Précisions sur Michel Gourlier et Pierre Joubert

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Sur mon ancien blog j'avais extrait de mes cartons à dessins les affiches des expositions de Michel Gourlier que j'avais organisées cela avait des commentaires hélas perdus auxquels je répondais dans le billet ci-dessous, mais il m'a que cette réponse et ses illustrations pouvaient encore intéresser

Encore une fois il m'est apparu qu'il serait préférable de répondre aux commentaires qu'a suscité le nettoyage de mes cartons à dessins sur la page et non dans la marge.
Tout d'abord je suis très heureux d'apprendre que Michel Gourlier soit encore vivant et s'il me lit, je lui souhaite une encore longue vie et que celle-ci soit heureuse. Mais fort triste de savoir qu'il a brûlé de si beaux dessins.
Je suis un peu surpris que ce soit uniquement ces affiches de Gourlier et de Joubert qui provoquent des commentaires. Ceux-ci vont d'ailleurs m'inciter à poursuivre mon exploration de mes cartons à dessins. Je précise une nouvelle fois que ce sont des affiches et non des cartons d'invitation. En ce qui concerne les expositions de Michel Gourlier il y en eut quatre entre 1976 et 1980 dont je fus le co-organisateur. Les trois premières se déroulèrent au 90 boulevard Raspail à Expo 90, galerie tenue par un homme charmant, Pierre Moirignot, grand amoureux des beaux meubles, qu'il restaurait avec une merveilleuse habileté, et ... des femmes; ce qui ne l'empêchait pas d'aimer les dessins de Michel Gourlier. Le dernier accrochage était à la galerie Le Triskèle, Pierre Moirignot  ayant cessé son activité de galeriste. Ce lieu accueillait habituellement des expositions à tendance surréaliste; je crois me souvenir que la propriètaire avait été l'intime d'André Breton... Je pense qu'il n'y eut plus d'autres expositions de Michel Gourlier par la suite.
gourlier1
En ce qui concerne "Hier la liberté" une novellisation du scénario est paru en 1976. C'est le n° 21 du "Nouveau Signe de piste. Le film a été tourné durant l'été 1975. Les photographies ci-dessous sont extraites du livre. Je n'ai malheureusement jamais vu ce film que je serais bien évidemment très heureux de découvrir. Je connais au moins un éditeur de dvd qui serait immédiatement partant pour l'éditer.
gourlier4
gourlier2 gourlier3.
Lorsque j'ai connu Michel Gourlier, assez peu de temps après le tournage, ce devait être au printemps 1976, il allait assez mal. Sa chevelure était moins abondante et il avait beaucoup maigri par rapport au personnage de la photo qui se penche sur le garçon. Je crois me rappeler que le tournage ne lui avait pas laissé que des souvenirs heureux, mais c'est bien loin tout cela... Il doit y avoir d'autres photos de Michel Gourlier notamment celles prises pendant les vernissages des expositions mais je ne sais pas où elles sont.
gourlier6
En ce qui concerne les nus masculins exécutés par Pierre Joubert s'ils sont peu nombreux, ils existent. J'en sait quelque chose puisque j'en ai deux originaux de petit format dans mon bureau et une autre dans ma chambre. J'ai tenté assez piteusement de les photographier. Vous pouvez les apercevoir ci-dessous.
IMG_4056
IMG_4055___ IMG_4054.
On peut les ranger, ceux de ma connaissance dans la catégorie des études. Plusieurs sont reproduites, pages 48, 49 et 55 dans Pierre Joubert, chefs-d'oeuvre, Tome 1, paru aux éditions Alain Littaye en 1981. Livre qu'il doit être possible encore de se procurer avec une pugnacité certaine. En ce qui concerne l'image du nu en couleur du post, ce n'est pas une affiche, celle-ci, mais une photo d'assez grand format d'une oeuvre de Joubert dont je ne doute pas de l'authenticité, la signature est clairement apparente. Cette photo m'a été donné par mon ami Dominique Mauries, par ailleurs auteur de très  beaux livres dans la collection Signe de Piste. Je crois me souvenir qu'il avait réalisé lui-même cette photographie. Malheureusement je ne peux le lui faire confirmer puisqu'il est décédé il y a quelques années...
Les planches, que je trouve très belles représentant Mowgli viennent de l'album,  Le livre de la jungle, histoire de Mowgli aux éditions Signe de Piste, curieusement il ne porte aucune date , mais j'ai du l'acheter vers 1990.
joubert3 Image_11.
En feuilletant ce dernier album, la photo que vous voyez ci-dessous en est tombée. Elle a été prise par Dominique Mauries qui m'avait donné ce tirage. On peut y voir Pierre Joubert, à la fin de sa vie et un jeune garçon. Ce dernier m'a servi de modèle pour plusieurs séries de photos ainsi qu'à Bernard Faucon. On l'aperçoit sur certaines de ses photos. Si vous êtes attentif peut être le reconnaitrez vous, un jour à un "tournant" de ce blog.
joubert1
Je ne suis pas contre les interviews, j'en ai donné une récemment et contrairement à Michel Gourlier je ne me mure pas dans mon silence (mais chacun fait ce qu'il veut et c'est très bien ainsi), ce blog en est la preuve. Simplement il faut y mettre certaines formes et que les motivations me paraissent recevables et que bien sûr j'ai un droit de regard avant toutes utilisations (thèses y compris). Pour cela sur ce blog au dessus de "derniers messages", il y a une discrète ligne intitulée : contactez l'auteur, il suffit de cliquer et de faire sa demande.

