Maurice Asselin, 1882-1947

Publié le par lesdiagonalesdutemps

photo
.Le gouter des enfants, 1927

l'enfant au ballon

 

Maurice Asselin, 1882-1947, appartient à cette génération de peintres marqués par l'influence de Cézanne et la hardiesse des "fauves " : " L'art jaillit de l'amour émerveillé de la vie ", dit-il. Sentir intensément son sujet, analyser patiemment les plus modestes objets, un jour, enfin, oser contempler avec une craintive hardiesse, le mystérieux visage humain. Avec beaucoup de pudeur et de délicatesse, Asselin perçoit les accords secrets et les rythmes profonds et, subjugué, fait naître sur la toile avec toute sa sensibilité et la maîtrise de son art, une réalité sublimée et vivante. Artiste fréquentant les milieux littéraires, il a été l'ami des Francis Carco, Maurice Genevoix, Pierre Mac Orlan, Henri Jeanson. Il a illustré de nombreux livres. Il naquit à Orléans, vécut à Paris, fréquenta beaucoup la Cornouaille, à Moëlan, Pont-Aven, Concarneau où il réalisa de très fines aquarelles. Son art, sobre et parfois d'un charme rétro, conserve toute sa puissance et son universalité.

 Yvon Le Floc'h, Ouest-France du 7 juillet 1983

Publié dans peinture

Commenter cet article