pour se souvenir d'une promenade à la FIAC 2008

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

IMG_3645

Ne comptez pas sur moi pour une nomenclature exhaustive et objective des oeuvres vues lors de ma traditionnelle visite annuelle à la FIAC. Je pense que peu parmi  les visiteurs, très nombreux, de cette année pouvaient se targuer d'avoir parcouru les allées de la première édition cise alors dans l'ancienne gare de la Bastille... Ci-dessous vous ne trouverez qu'une promenade selon mes goûts et mon humeur du jour.
Il ne faut pas penser, lorsque l'on va à la FIAC, découvrir de nouveaux artistes, pas plus que d'avoir une photographie exacte des goûts du moment ou des tendances du marché de l'art. On peut remarquer néanmoins qu'il y a un retour à la peinture au Grand Palais et la continuelle diminution depuis quelques années des vidéos et des installations se confirme. Il y a plus d'oeuvres conceptuelle à la cour carrée du Louvre, comme ce terril de deux tonnes de confétis noirs...   Il faut juste être disponible pour admirer des oeuvres de première grandeur,  qui sont tout de même toujours en grand nombre et qui ne doivent pas être occultées par l'esbrouffe à la dernière mode comme pour ce millésime, les épates bourgeois des frères Chapman à la galerie londonienne "White cube" dont vous ne verrez rien ici. Mon seul but est de vous faire partager le plaisir que j'ai eu pendant cette visite.
La campagne présidentielle américaine fait une intrusion sur le marché de l'art...

IMG_3642

Quelques pas plus loins je croise des clones de Marcel...

Image_3.

Puis des paraboles qui ne captent rien sinon l'image déformée de la nef tels des miroirs de sorcière...

IMG_3638

IMG_3643
.
Mitchell était mise à l'honneur cette année...

IMG_3641

IMG_3648
.
Tout comme Picabia et Dubuffet avec des pièces exceptionnelles

IMG_3650.

.

IMG_3651.
Il en est de même pour Basquiat
Une salle entière était pour mon plus grand plaisir dévolue à Le Gac où il nous racontait une de ses vies parallèles dont il a le succès. Elle était visitée par un bien joli garçon...


IMG_3669 IMG_3666

IMG_3670 IMG_3671.

Il y avait cette autre joli créature sur une cimaise...

IMG_3676

La FIAC est toujours riche de rencontres incongrues, comme celle de cette fausse momie égyptienne qui tient entre ses mains une crucifiction et Gilbert et George... en petite tenue chez Thaddaeus Ropac

IMG_3680

Ce qui laissait un acorte visiteur dubitatif...

IMG_3681

IMG_3685

Avec sa prestigieuse exposition Atlan, comme chaque année la Galerie Applicat-Prazan fait honneur à la profession de galeriste.

IMG_3693

IMG_3690

Juste à coté, une autre somptueuse exposition, celle d'Etienne Martin

IMG_3695.

Deux magnifiques Magnelli dans deux galeries différentes...
Ce superbe dessin de David Hockney m'évoqua les superbes toiles de Sutherland si peu vues de ce coté ci de la Manche...

IMG_3653.
Avec Bublex l'art peut être gay friendly.

IMG_3687

Un bel Alechinsky de l'année à peine sec.

IMG_3688

Iy avait aussi des Soulage tout frais. Il est réconfortant de voir des artistes comme ceux-ci qui à plus de quatre vingts ans donnent encore des toiles d'une telle qualité.

Image_1
.
Comme l'année dernière mise à part pour les affamés de jeunisme les galeries les plus intéressantes se trouvaient dans la nef du Grand Palais et non sous le barnum de la cour carrée du Louvre. Dans ce dernier où l'on circulait très mal, La galerie Eva Hober cependant exposait des oeuvres horrifiques très fortes de Nicolas Darrot dont "la grande essoreuse" est un sommet du dessin actuel.

IMG_3699

IMG_3700.
En sortant sur les Champs Elysées, j'ai croisé deux lapins et un crocodile...

IMG_3697

IMG_3696.


 

Images insolites à la FIAC

Une visiteuse à jamais immobile dans un stand
IMG_3658
Dans la gueule du monstre
Image_1.

Commenter cet article