Peynot (1850-1932) pro patria

Publié le par lesdiagonalesdutemps

photo

PEYNOT 1850-1932 - PRO PATRIA

Publié dans sculpture

Commenter cet article

ismau 19/02/2013 15:55

D'étranges nouvelles de ce bel enfant de marbre ... dans le catalogue du musée d'Orsay : "oeuvre volée dans la nuit du 24/11/1990 au 25/11/1990 dans la cour du service technique de la ville, vol
signalé par lettre de la municipalité le 28/11/1990, fiche Interpol n°7938/91."
Et depuis ?

lesdiagonalesdutemps 19/02/2013 16:55



Je ne l'ai malheureusement pas volé. Je suis toujours étonné, en fait pas tant que cela, que l'on puisse étouffer une statue de marbre. Il se trouve que dans ma trop longue existence, dans ces
mêmes années où la sculpture a disparu, j'ai eu à mettre, dans le cadre du salon d'automne, en place des expositions de sculptures et les pièces ne se bougent pas comme des boites d'alumettes, il
faut du personnel, du savoir faire et toute une logistique. J'ai toujours pensé que cela ne pouvait être que la sécurité et les gardiens qui pouvaient être coupables de tels vols, je parle en
connaissance...



xristophe 18/02/2013 22:35

Quel dommage qu'il tienne une épée cassée... "On dirait qu'il dort"... mais - il est mort ! (Est-ce une "excuse" à dénuder les gens ? sans doute, à cette époque...) Heureusement, on peut ne pas
voir ce qui reste de l'épée : il dort...