Que la jeunesse était belle en noir et blanc (34)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

morphodite: an early Colt series about a boy and a seashell…

 

nelsoncarpenter: inwooddaddy

 

 

 

 

 

 

 

 

Boy on porch of general store. Roseland, Virginia - April, 1938 - John Vachon

Boy on porch of general store. Roseland, Virginia - April, 1938 - John Vachon

  

 

climbing-down-bokor: Hobart Baker, Princeton football captain, 1913

Hobart Baker, Princeton football captain, 1913

 

 

 

 

 

 

 

loverofbeauty: ruffians

 

Clint Eastwood.

Clint Eastwood.

 

 

 

 

 

Taken in Little Rock, Arkansas, 1962.

Taken in Little Rock, Arkansas, 1962.

 

 

http://mediastore2.magnumphotos.com/CoreXDoc/MAG/Media/TR2/a/1/1/0/PAR27879.jpg

Patrick Zachmann Bangkok. Soï Cow Boy district. 1991

Prostitutes The Super Rexbar for homosexuals 

 

sugaronastick: (via intangibleland)

 

This evening, I will mostly be recreating this.

 

F. W. Long, from the archive of the Library of Congress.

 

broadcastsound: gotarrestedforthatinchattanooga: Steve Reeves

 


Publié dans adolescent

Commenter cet article

Frank 03/12/2012 15:45

Les "ponpons rouges" d'aujourd'hui sont plus des techniciens hyper-spécialisés qu'autre chose. Ils sont recrutés avec grand soin à la fois pour leurs compétences techniques et leur profil
psychologique très défini. Le "mataf" de jadis, dont tout le monde se foutait bien qu'il corresponde ou non à la fonction et qui passait le plus clair de son temps à nettoyer le pont ou repeindre
les coursives, ne représente plus qu'une petite minorité à bord. C'est bien regrettable puisqu'il semble qu'il soit nettement plus disponible pour certaines aventures que ses collègues
informaticiens en tous genres. On ne pourra plus dire comme Jean Ferrat (qui, il est vrai, ne pensait pas du tout à la gaudriole avec matelots) : "ce soir j'aime la marine" !

François

Frank

lesdiagonalesdutemps 03/12/2012 16:37



belles précisions technique sur l'évolution du mataf, rien à voir mais j'aime beaucoup la chanson de François Deguelt, "La marine"



Frank 03/12/2012 12:53

Cher Bernard,

Merci pour ces belles photos, souvent cocasses de nos jours. A cet égard, je suis perplexe face à ce mythe, que dis-je cette quasi mystique du matelot ! Soyons réalistes : soit les marins ont
fortement changé leurs habitudes (qui penserait aujourd'hui à voir en eux un vivier gay ?), soit c'est à l'époque qu'ils relevaient déjà plus du fantasme qu'autre choses.

Frank

lesdiagonalesdutemps 03/12/2012 14:31



Si j'en crois la biographie de Cocteau et certains souvenirs déjà, certes lointain à propos de la marine grecque, ce fantasme pouvait se concrétiser... J'ignore tout de la libido des pompons
rouges d'aujourd'hui.