Pontormo

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 

Portrait de l'artiste peintre Pontormo (1532-1535) réalisée par Agnolo Bronzino, Galleria degli Uffizi, Florence


On connait que très peu de choses sur Carrucci Jacopo Pontormo connu sous le nom de Pontormo, nous savons qu'il est né à Empoli, le 24 mai 1494, un orphelin qui a été pris en charge par Giorgio Vasari, qui le décrit comme un jeune garçon solitaire et mélancolique. Pour sa formation de peintre, il a eu plusieurs maitres, les plus importants étant Fra Bartolomeo et d'Andrea del Sarto. Puis on le voit travailler aux côtés de Rosso Fiorentino. 


1518, portrait posthume de Cosme de Médicis, il Vecchio, Galerie des Offices, Florence


Ensuite, nous savons peu de choses, sinon qu'il avait l'appui des Médicis et que son excellent travail se circonscrit à Florence et à ses environs. Il mourut à Florence en 1557 et fut enterré dans l'église de la Santissima Annunziata. 

Descente (1525-1528), l'église de Santa Felicita (Florence)
San Juan (1525-1528), l'église de Santa Felicita (Florence)

 

Visitation (1528-1529), l'église de San Michele, Carmignano

 

San Lucas (1525-1528), l'église de Santa Felicita (Florence)


Pontormo est l'une des figures de proue du maniérisme. Sa reconnaissance par les critiques est incontestable, même s'il est peu connu du grand public. Son travail se caractérise par magnificence de ses couleurs qui donne à son œuvre une tonalité presque contemporaine. Il est un des premiers en Italie à être influencé par la peinture flamande.


1520-1521, Vertumne et Pomone, la Villa Medici di Poggio a Caiano

 

1520-1521, Vertumne et Pomone, la Villa Medici di Poggio a Caiano

 

1520-1521, Vertumne et Pomone, la Villa Medici di Poggio a Caiano

 

1520-1521, Vertumne et Pomone, la Villa Medici di Poggio a Caiano

 

1522, portrait de deux amis, Collezione Vittorio Cini, Venise

 

1527-1528, Beefeater, Malibu, J. Paul Getty Museum

 

1528 Vierge et l'Enfant avec saint Jean, Galleria degli Uffizi, Florence

 

1528-1530, martyre de la légion thébaine, Galleria Palatina (Palazzo Pitti), Florence

 

1529, Portrait de jeune homme avec chapeau rouge, National Gallery, Londres

 

1535, Portrait de Alexandre de Médicis, Philadelphia Museum of Art

 

1537, Portrait de Maria Salviati, Galleria degli Uffizi, Florence

 

1538, Portrait de Cosme Ier de Médicis, qui a 19 ans


Mais, à la lumière de nouvelles recherches et à des réinterprétations de son travail, ont possède des indications indirectes sur la vie de Pontormo. Bien qu'il n'y ait peu de documentation écrite, on peut tenter une interprétation psychologique de son oeuvre. C'est ce à quoi s'est employé l'historien d'art français Jean-Claude Lebensztejn, qui croit voir dans les maux d'estomac de Pontomo, peut-être souffrait-il d'un ulcère, le résultat de son amour contrarié pour son jeune assistant Giovanni Battista Naldini, car ces maux d'estomac avait lieu chaque fois que le jeune homme retournait dormir dans son lit ou fermait la porte de sa chambre...

Mais son élève le plus célèbre est Bronzino. Certains considérent que Pontormo a une une relation avec le jeune Bronzino ; il l'a ensuite adopté. Sur le tableau immédiatement ci-dessous, œuvre de Pontormo : Bronzino est le jeune garçon assis sur la première marche de l'escalier...

 

Pontormo---Joseph-in-Egypt.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une autre relecture est faite au sujet de son imaginaire par le biais des poses languissantes dans lesquelles il a représenté de nombreux éphèbes. Lebensztejn tout comme spécialiste de la renaissance tel Conrad et Gabriel Levy Balin subodorent une probable homosexualité de Pontormo, mais pas dans sa forme platonicienne, mais dans un registre plus quotidien.

Quoi qu'il en soit, le plus important est de regarder l'oeuvre de Pontormo.

Publié dans peinture

Commenter cet article

Bernard 30/01/2013 07:24

Between Bronzino and Pontormo, i prefer the first.
Studying Pontormo’s 'Portrait of a Halberdier' http://content.screencast.com/users/bernard.graphica/folders/Default/media/b08b9ee8-8ad7-4ee2-b684-ac2544b64c10/Halberdier.jpg

lesdiagonalesdutemps 30/01/2013 15:24



Je préfère également Bronzino mais néanmoins Pontormo est intéressant.