Mon amour des félins

Publié le par lesdiagonalesdutemps



Mon amour des félins est en rapport avec une préférence
pour les univers de tranquillité. Il suffit de voir un chat
silencieusement accroupi sous un massif de fleurs et guettant
d'un oeil farouche toute plume et toute proie à sa mesure
et soudain l'on désire posséder cette nonchalence dans l'inaction, cette énergie contenue, ce calme des dieux de l'ombre.

Gilles Barbedette,
Une saison en enfance,
 Hatier, 1991

 


ramamaou-5319.JPG
Clara, été 2009

Publié dans citations

Commenter cet article