petite promenade dans le nouvel accrochage de la collection permanente du Centre Pompidou

Publié le par lesdiagonalesdutemps

DSC03615.JPG

 

DSC03616.JPG

 

Je n'ai parcouru, au sortir de l'exposition Matisse dont je vous reparlerai, qu'un étage de la collection permanente du centre Pompidou, celui qui contient les oeuvres de 1900 à 1960 pour voir les quelques nouveautés du récent accrochage. Il y avait ce garçon, amoureux des kandinsky et surtout une salle dédiée à un peintre que je ne connaissait pas, Judith Reigl, dont vous pouvez lire ci-dessous le petit cartouche qui lui est consacré. Devant l'excellence des toiles montrées, je m'étonne qu'elle ne soit pas plus célèbre, sans doute parce qu'elle a changé souvent de manière. J'aurais attribué une de ces toiles à Matta et une autre à Dubuffet...

 

DSC03621.jpg

 

DSC03617.JPG

 

DSC03618.JPG

 

DSC03619.JPG

 

DSC03620

 

Les terrasses du Centre Pompidou offre de magnifiques espaces pour les sculptures, comme pour ce Calder avec pour fond un superbe panorama parisien.

 

DSC03622.JPG

 

DSC03623.jpg

 

DSC03627.jpg

 

Cueco dont l'humour me manque, lorsque j'écoute aujourd'hui "Les papous dans la têtes" a généreusement offert cette toile de la série les chiens au musée...

 

DSC03624.jpg

 

Ce joli garçon dont le bleu du pull-over s'harmonisait parfaitement avec les bleus des papiers collés de Matisse, m'a gentiment laissé le photographier. 

 

DSC03626.jpg

Paris, avril 2012

Commenter cet article

JACK 17/04/2012 22:27

un très bel élève des Beaux arts...

openbrief 17/04/2012 19:17

bin, finalement, c'est bien le gamin photographié qui est la plus belle photo de l'expo...