbolique qui m'est propre. Quelques travaux de cette période
m'ont malheureusement valu quelques problèmes, directement ou indirectement, ce qui fait que je les aie retiré du web voilà deux ans. Mais puisque vous me faites l'honneur de vous y intéresser, et
que les raisons qui ont causé cette auto-censure ne sont plus d'actualité, je vais en remettre quelques unes sur ce blog.

Merci!
LucaR

lesdiagonalesdutemps 23/12/2012 09:36



J'ai préféré vous répondre sur la page.


J'ajouterais que plusieurs de vos tableaux me mettent mal à l'aise, ce n'est pas un critère de jugement, sinon celui qu'ils possèdent une vértable force dérangeante c'est pour cela que je vous
raproche de Rustin, peintre que j'admire beaucoup mais dont les oeuvres provoquent chez moi un grand trouble. D'autre part vos fusains (il me semble que c'est la technique que vous employez)
m'évoquent des pratiques magiques, des sortes de messes noires invocatrices de dieux cornus, une sorte d'anti Rouault...



LucaR 22/12/2012 15:00

Merci. Mon inspiration pour la peinture est en repos oui, dommage collatéral d'une période de ma vie que je m'efforce de mettre de côté. Mais ça reviendra!

LucaR

lesdiagonalesdutemps 22/12/2012 17:26



J'espère pour vous et surtout pour les regardeurs que votre inspiration ne tardera pas trop à se manifester. J'aime beaucoup votre Cupidon jouant à être Saint-Sébastien, une allégorie élégante et
sensuelle des pratiques S.M.?



LucaR 21/12/2012 23:18

Bonjour,

Moi, si je ne devais en garder qu'un dans cette liste, ce serait le Baglione.

Je me permets, bien modestement car ce n'est évidemment pas du même niveau et de loin, de vous montrer ma propre variation sur ce thème, une acrylique sur carton que je nomme "L'amour jouant à
Saint-Sébastien": http://corrupteur.org/galerie-symbolisme/#jp-carousel-243

Bien cordialement,
LucaR

lesdiagonalesdutemps 22/12/2012 07:24



Votre proposition du cupidon jouant à Saint-Sébastien est très intéressante dommage que votre blog et votre peinture paraissent en ce moment en repos.



Guygone 21/12/2012 12:01

Sur l 'expo "Bohème" : Ne mangez plus de Mont Blanc avant de voir une expo !
L 'oeil de votre appareil beaucoup plus objectif (sic) que votre estomac, car je n 'ai pas trouvé ça laid du tout ..... et puis ne serait-ce que pour admirer le La Tour !!!

lesdiagonalesdutemps 21/12/2012 13:04



Je n'ai pas écrit que je trouvais les tableaux de cette exposition laids. Je suis allé deux fois! Mais je trouve la muséographie assez ridicule et probablement couteuse. Reste comme dans
quasiment toutes les expositions des toiles à découvrir. Ce ne sont en général pas les toiles les plus célèbres qui me font aller dans ce type de manifestation, car on peut en général les voir
dans les grands musées mais plutôt celles issues de petits musées et surtout des collections particulières. Je vous écris cela en buvant un thé sencha que j'accompagne d'un gouglof.



Guygone 20/12/2012 21:38

Ça serait sympa de faire un concours .....
"quel St Sébastien sauveriez-vous ???"
Pour l 'instant, pour moi, c 'est le n° 4 que je gracierais .
(dis-moi qui tu sauves et je te dirais qui tu es :)) )
J 'aime bien votre blog, découvert il y a quelques mois, par je ne sais plus quel hasard !

lesdiagonalesdutemps 21/12/2012 07:44



Le concours est une bonne idée en ce qui me concerne, après avoir hésité avec le premier, un Saint Sébastien nu est fort rare, comme vous je choisis le quatrième de Régnier dont on peut voir un
beau tableau avec un charmant jeune homme dans l'exposition Bohème à laquelle j'ai consacré un billet.


continuez vos visites et n'hésitez pas à laisser des commentaires.