Nos plaintes démasquent en nous une triste jouissance.

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Quelque précaution que nous prenions, nous ne savons pas ce que nous faisons. Nous ne serons jamais ce que nous avons vécu. Durant toute notre vie nous ignorons pourquoi nous avons été des individus vivants durant cette brève durée. Lecteurs, nous ne savons même pas pourquoi nous obéissons à cette nécessité de tellement lire et nous ignorons ce qu'elle signifie. Nous ignorons tout des signes que nous adressons à des êtres que nous ne connaissons pas (...)
Nul n'entend sa voix, qui est un visage. Nul n'entend son accent qui est un lieu. Nos plaintes démasquent en nous une triste jouissance.



Pascal Quignard -Rhétorique spéculative

Publié dans citations

Commenter cet article