pour se souvenir de l'exposition Ceccotti à la galerie Blondel à Paris

Publié le par lesdiagonalesdutemps

ramamaou-5283.JPG

 

ramamaou-5283_2.JPG

 

ramamaou-5284.JPG

 

ramamaou-5285.JPG

 

ramamaou-5286.jpg

 

ramamaou-5287.JPG

 

ramamaou-5288.JPG

 

ramamaou-5289.JPG

 

ramamaou-5290.JPG

 

ramamaou-5290_2.JPG

 

ramamaou-5291.jpg

 

ramamaou-5294.JPG

Paris, 2009

Publié dans peinture

Commenter cet article

ismau 30/03/2013 20:02

Merci de combler mes manques sur les peintres italiens des années 70, dont celui-ci, vraiment intéressant avec ces multiples cadrages et points de vue inattendus .

lesdiagonalesdutemps 31/03/2013 09:02



Cette peinture narrative a ses limites mais aussi ses qualités un peu comme la littérature de genre. Ceccotti appartient pour moi à la peinture de genre. Cette dernière (?) exposition parisienne
n'est pas complètement représentative de sa peinture. La galerie Blondel a publié il y a quelques années un petit album sur Ceccotti qui doit pouvoir se trouver en cherchant bien sur la toile qui
reflète mieux le talent du peintre que mes photos prises dans des conditions assez difficiles.