Modiano, le cinéma et mes souvenirs du 6 ème arrondissement

Publié le par lesdiagonalesdutemps

J'ai habité une dizaine d'années dans le sixième arrondissement de Paris, une petite rue qui joignait la rue de Sèvres à la rue du cherche midi qui est une de mes rues préférées de la capitale et pas seulement parce que de nombreux souvenirs heureux m'y rattache. Je faisais mes courses rue de Sèvres, à la Grande Epicerie du Bon Marché que je continue de fréquenter au moins une fois par semaine et que je quitte la bourse plate et l'échine courbée sous les provisions, mais aussi pour le tout venant à la moyenne surface qui était à cent mètre de chez moi. Et voilà qu'au détour d'un blog Les avant dernières choses dont voici l'adresse, http://avantderniereschoses.blogspot.com. Vous ne regretterez pas la visite; c'est une véritable caverne d'Ali baba d'enregistrements rares. Je reconnais le lieu de mes anciennes emplettes parcouru par Patrick Modiano qui est un de mes écrivains préférés, comme vous l'avez sans doute deviné, si curieusement vous me lisez et qui m'apprend que l'endroit était un cinéma où il connut ses premiers émois cinéphiliques. C'est un extrait datant de 1990 de la regrettée émission "Cinéma, cinéma" du non moins regretté Michel Boujut C'est en dessous...

 

 

 

Pour retrouver Modiano sur le blog

 

Commenter cet article

xristophe 08/10/2015 14:54

"Antidéluvien"... L'écrirait-il ? Pauvre cher Modiano, à moitié illettré, perdu, sans son correcteur d'orthographe, dans son grand magasin de souvenirs sans intérêt. N'auriez-vous pas, BA, dans vos archives, aussi un des trois Rinaldi pivotisés ? (ou le Bouillon d'Culture)

lesdiagonalesdutemps 08/10/2015 15:24

Je n'ai pas cela dans ma musette mais cela dois se trouver du coté de l'INA. Je ne me souviens pas du passage de Rinaldi A bouillon de culture pourriez vous me donner des détails.