portrait de Gide peint en 1892 par Jacques-Emile Blanche

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Le portrait de Gide peint en 1892 par Jacques-Emile Blanche. Le tableau a récemment refait surface lors d'une vente aux enchères a battu des records : estimé entre 40 et 50.000 euros, il s'est envolé à 280.000 euros (346.976 euros frais compris) !

Publié dans peinture

Commenter cet article

ismau 08/05/2013 18:24

Coïncidence plaisante ! Au moment de la parution de l'info de la vente de ce tableau, je fréquentais justement régulièrement l'excellent site e-gide ( que vous mettez en lien) pour compléter ma
lecture, cette fois intégrale et attentive du Journal de Gide . J'avais donc déjà mis de côté cette image, qui m'intrigue depuis longtemps, depuis sa reproduction en noir et blanc dans l'Album Gide
Pléiade 85 . Je trouve cette peinture très étrange, bien différente des autres portraits de Jacques-Emile Blanche . A cet égard, la description que J-E Blanche en fait lui-même ( citée dans
l'article ) me semble intéressante .
L'autre sujet d'étonnement, concerne les rapports de Gide avec cet ami . Il parle souvent de lui dans son Journal, mais rarement pour en dire du bien ! Relisant votre très intéressant billet sur
J-E Blanche, je découvre qu'il n'était pas le seul à avoir la dent dure à son sujet, et que ces critiques étaient sans doute méritées . Voilà qui explique tout, d'autant que Gide est d'habitude
plutôt bienveillant, en tous cas plus critique avec lui-même qu'avec les autres, ce que j'apprécie particulièrement .

lesdiagonalesdutemps 11/05/2013 21:51



Je trouve que Gide et la postérité ont été bien sévère avec J_E Blanche qui paye sans doute la très haute idée qu'il avait de lui-même.