Commentaires lors de la première édition du billet

Merci pour tout
La pemière exposition de B.Faucon, avant la galerie A.Gaillard, je l'ai visitée à la galerie Loplop derrière la Contrescarpe.
Nous avions déja un avant gout du fameux cabanon
Cordialement

Posté par bruno, 21 décembre 2008 à 13:35
Merci Bernard d’avoir complété et mis en page par quelques photos du livre.
Pour beaucoup Michel Gourlier était quelqu’un d’assez taciturne peut-être même de très en souffrance ? Il est vrai qu’il a été bien tiraillé aussi par la vie. Pour le film « Hier la Liberté » il faudrait reprendre contact avec JF Pays qui possède l’original monté par ses soins. Un numéro du magazine de « Amis de signe piste » interview de Jean-François Pays sur le film, raconte cela avec quelques détails. Monsieur Pays est maintenant un homme âgé, beaucoup de personnes ont essayé de le faire changer d’avis pour l’éditer, hélas, c’est toujours un refus catégorique. Il a toujours jugé son film de pas bien fini, de trop amateur, et qu’il n’avait pas eu toutes les autorisations pour l’illustration musicale, je pense que cela ne serait surement pas grand-chose à reprendre avec les techniques actuelles. Il raconte très bien aussi la déprogrammation de son film qui devait passer sur France 3 Jeunesse en milieu d’après-midi, le syndicat de la grande maison avait jugé qu’on ne pouvait pas donner de l’antenne à des non-professionnels du cinéma. 

Ce livre dont l’histoire est tout le reflet de l’esprit de JL Foncine, je le pense il marque une époque, mériterait bien une recopie sur DVD, même si JF-Pays a visiblement très peur du piratage (dixit). Vous avez raison le tournage de ce film fut quelque chose.

Pour les nus de Joubert, c’est ce grand dessin qui m’a interpellé et non pas les vôtres plus académique et d’étude. Il est effectivement probable que ce dessin fut un cadeau, Joubert récompensait parfois ses amis d’un grand dessin, merci de l’avoir exhumé. 

Pour les dessinateurs, Joubert a encore de par son œuvre immense faite de millier de milliers de dessin, encore une énorme autorité sur le sujet. Il occulte un peu le devant de la scène et réserve toujours de très bonnes surprises à celui qui sait regarder un peu ailleurs.

Posté par Marc, 21 décembre 2008 à 14:53

réponse à Marc

Je trouve dommage l'attitude de Jean-François Pays que j'ai rencontré jadis. Le mieux est l'ennemi du bien. Beaucoup de gens seraient très heureux de voir ce film. Mais je pense que le perfectionnisme est un prétexte. Et puis si l'on attend dans notre pays la fouleté d'autorisations, on ne fait jamais rien. Pour un film il y a deux solutions ou on le met gratuitement à la disposition du public via le net, ou on le vend un certain prix à un éditeur et le problème du piratage se pose à l'éditeur et non à l'auteur du film. La vie fait souffrir certes, il suffit de le savoir dès l'enfance et de s'accepter et plus difficile d'accepter les autres, cela s'appelle la vie en société...
Posté par B A, 21 décembre 2008 à 15:15
J'aime beaucoup l'affiche « Hier, la liberté ... ». Selon moi, elle n'est pas de Joubert, bien que ce soit dans un même style. 
Et j'apprécie les photos des dessins encadrés : très beau. J'aimerais bien en posséder quelques uns. 

En 2004, j'ai exposé 40 de mes dessins dans un bar de ma ville où les poètes et artistes se rencontrent; l'expo était intitulée BOYS. J'aimerais bien vous faire voir l'affiche.

Posté par Claude Simard, 22 décembre 2008 à 19:34

réponse à Claude Simard

Il ne s'agit pas d'une affiche mais comme je crois l'avoir dit dans mon post mais de la couverture du livre de novellisation du film. Elle a été réalisée par Michel Gourlier.
Pour me montrer des dessins il suffit de les scaner et de les envoyer par l'intermédiaire de la ligne contacter l'auteur.

Posté par B A, 22 décembre 2008 à 20:34

LA VIE CONTINUE

Hier,La Liberte,Aujourd'uie La Repression, mais on tient bon ,VIVE L'AMOURE LIBRE.
Posté par HIBOU, 25 décembre 2008 à 01:26
cav_402

Publié dans illustration

Commenter cet article

ROUSSEAU alias Daniel VALIANT 17/10/2012 10:00

Bonjour,
J'ai bien apprécié votre page sur Gourlier et Joubert. Je suis un auteur Signe de Piste illustré par Joubert "CIEL DE SABLES" et "LA CAVERNE DU TEMPS" (Daniel VALIANT).
J'ai bien connu Jean-François PAYS et FONCINE et j'ai eu la chance d'assister à la Première de "HIER LA LIBERTE" en 1976. Je cherche ce film désespérément.
bien à vous, très beau BLOG, félicitations. Daniel

lesdiagonalesdutemps 25/10/2012 03:16



Vous n'êtes pas le seul à chercher Hier la liberté. Je suis preneur pour les publier ou pas de vos souvenirs et anecdotes sur le signe de piste...



Bob 04/10/2011 08:52


"Pour cela sur ce blog au dessus de "derniers messages", il y a une discrète ligne intitulée : contactez l'auteur, il suffit de cliquer et de faire sa demande."

J'ai beau chercher, je ne vois pas !


lesdiagonalesdutemps 04/10/2011 15:23



Je suis désolé car cla était valable sur mon ancien blog mais vous pouvez me contacter par les commentaire ce que je préfère, si vous ne voulez pas que votre commentaire soit publier, je les lis
tous avant de les valider, précisez le, ou à l'adresse suivante: bernar.a@wanadoo.fr