Luc-Albert Moreau

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Les lithographies de Luc-Albert Moreau représentant des bars parisiens, restaurants, discothèques, salles de musique, maisons closes et les cirques révèlent une connaissance approfondie de tout un monde interlope Parisien y compris celui de la scène gay et lesbienne de l'entre deux guerres. 

 la danse en couple gay 
Lithographie, 1928 

Ces deux lithographies de  Moreau proviennent de " Tableau de l'amour vénal" par Francis Carco, ce livre est  une étude franche de la prostitution à Paris, il faisait partie d'une série de «tableaux contemporains "sur divers sujets, publiés par la Nouvelle Revue Française entre 1921 et 1929. Boussingault a illustré celui sur la Vénerie, Dunoyer de Segonzac celui sur la boxe. 


Luc-Albert Moreau, Drag queen
Lithographie, 1928 

Publié dans illustration

Commenter cet article