pour se souvenir de Vogue covers aux Champs Elysées

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

IMG_5659_1.

Quelle bonne idée que cette exposition des plus belles couvertures de Vogue France, de 1920, année de l'apparition du journal à aujourd'hui (le premier numéro de l'édition américaine a vu le jour en 1892). On se remémore ainsi que le magazine a fait souvent appel à des peintres célèbres pour illustrer ses couvertures, Chagall, Hockney, Dali, Miro, Warhol... De célèbres actrices font également la une telles Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Elisabeth Taylor... La revue n'oublie pas non plus les modèles célèbres en leur temps comme Twiggy,

IMG_5661_1.

IMG_5662_1.

IMG_5663_1.

Magnifique couverture de 1929, signée Benito , bien de son époque. A la naissance du journal le peintre dessinateur espagnol Benito crée de nombreuses couvertures élégantes inspirée par le cubisme et l'art nègre.

IMG_5664_1.

Costellecci pour cette oeuvre a sans doute beaucoup regardé les toile de Chirico.

IMG_5666_1.

IMG_5667_1.

C'est Suzanne Lenglen, dessinée par Helen Dryden qui a les honneurs de la couverture d'un des tout premiers numéros de Vogue France.

IMG_5668_1.

En décembre 1985, David Hockney est le rédacteur en chef de ce numéro de fêtes. Pour le signaler, il choisit un tableau plein d'humour mais qui est assez peu représentatif de son travail.

IMG_5669_1.

1971, Salvador Dali maoise Marilyn...

IMG_5670_1.

Une belle imite au passage la pose de Caroline de Monaco, dans laquelle Andy Warhol l'a figée. Vogue se donne des allures d'Interview...

IMG_5673_1.

La une, due à Jean Pages d'un des derniers numéros de Vogue en 1940, avant sa rennaissance dans la France libérée en 1945. Le journal a refusé de paraître durant l'occupation.

IMG_5674_1.

Au centre, une couverture de Pierre Roy, audacieusement Vogue choisit une magnifique toile de ce peintre surréaliste, trop oublié.

IMG_5675_1.

IMG_5677_1.

Un mendiant et son chien, à la fois sous le regard d'Hitchcock, photographié par Philippe Halsman et d'une belle en fourrure par Horst P. Horst.
Au second plan une créature gracile, datée d'avril 1930, née du crayon de Georges Lepape qui sera en ce qui me concerne, la révélation de cette exposition. Dessinateur et affichiste il créa, jusqu'en 1939, une centaines de couvertures pour les Vogue français, américain et anglais. Pour elles, il inventera un monde sophistiqué et élégant...

IMG_5678_1.

En mars 1939, Benito dessine une colombe, symbole de la paix; un espoir qui ne passera pas l'été...

IMG_5681_1.

Helmut Newton, en septembre 1964, curieusement se met, en privilégiant ce rouge fichu de luxe, se met dans la droite ligne d'inspiration de Horst et de son chapeau bleu.

IMG_5682_1.

Horst P. Horst qui dans le privé aimait beaucoup les beaux garçons a surtout photographié les belles femmes. Il avait, comme le stipule le cartouche sous cette photo, le génie du détail et de la mise en scène, comme en témoigne la mise en valeur de ce chapeau bleu.

IMG_5683_1.

Irving Penn qui vient de disparaître, avait, en octobre 1959, immortalisé ce châle vert.

IMG_5684_1.

Une toujours élégante se souvient des parures de son bel âge...

IMG_5685_1.

Ci-dessous, cette élégante aux sports d'hiver, avec sa cagoule noire, le modèle à des faux airs d'Irma Vep,  en décembre 1951, est une image de Robert Doisneau, ce qui sans doute en surprendra beaucoup qui ne voient en ce photographe que celui du réalisme social poétique du Paris des années 50.

IMG_5686_1

IMG_5687_1
Paris, octobre 2009.

Au premier plan, Mert Alas et Marcus Piggoff, en novembre 2008 montre Vanessa Paradis dans une représentation décalée. Juste derrière, dans les ocres, on voit une des couvertures signées Georges Lepape, datant de 1934, une des plus belles de l'installation.
L'exposition a été inauguré en présence d'Anna Wintour, le modèle du diable s'habille en Prada, et de Carine Roitfeld la rédactrice de l'édition française.

Exposition gratuite en plein air
jusqu' au 1er novembre 2009
Avenue des Champs Elysées, entre le rond-point et le Grand Palais

Commenter cet article