Niki Feijen

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le photographe néerlandais Niki Feijen (né en 1977) s'est spécialisé dans l'exploration et la photographie des bâtiments abandonnés et en décomposition. Il montre ce qui se cachent derrière les pancartes « n'entrez pas ».

.
Vide : Le lit est encore couvert par une couette soigneusement pliée dans cette  ferme abandonnée, mais il est peu probable que quelqu'un voudrait dormir dedans



Figé dans le temps : les occupants de cette ferme abandonnés ont disparu depuis longtemps, mais leurs effets restent ; des peintures accrochées aux murs au lit bien fait


Vestiges d'une vie : un vieux Landau devant une fenêtre 


Triste : Une paire de chaussures devant un fauteuil vide  dans cette maison abandonnée


Religieux : une couche de couvertures restent sur le lit dans la maison vide, le lit est encore entouré de croix et de statues de Jésus, appartenant à son ancien propriétaire


 grandeur perdue : 


Vestiges de la vie familiale : une table et des chaises découvert à l'intérieur de ce qui était autrefois la salle à manger de cette ferme maintenant délabrée 
Grand 



Fantomatique : Cette étrange photographie capte les bancs poussiérieux et les murs pelés à l'intérieur d'une église


Désaffectée : Ignorer la poussière, la saleté et la dégradation des mursde cette salle où la table est presque prête pour qu'une famille prenne une tasse de thé


 De nombreux bâtiments photographies dans la série sont parsemées d'éléments laissés par leurs anciens propriétaires




Prêt à emménager : mis à part les murs légèrement pelés, cette salle a encore une grande allure. Elle est dans un état presque parfait.




Bien-aimé : Une poupée jouet poussiéreux est assis dans un fauteuil en cuir en décomposition devant un vitrail


Splendeur : lumière du soleil rayonnant à travers des trous dans le toit met en lumière la grandeur fanée de ce bâtiment délabré

Publié dans photographe

Commenter cet article