Que la jeunesse était jolie en noir et blanc 13

Publié le par lesdiagonalesdutemps

bj_bw_347bj_bw_462

 

bj_bw_779bj_bw_788

bj_bw_373bj_bw_374

 

 

 

 

tgrade5: I admit: I’d pick him up……

 

 

 



 

Fantastically rhythmic composition

 

What a great spot to sit and paint… I’m ordering myself some watercolours actually.

 


 

bj_bw_273bj_bw_277

bj_bw_497

bj_bw_230

bj_bw_375 bj_bw_706

bj_bw_889 bj_bw_897

bj_bw_220

 

bj_bw_311

Publié dans adolescent

Commenter cet article

whynot21 09/04/2012 21:17

Votre blog est extrêmement stimulant mais il est possible que je me montre trop gourmand en commentaires. Je ne voudrais pas nuire à votre site. Aussi, n'hésitez pas à calmer mes ardeurs. Il était
rare jusqu'à maintenant que j'ai autant envie de m'exprimer. C'est ce qu'à produit vôtre site qui aborde tant de sujets différents.

lesdiagonalesdutemps 10/04/2012 07:15



C'est plutôt le contraire en général je regrette qu'il y ai aussi peu de commentaires sur ce blog. Il faut bien sûr qu'il apporte quelque chose au billet commenté.



whynot21 09/04/2012 11:16

Sauf que la protection dont il s'agit aujourd'hui frise la paranoïa. Elle en perd toute espèce de sens. De plus, elle génère des peurs totalement artificielles, irrationnelles. Elle est une
projection des peurs des adultes.

whynot21 09/04/2012 09:25

Je partage entièrement votre opinion sur l'état de l'opinion publique actuelle concernant la sexualité des adolescents et plus largement celle des enfants. Nous en sommes arrivés à une situation
dans laquelle celle de simplement évoquer le fait qu'un ado puisse avoir une sexualité est presque attentatoire. Ce n'est pas en jouant les autruches que l'on peut règler quoi que ce soit. Mais
également, brider la création de certains artistes qui voudraient en faire l'objet d'une de leurs oeuvres n'est pas une bonne chose. Un film comme "You are not alone" est inimaginable aujourd'hui
dans notre société pudibonde. Même un Visconti aurait du mal à trouver sa place. Mais encore plus embêtant, c'est que le moindre geste d'affection d'un adulte envers un enfant peut être interprêté
de manière erronée. J'ai eu l'occasion, il y a quelques années, de voir un animateur de mjc qui avait juste posé sa main sur la tête d'une enfant de 9 ou 10 ans dans un geste de réconfort et qui
s'est retrouvé avec une mère qui l'accusait de gestes déplacés. Mais jusqu'où ira-t-on dans le ridicule ?
Il faudrait peut-être qu'un jour notre société recommence à se poser des questions sans nier tout en bloc comme elle le fait actuellement. Vouloir protéger les enfants est une bonne chose mais il y
a certainement de meilleures façons de faire qu'aujourd'hui.

lesdiagonalesdutemps 09/04/2012 10:22



Nous sommes dans une société du dénie complet à celui de la sexualité des enfants on peut ajouter le racisme, l'immigration, la vieillesse, "la déculturation", l'instrumentalisation de
l'histoire, la démographie... La liste n'est pas limitative. Vous employez le mot de protéger, je crois que c'est le mot clé. Nous sommes dans une société de la peur, à commencer par la peur de
nous même...



whynot21 09/04/2012 01:24

Je trouve ces photos très jolies. Les garçons sont ravissants mais, pour moi, ce ne sont que des enfants. Ce qui me gène, ce n'est pas la photographie de ces enfants. Mais plutôt lorsque j'ai
l'impression que le photographe a violé leur intégrité en les photographiant dans des poses que les adultes peuvent assimilées comme érotiques. Poses involontaires ou même voulues par ces enfants
parce qu'ils percevaient le désir de l'adulte. Je ne suis pas sûr de me faire comprendre. Je ne suis pas moralisateur. Je pense très franchement qu'un enfant de 12 ou 13 ans peut être très joli et
peut inspirer des sentiments amoureux mais je considère que ce n'est qu'un enfant. On ne peut pas nier qu'il soit sexualisé mais ce n'est pas la même nature que celle d'un adulte. Je me trompe
peut-être mais je n'irai pas vérifier. Les conséquences pour l'enfant pourraient être dramatiques. J'en ai personnellement vécu "des" effets. Je préfère m'abstenir. Toutefois, je reconnais le
travail d'un Bernard Faucon et sans vouloir être flatteur, je reconnais les photos de Bernard Alapetitte que l'on peut associer, pour certaines, à des Doisneau. Mais tout le monde n'est pas
Doisneau (Je vais me faire taper sur les doigts).

lesdiagonalesdutemps 09/04/2012 07:35



Je vous remercie de ces considératons (et du commentaire louangeur sur mes photographies), il n'en reste pas moins que je continuerai à publier les images que je met sur ce blog étant bien
conscient que certaines peuvent poser des problèmes à certaines personnes, opinions que je respecte; mais il faut bien voir qu'en ce moment nous sommes dans une période de dénie et de grande
hypocrisie sur le problème de la sexualité.