Pour se souvenir quand Xavier Veilhan a investi le château de Versailles

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

IMG_5883

Que sous l'égide de monsieur Aillagon, un artiste contemporain investisse le Palais de Versailles et son parc est une excellente idée, faut il encore trouver un artiste dont l'oeuvre a une cohérence pour occuper une pareille vastitude tel était le cas, quoi que l'on pense de son oeuvre, l'an passé avec Jeff Koons et il devrait en être de même en 2010 avec Murakami. Cette année il me semble que Xavier Veilhan ne remplit pas cette condition tant ce qui est montré, sept sculptures-installationssculptures-installations inédites, dans cet auguste lieu est hétéroclite.

IMG_5923

IMG_5924

Je ne vois pas la pertinence, malgrè la "prière d'insérer" placée aux grilles du palais et qui nous éclaire bien peu, entre le bel et inquiétant attelage dans la cour d'honneur et le gisant ( Gagarine couché ) ou les différentes installations dans les jardins et encore moins avec la kyrielle de sculptures représentant des architectes (Lord Norman Foster, Richard Rogers, Claude Parent, Renzo Piano, Kazuyo Sejma, Philippe Bona, Elisabeth Lemercier, Tadao Ando) plus ou moins célèbres comme juchés sur des échasses. Quelle est la relation de tout cela avec le jet d'eau qui d'après l'artiste dans "Beaux arts" de septembre est un hommage à Brancusi et la manière d'injecter du vent dans l'art et la sculpture... ou avec cette lune noire qui se découpe élégamment sur le vert du gazon.

IMG_5892

 

IMG_5895

 

IMG_5896.

Aucun de ces élément ne sont désagréables en tant que tel, ni par eux mêmes, ni placés dans les prestigieux lieux avec lesquels ils dialoguent mais on ne voit pas ce qu'ils ont faire entre eux.
L'oeuvre la plus spectaculaire et la seule qui me semble en parfait accord avec les lieux, est le carrosse fantomatique violet stoppé dans sa course échevelé que l'on aperçoit avant même d'avoir pénétré dans l'enceinte du palais. Il semble être un assemblage d'origamis géants qui inquiète par sa couleur de demi deuil semblant être la matérialisation d'une de ces légendes d'attelage fantôme qui jadis faisait trembler les campagnes.

IMG_5884

 

IMG_5922.

L'ensemble le plus spectaculaire est celui des statues des architectes. Xavier Veilhan expliquait, il y a quelques jours sa démarche au "Figaro" <<>>.

IMG_5885

 

IMG_5886

 

IMG_5887.

certes, certes mais on aimerait bien connaître cette liste idéale et savoir quel critère à présidé à ce que certaines effigies soient stylisées à l'extrême alors que d'autre comme celle de Claude parent sont traitées, du moins en partie, avec un hyperréalisme assez étrange.

IMG_5888

 

IMG_5889

 

IMG_5890.

Les statues sont plus grandes que nature, environ deux mètres vingt pour les personnages debout, qui noires se détachent sur la pierre blonde du château. Elles offrent en outre un saisissant contraste avec les statues classiques qui ornent le parc.

IMG_5891

 

IMG_5908

 

IMG_5909.

Comme Jeff Koons ou Murakami, Xavier Veilhan, qui déclare concevoir ses oeuvres à une mystérieuse intersection entre passé et futur, travaille avec de nombreux assistant. Il y a peu il apportait dans "Le Monde" des précisions sur le sujet:<<>>. On voit avec quelle modestie Veilhan sait prendre place dans une prestigieuse lignée...

IMG_5911

 

IMG_5913

 

IMG_5914
J'ai réalisé toutes les images de ce billet le 11 septembre 2009 .

Tout cela agrémentera vos conversations (jusqu'au 13 décembre) lors de votre promenade dans l'un des plus beaux parcs du monde.

 

Commenter cet article